18 janvier 2008

Finalement, Fadela Amara sort un chèque de 1 milliard d'euros

Fadela Amara annoncera le 22 janvier un plan pour désenclaver 50 quartiers. Le coût des différentes mesures concernés est de 1 milliard d'euros. Pour être clairement entendue des destinataires de ces mesures, elle fait un entretien au FIGARO MADAME (ne cherchez pas à comprendre)

«Nous allons mettre le paquet sur les cinquante quartiers les plus en difficulté».

Voici les premières mesures répertoriées par l'hebdomadaire de droite:
1. «ouvrir ces quartiers sur l'extérieur», en améliorant les transports collectifs (qui dépendent des départements, municipalités ou régions (et non de l'Etat).
2. l'ouverture de «bureaux de recrutement au pied des cités, avec des partenaires privés et publics» (n'est ce pas le job de l'ANPE ?)
3. Création d'un «parcours sécurisé avec du coaching, des formations, le financement du permis de conduire si besoin»
4. «Multiplier les cafés de parents»,
5. «créer des pôles d'excellence» avec «apprentissage du solfège, ou du chinois, ou du latin et du grec» (La communauté chinoise appréciera de faire partie des langues d'excellence).

«Je veux faire émerger une élite des quartiers»

Le FIGARO lui même enterre le sujet pour ses lecteurs : "Selon un confidentiel du Figaro de jeudi, Nicolas Sarkozy, qui devait être présent, a préféré s'abstenir, «la copie du secrétaire d'Etat n'ayant pas convaincu l'Elysée».


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.