22 septembre 2007

La 20ème semaine de Sarkofrance : A-D-N



Cette 20ème semaine depuis le 7 mai 2007 est assurément placé sous le signe de ces trois lettres. ADN.
On retiendra ces trois lettres car elles sont symboliques.


"tout est possible"
Effectivement, "aucun sujet n'est tabou" avait déclaré Brice Hortefeux à l'Assemblée Nationale. Question de vocabulaire. Sarkozy et ses proches vulgarisent l'inommable. Juger les fous; piquouser les enfants d'immigrés;choisir le pays d'origine des immigrés (un docteur chinois vaut-il mieux qu'un docteur sénégalais ?) tout est possible. Sarkozy légitime le pire avec une attitude bon enfant: "qu'est ce que j'ai dit de mal ?"


"tout est communication"
L'amendement Mariani ne sert à rien sinon à vexer. Thierry Mariani, qui a porté cet amendement ADN à la loi Hortefeux, a expliqué que les fraudes étaient massives. Les chiffres montrent que même massives l'immigration concernée est ridiculement faible/ 23 000 personnes, femmes et enfants compris.
D'autres sujets mille fois moins symboliques, mille fois fois plus sérieux, ont été abordés cette semaine. Nicolas Sarkozy a choisi l'innondation médiatique. Parler de tout, tout le temps, au risque de créer le décalage avec l'action; ne pas laisser le temps aux autres, y compris les siens, de réfléchir.
Prenez les régimes spéciaux : le débat est tronqué. Quiconque y réfléchit un peu le sait.
Il a raison. Les Français aiment cela. Ils plébisciteraient son intervention de jeudi 20 septembre. Effectivement, il a l'air sympa, plein de bon sens, les sourcils en l'air, l'air étonné dès qu'on lui porte la contradiction. On le suivrait presqu'en guerre en Iran sans sourciller. Ses deux discours sur un "nouveau contrat social" sont mal organisés. Même ses zélateurs restent coi et se rabattent sur l'inévitable argument des "carcans français".

Que faire ?
Le laisser faire et compter les buts, telle est la devise de ce blog. Sarkozy a déjà perdu deux de ses promesses : la police de Brice Hortefeux n'arrive pas à trouver les 200 à 400 000 clandestins. Et la dette est creusée, plombée et sans relance économique à la clé. En 4 mois, il a détruit ses marges de manoeuvre fiscale pour la mauvaise cause, celle des plus fortunés.
Comme le déclarait Benoit Hamon sur Canal+ il y a 8 jours, il n'a jamais été aussi facile d'être de gauche.

Sauf que la la gauche politique est pitoyable. Les blogs ont pris le relais de la contre-proposition. Tant mieux. L'espace médiatique institutionnel reste focalisé sur les petites phrases, la tactique et la jalousie. L'analyse et les contre-propositions sont donc à trouver ailleurs.

Sarkozy a grandement aidé le PS en débauchant certains éléphants. Il avait oublié Lionel (n'est-ce pas Intox2007 ?) Mince. Nicolas, t'aurais pas une commission pour lui ?

1 commentaire:

  1. Il y a des ministres qui vont exploser en vol, a dit le préz'. Et on dirait que Fillon tient absolument à être le premier...

    Merci du lien, en tout cas ;-)

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.