17 août 2007

La 15ème semaine de la Sarkofrance : expulsions récidivistes

Le Président se repose, les autres dégustent

Le site de l'Elysée témoigne de la suractivité communicative de notre Président. Même cette dernière semaine, celle du 15 août pourtant, est restée dans le souffle.

Point de repos, donc.

Ni pour les ministres (nous en avons déjà parlé), ni pour les sans-papier.

Après le jeune Ivan, les mésanventures d'Abdelkader, voici qu'à Charleville, le service de l’état-civil fait du zèle et dénonce à la police un jeune tunisien à quelques jours de son mariage.




Alors que M. Younes B., de nationalité tunisienne et Lamia, sa compagne française, s’apprêtaient à se marier, - le mariage est prévu à la Mairie de Charleville-Mézières pour le 1 septembre à 14 h 30 - M. B. a été arrêté par la PAF lundi 13 août au domicile du couple, sur dénonciation de l’employé de mairie à l’Etat Civil vers le Procureur de la République.

Le lundi 2 août, lors de l’enregistrement en Mairie pour la publication des bans, l’employé fait observer au couple - le visa de Monsieur ayant expiré- qu’elle est "obligée " d’aviser le Procureur de la République, qu’elle tempère d’un : « mais vous aurez une réponse ».
Lundi 13 août au matin, le couple se rend en Mairie pour connaître la réponse du Procureur, l’employée se fait rassurante, et le couple ressort de la Mairie avec la publication des bancs où figurent la date et l’heure du mariage.
Lamia part alors à son travail heureuse, et dans la demi-heure, alors que Younes est seul au domicile, la PAF vient l’arrêter, pour l’interroger disent-ils.
Placé en GAV au commissariat de Charleville, celui-ci se voit notifié un APRF et placé en détention par le JLD, au mépris des garanties de représentation données par Younes et sa compagne (le passeport ayant été remis à la PAF).
Selon sa compagne, qui n’a pu le voir que brièvement, Younes ne s’alimenterait plus depuis 72 h.(source)

Le premier été de Sarkozy Président s'achève donc. Après le yacht maltais, la villa américaine du New Hampshire. Il faudra s'habituer. Les médias y sont déjà accrochés. Le couple présidentiel est plus que jamais un sujet de la presse people (Cécilia, Cécilia, Cécilia ). Même les newsmagazines s'y sont mis (Nouvel Obs, Marianne, etc).

Malheureusement pour eux, la réalité est plus féroce : le Conseil Constitutionnel nous rappelle que toutes les promesses du candidat n'étaient pas ... constitutionnelles (ses motifs sont d'ailleurs sérieux : "rupture d'égalité" entre les citoyens !); la Bourse kraque ; le choc de confiance n'est toujours pas là ni annoncé; les prévisions de croissance du PIB (2,5%) sont clairement apparues compromises cette semaine, avec les derniers chiffres de l'INSEE. Bref, le "logiciel" économique sarkozyste semble tourner à vide.

1 commentaire:

  1. méchant sarkozy, brutal, t'es pas gentil sarkoy ... hahahaha le flower power, j'espère juste que tu es jeune et con sinon c'est grave.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.