14 octobre 2007

23ème semaine de Sarkofrance: les digues ont sauté.


Nicolas Sarkozy, quand il était candidat à l'élection présidentielle, a fait sauter plusieurs digues. Il appelait cela la "rupture". Il a attaqué l'esprit de Mai 1968, l'Etat Providence, les régimes spéciaux, les petits délinquants de la rue, les sans papiers, les découragés du travail.
Il a replacé au coeur du débat l'identité nationale, l'enrichissement personnel et l'atlantisme. Il a chamboulé la communication et la pratique présidentielle à travers une personalisation extrême du pouvoir, autour de sa personne, de ses conseillers non élus, et de son épouse. Bref, des digues ont sauté : celle de l'universalité des droits de l'homme, du débat parlementaire, du respect en politique. Quatre exemples, quatre questions.

Question d'éthique
Nicolas Sarkozy a joué avec l'identité nationale. Cette semaine révèle qu'il s'agissait d'un jeu, un simple jeu qui lui échappe. Il a créé son Ministère de l'identité nationale, promesse de campagne pour l'électorat frontiste. Qu'un député UMP d'extrême droite, Thierry Mariani, lui ajoute des tests ADN pour valider le regroupement familial, n'est qu'une juste prolongation de cette "ouverture". La famille étrangère doit être biologique. Et la famille française ? Je n'ose imaginer la position d'un couple homosexuel étranger avec enfant demandant à bénéficier du regroupement familial... Et cette disposition scandaleuse ne doit pas faire occulter les quotas ethniques (car c'est de cela dont il s'agit). Quelle est la prochaine étape ? Sarkozy a replacé la question génétique dans la politique française.
On inaugurait cette semaine une cité de l'immigration. Chose étrange, ni Brice Hortefeux, ni Nicolas Sarkozy, ni François Fillon, ni aucun ministre "de minorité visible" n'était présent...

Question de pratique
Nicolas Sarkozy s'est entouré de conseillers aussi puissants et totalement redondants avec les ministres du gouvernement Fillon. Le plus dangereux("fêlé" a dit Sarkozy) d'entre eux s'appelle Henri Guaino. Son discours de Dakar était (peut-être inconsciemment?) raciste et nous a mis à dos la quasi-totalité des Africains. Ce conseiller a franchi la ligne jaune en répliquant à BHL cette semaine. Pas de remontrances.

Question d'histoire
En bon élève, Jacques Attali propose de faire sauter toutes les digues qui freinent la croissance française. Dagrouik d'Intox2007 en fait l'analyse. Evidemment, la protection sociale et le souci écologiste sont des freins. Nul besoin de payer une quarantaine d'"experts" pour en arriver là. il est juste terrifiant de constater que l'ampleur du retour en arrière que l'on nous propose. Une contre-révolution.

Question de communication

Nicolas ne vit plus avec Cécilia. La question nous importerait peu si Sarkozy n'avait pas instrumentalisée à l'extrême sa "famille recomposée" et son épouse jusqu'à en faire son "envoyé personnel" dans l'affaire des infirmières bulgares. La gêne présidentielle quant au divorce va jusqu'à annuler le point de presse hebdomadaire de David Martinon. Vérifiez vous-même. David Martinon a annulé ce rendez vous incontournable pour éviter les questions...

Question de compétence
Sarkozy est-il vraiment compétent ? J'attends la réaction d'un ami Sarkozyste. A
l'étranger, il est moqué (merci Fanette et Watching Sarko) ou arrogant. En France, il est finalement très flou (merci Eric) ou buté. Ses mesures économiques sont décriées. Il s'est entouré de bleus au sein du gouvernement. Est-ce de la compétence ?

Cette semaine a été vraiment rude pour le sentiment national. Quelques minutes après la demi-finale France-Angleterre de la Coupe du Monde de Rugby (14-9 pour les Anglais), le "patriotisme" sportif refait surface un peu partout. Pourtant, ces 7 derniers jours, il fut encore question d'ADN pour les étrangers, et de relents vichyssois dans la bouche d'un conseiller présidentiel. Etes-vous Français ? Je suis Européen. Et vous ?

7 commentaires:

  1. Excellent blog (il me faudrait un peu plus de temps pour l'explorer à fond) que je vais de ce pas recommander sur Lait d'beu.
    Nous sommes d'accord sur l'essentiel... Ne rien n'oublier, dites-vous ? Ah ! que non point... ne rien laisser passer, et quant à la mémoire je tiens de la "mule du Pape" pour la rancune. Ne leur faire grâce de rien.
    Hebdomas horribilis ! C'est vraiment la pure HAINE raciale - crypto facho (vous avez oublié le brûlot de l'infect Zemmour).
    J'espère que maintenant Laporte est "out" pour le ministère (il pourra continuer ses petits bizness + lucratifs que l'économie souterraine des banlieues).
    L'inepte David Martinon... sait jamais rien. Le Landerneau bruisse de rumeurs de divorce.
    Cela me fait penser à tous ses individu(e)s imbéciles (j'essaie de rester polie, surtout sur les blogs que j'apprécie... quant aux autres, je ne perds pas mon temps à leur écrire) qui au moment où la séparation entre Royal et Hollande a été annoncée n'ont cessé d'éructer notamment qu'elle aurait menti. cf. l'édifiante lecture des commentaires du Monde.fr. Elle a peut-être cru longtemps que les choses pouvaient s'arranger ? Ils ont de la chance, ces imbéciles si leur vie affective est un long fleuve tranquille et s'ils n'ont jamais connu les affres d'une séparation. Je trouve surtout qu'elle a été drôlement forte de traverser ces épreuves tout en devant mener courageusement une campagne où les peaux de bananes n'ont guère manqué, y compris et peut-être surtout dans sa propre famille politique.
    Mais Sarko et Cécilia, après avoir outrageusement montré leurs retrouvailles à coup de gros bécots sur une barque en Guyane (entourée d'une flotille de journalistes !) eux, ils ne nous ont pas joué la commedia dell'arte de longs mois durant ? Arrêtez de nous prendre pour des c... !
    Les pipoles ne sont pas ma tasse de thé mais on peut me faire confiance pour river leur clou à tous ceux qui ont cassé du Ségolène en raison de sa vie privée et je leur taperai dessus à bras raccourci !
    Sarko n'est qu'un/con/pétant... et son équipe de branquignols itou. Le pire étant qu'il nous ridiculise à l'étranger et c'est encore pire lorsqu'il va "traiter" les Africains chez eux, et qui plus est, dans l'enceinte d'une université !
    Guaino ne s'est pas grandi avec ce texte et il se rapetisse encore plus en traitant BHL de "petit con"... venant sans doute d'un plus grand ?
    qu'avons nous fait au Bon Dieu pour mériter pareille punition ?

    RépondreSupprimer
  2. Il y a beaucoup à dire sur ton commentaire. Je suis d'accord sur tout. Sarkozy accélère le temps, mais notre rôle est de ne pas oublier. Qu'avons nous mérité ? Je ne sais pas. L'état de l'opposition n'est pas fameux non plus. Comme un lapin pris dans les phares d'une voiture. Tétanisé ?
    L'énergie critique et la cohérence semble venir des blogs....

    Encore merci du commentaire !

    RépondreSupprimer
  3. Dans un couple, la «rupture tranquille» c’est se séparer progressivement, en pointillés de plus en plus espacés. Ca permet aux proches de se faire à l’idée, avant que la demande de divorce ne devienne officielle. C’est gentil de ménager les braves gens…
    L’intimité du couple Sarkozy aura eu des influences politiques : surexposition et glorification pendant les périodes fastes, censures et dérapages pendant les périodes de crise.
    Le récapitulatif du « chaud et froid » sur http://www.jaipasvotesarko.com

    RépondreSupprimer
  4. Salut Juan, c'est MC ; je voulais savoir comment tu avais fait pour avoir l'option (Lire la suite?) sur tes messages avec un blog BLOGSPOT.
    Quelle est la manip ?

    Mille mercis d'avance pour tes éclaircissements.
    ++
    MC

    RépondreSupprimer
  5. Le vent tourne, camarade ! Certains de ses électeurs commencent à ouvrir les yeux...
    La mobilisation s'annonce importante le 18 octobre. Ne les laissons pas tout détruire !

    RépondreSupprimer
  6. @MC : je ne sais plus comment j'ai fait. Je crois que j'ai utilisé ce qui est indiqué sur le lien "Comment puis-je créer des récapitulatifs de messages de blog pouvant être développés ?"

    http://help.blogger.com/bin/answer.py?hl=fr&answer=42215

    good luck!

    RépondreSupprimer
  7. @olivier bonnet : peut être, mais l'opposition est tellement nase....

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.