8 décembre 2007

31ème semaine de Sarkofrance : premiers départs

Cette semaine écoulée fut placée sous le signe des départs en tous genres, et de toutes natures.


Kadhafi, Poutine et la Chine, voici les nouveaux amis de la France : Kouchner doit être ravi. Glucksman est déjà parti.
"Je suis très heureux de vous recevoir à Paris" a dit Sarkozy à Kadhafi. Pas nous

Les juridictions risquent le blocage pendant quand Rachida fait la people. On annonce son départ de la Justice pour l'Intérieur. Le départ de Michèle Alliot-Marie, pour cause d'affaire Clearstream semble bien certain.

Le Grenelle de l'Environnement vole en éclat... provisoirement: Fillon annonce une nouvelle autoroute, les OGM risquent la légalisation, L'Alliance pour la Planète part.

Départ pour les municipales ? Les ministres et secrétaires protègent leurs arrières: la quasi-totalité d'entre eux se présentent aux prochaines élections. Rares sont ceux qui cherchent le combat et le pari.

Départ pour le Vénezuela ? Nicolas Sarkozy n'osera pas. Il fait le sympa pour Ingrid (et nous espérons que cela marche). Fillon, lui, a osé partir en Argentine.

Les retraités, qui avaient voté majoritairement pour Sarkozy en mai dernier, vont ils se réveiller et se joindre aux départs ? Les plus modestes d'enre eux vont perdre l'exonération de redevance TV; Sarkozy creuse la tombe des retraites et de la Sécu en défiscalisation davantage les revenus du travail.

Les RTT nous quittent elles aussi: Sarkozy propose de nous les payer, pour que l'on consomme davantage. Travailler le jour la nuit, le matin, le soir, le dimanche. Travailler plus, pour gagner plus de quoi ? Pas pour nos vieux jours en tout cas, puisque ces heures supplémentaires et autres RTT "monétisées" ne cotisent pas pour la retraite. Ni pour des soins gratuits, pour les mêmes raisons. Ne nous expliquez pas ensuit que la retraite et la Sécu ont des problèmes de financement.

Travailler plus pour payer des franchises médicales ? Super.

PS: intox2007.info a soufflé sa première bougie cette année. Joyeux anniversaire.

3 commentaires:

  1. Eric

    Départs ou faux départs? Vrai enlisement, en fait. Enlisement d'une politique...
    Je retiens aussi ce texte d'un écrivain grec (le Monde des livres de cette semaine) pour qui le ministère de l'immigration et de l'IN et tout ce qui va avec sont une humiliation pour les français. Et c'est ainsi que je le ressens: pour complaire à certains, on affiche les mesures les plus révoltantes qui soient.

    RépondreSupprimer
  2. Une politique qui s'enlise, et des alternatives qui ne décollent pas. tout est mûr pour que cela pète.

    RépondreSupprimer
  3. Je trouve que c'est une véritable catastrophe ... combien de temps va tenir encore l'élastique ?

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.