22 décembre 2007

33ème semaine de Sarkofrance : retournement médiatique

Avant-dernière semaine de l'année 2007. Retour aux "Pi-Pole", aux gens connus ou qui le deviennent brutalement. Et on oublie les "sans" : les "sans-emploi" que les mesures "en faveur du pouvoir d'achat" ne concernent pas; les "sans-papiers" que le triste Hortefeux cherche désespéremment pour remplir ses quotas avant le 31 décembre; les "sans-abris" qui souffrent du froid et aimeraient un appart à Port Royal. Les "sans-médias" qui aimeraient qu'on nous explique ce que la seconde voiture de police faisait à Villiers Le Bel.
Parlons people.

Bruni
Kadhafi parti, Sarkozy nous propulse Carla Bruni dans les pattes. Il faut montrer qu'il en a. Même la maman de la demoiselle née en 1968 était de la visite à Disneyland puis à Rome chez le pape. Les médias se manipulent. Ils se jettent sur la liaison Bruni-Sarkozy; ils sont débordés par l'affaire Manaudou.

Bolufer
Ce directeur de cabinet de la ministre du logement a explosé en vol. Un appartement trop grand, trop peu cher. Et celui de Fadela Amara ferait de même. Paf !

Cavada
Il a menti, et coaché Carignon avant d'être remercié par un poste de patron de la Cinquième. C'était il y a 20 ans. On s'en fout. Mais la morale vous rattrappe toujours.

Poutine
Il fait l'affiche de Time Magazine. Mieux que Sarkozy. Un modèle ?

Gaudin
Le Maire de Marseille s'est lâché contre des journalistes de Libé. La sarkofrance a son langage. Le journaliste de Libé est donc un hippie mal lavé. Et le lecteur de Libé ? C'est pareil ?

Lagarde ou Bertrand ?
La Marie-Antoinette de Bercy ne connaît plus ses dossiers. Elle charge les 35 heures - "trop compliquées". Offensive médiatique inutile. La gauche plurielle n'est plus aux commandes depuis ... 2002. Ben oui les gars, faut se réveiller ! Tapez donc contre la semaine des 39 heures instaurée en 1981 tant que vous y êtes...

Lelouche
Il aime les Enfants de Don Quichotte. Quand ils sont propres.

Dasquier
Il est journaliste. Et il a la police française aux fesses.

1 commentaire:

  1. on ne peut pas tout acheter,la preuve ! !

    "A-t-il voulu vous rencontrer depuis son élection ?

    Oui, j'ai été contacté pour faire le grand concert du 14 Juillet. En clair, on a essayé de m'acheter ! A un prix très fort. Polnareff a pris moins. Lui est arrivé en troisième position. Le premier contacté, c'était Johnny, mais il ne pouvait pas. Moi, je suis venu en deuxième."
    le lien
    http://www.leparisien.fr/home/loisirs/articles.htm?articleid=291525977

    ça réchauffe le coeur
    signé:oukaze

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.