17 décembre 2007

32ème semaine de Sarkofrance : l'humiliation


Qu'il faut en avaler des couleuvres pour "respectabiliser" un dictateur !
Cette 32ème semaine de Sarkofrance fut un modèle du genre. Et les blogs, comme la presse, de droite comme de gauche, en firent leur choux gras.
Intox2007.info s'écriait "vivement samedi." Effectivement, cette visite fut une humiliation: une leçon de Kadhafi sur les droits de l'homme; un gouvernement qui s'éclate ("la France n'est pas un paillasson" dit Rama Yade avant de se déjuger brutalement); une accusation de viol à l'encontre du Chef de l'Etat Libyen; un président Sarkozy contraint de se justifier quasiment chaque jour; des démocraties européennes choquées ; un hôte libyen qui conteste avoir parlé des droits de l'homme avec Sarkozy; des parlementaires de tous bords qui évite le dictateur invité. A se demander ce que Sarkozy recherchait vraiment avec cette visite...
Oui, le colonel Kadhafi a raison de lever le point sur cette photo. Ce fut une belle victoire.

Eric a raison de nous rappeler que Sarkozy croit encore que "la presse est globalement de gauche". Il vaut mieux en rire : l'express, le Point, le Figaro, les Echos, la Tribune, France Soir, Le Monde, Valeurs actuelles, JDD, ...
Globalement de gauche ? Sans rire.

Cette semaine, le mythe d'une confiance retrouvée est définitivement tombé : le spectre de la crise de 1929 revient : Jacques Attali prononce cette menace pour faire peur en légitimer son travail de casse. Attendons son rapport. "La France est en déclin", 7 mois après un "travail incroyable de réforme". Comment Nicolas Sarkozy doit il prendre le compliment ?

Les mesures en faveur du pouvoir d'achat sont en fait "en faveur des employeurs": les RTT payées le seront au bon vouloir des employeurs, et limitées à la saison en cours. Les primes seront défiscalisées s'il y ... prime ! Bel effet d'annonce.

Au moins, Nicolas Sarkozy semble s'être trouvé une nouvelle compagne pour passer le temps à Eurodisney. C'est déjà ça.

1 commentaire:

  1. Faut se méfier, avec Attali c'est toujours la fin du monde : c'est un peu le Paco Rabanne de la politique ... ;-)
    Guru, Sherpa etc on finit par tout mélanger.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.