25 janvier 2008

A Neuilly sur Seine, le logement social est aussi pour les riches


LE MONDE s'est intéressé au logement social de la ville de Neuilly sur Seine, dont Nicolas Sarkozy a été le maire pendant 20 ans (1983-2002). Non seulement la ville ne respecte pas les dispositions de la loi dite SRU, qui prévoit 20% d'habitats sociaux minimum, mais les occupants des quelques rares logements sociaux de la ville sont "hors normes": hauts fonctionnaires, cadres de l'UMP, membres de clubs "sélect", "figures du bottin mondain et du who's who". Et si la droite Bling Bling aimait bien les acquis sociaux... pour les siens ?

Il y a 954 logements sociaux à Neuilly. En 2006, le parc HLM de la Ville a augmenté de ... 17 appartements. Au total, les HLM représentent 3% des habitations de la commune. L'opposition municipale dispose de 3 élus (deux PS et un Vert), sur 45 conseillers municipaux. Les HLM sont gérés par une société d'économie mixte dont la mairie est actionnaire à 80%. 21% des foyers fiscaux de la commune sont assujetis à l'ISF (contre une moyenne nationale de ... 1,3%). Voilà pour le cadre.

Sur les 954 habitants de logements HLM, Le Monde a pu recenser 7 filles ou fils de nobles (comtes ou comtesses), une douzaine de propriétaires de résidence secondaires ("domaine" au Lavandou, "prieuré" en Suisse, etc), six familles propriétaires d'un château en province, des membres du Jockey Club, de l'Automobile Club de France, de l'Association Sportive du Cercle du Bois de Boulogne (dont les droits d'inscription s'élèvent à 800 euros par an), des patrons (Nicolas Arthus Bertrand, PDG de la société éponyme 24 millions d'euros de chiffre d'affaires), des hauts responsables de Nissan, Total, Veolia Environnement ou de la télévision publique.

Le Monde y a aussi trouvé "une poignée de dirigeants de PME, d'administrateurs de sociétés, de médecins, d'avocats, magistrats, experts-comptables, analystes financiers, inspecteurs des impôts", mais aussi des responsables du conseil général des Hauts de Seine et ... de l'office départemental d'HLM : Hervé Bolze, ex-directeur de cabinet de Patrick Balkany, Halina Gruda-Henzel, directrice générale adjointe du conseil général; Sabine Rozier-Deroche, responsable de la communication de l'uMP; Sami Chatila, trésorier adjoint de l'ump.

Last but not least, Alexandre Balkany, fils d'Isabelle Balkany, actuelle vice présidente du Conseil Général des Hauts de Seine, et de Patrick Balkany, Maire multi-récidiviste de Levallois. Alexandre, rapporte LE MONDE, produit une émission sur le poker pour la chaîne DIRECT8, installée à LEVALLOIS et qui appartient à ... Vincent Bolloré.

En France, un million et demi de foyers attendent un logement HLM.



Enquête sur les HLM de Neuilly
LE MONDE 2 | 25.01.08

© Le Monde.fr

3 commentaires:

  1. J'espère que vous allez lui attribuer le tag "vacarme", ça me ferait plaisir que quelques cons de ma connaissance tombent la dessus.

    RépondreSupprimer
  2. C'est normal qu'une municipalité vienne en aide à ses Sans Domestique Fixe ...

    RépondreSupprimer
  3. çà m'écoeure de constater que des milliers de personnes galèrent pendant des années à trouver un logement décent alors que des NANTIS (proches des politiciens, ou du maire) aient des logements grand standing au tarif HLM.

    Trop facile de dire que le "ptit Balkany" n'a pas les moyens mais peut se payer un loyer de 950 euros pour un 35 mètres carré.

    Comment font les autres qui habitent à 5 voire à 8 dans des chambres de 15 mètres carré (loués par les marchands de sommeil)!!!

    Je suis naturalisé français mais je peux vous dire que les institutions de ce pays me dégoutent.

    Où est l'égalité instauré dans notre constitution?? Où est la mixité? Je suis écoeuré!!!

    "Neuilly Passy tel est [leur] ghetto"....

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.