3 janvier 2008

Sarkozy et la technique du vacarme : carnet de notes et chômeurs


La technique du vacarme est un concept simple : elle est expliquée par Paul Moreira dans on livre "Les Nouvelles Censures - Dans les coulisses de la manipulation de l'information", et reprise par Ségolène Royal dans son dernier livre (page 140). Sarkozy l'a appliqué à merveille à deux reprises le même jour, jeudi 3 janvier : carnet de note et chômeurs fainéants, deux distractions bien utiles en ce début d'année.

La technique du vacarme est la suivante : contre un fait gênant qu'il est trop tard d'empêcher, elle consiste à détourner l'attention médiatique sur un autre fait, créé de toutes pièces. Sarkozy est maître pour définir l'agenda de la presse. Il en a fait la preuve jeudi 3 janvier en lancant un gadget et une accusation.

Le gadget s'appelle le "carnet de note des ministres". Ainsi chaque ministre a des objectifs chiffrés, que l'on aimerait connaître exhaustivement, et sera noté.
Le Président oublie de préciser qu'en France, la sanction s'appelle l'élection. Il omet aussi de préciser que la vraie responsabilité présidentielle eut été d'accepter de se prêter au jeu soi-même. Que le Président ait aussi un carnet de note ! Même Anita Hauser de LCI-TF1 en rigole : "
Nicolas Sarkozy a-t-il fait établir une grille d’évaluation de son action plus rationnelle que les sondages d’opinion ??"
Nicolas Sarkozy préfère pousser ses ministres comme des pions et des fusibles en puissance, pour mieux s'exonérer de son action et de ses échecs ("vous voyez, c'est pas ma faute").
Plus surprenant, comment expliquer qu'un ministre aura échoué de sa seule incompétence, puisque le Président est sur tous les fronts ?

La cible, second support de vacarme, ce sont les "chômeurs fraudeurs". Le second épouvantail mythique, après les immigrés clandestins que Brice Hortefeux n'a pas réussi à trouver. En France, un chômeur ne peut déjà pas refuser "comme il veut" des offres d'emploi. Il doit justifier sa recherche active. Sinon, il perd partiellement puis totalement ses (éventuelles) indemnités (expérience vécue). Ce qui énerve Sarkozy, c'est davantage la présence statistique des chômeurs que le coût qu'ils représentent, puisque ce dernier est en diminution. Il faut nettoyer les statistiques.
Le porte-parole Laurent Wauquiez l'a d'ailleurs présenté ainsi :
"Il y a un travail en commun qui devra être fait avec les partenaires sociaux pour définir ce que sont deux offres d'emplois acceptables. Il faudra ensuite mettre en place un dispositif. La mise en place du dispositif de sanctions est bien de la responsabilité de l'Etat", a-t-il détaillé.
"Cela fait partie des points importants dans le cadre de notre amélioration sur la situation de l'emploi", a estimé le porte-parole (source).


Deux annonces, deux distractions qui éloignent des vrais sujets, une présidence bling bling, un pouvoir d'achat en berne, une confiance disparue, le logement opposables.

Ce billet est le premier "taggé" du mot clé "vacarme", pour désigner ses distractions médiatiques récurrentes.

2 commentaires:

  1. Nicolas Sarkozy : 21/20

    Nul en Anglais malgré plusieurs séjours linguistiques

    Soutient mordicus avoir parlé des droits de l'homme dans son interrogation d'histoire, sans que personne ne l'ait entendu

    Très mauvais en comptabilité, confond toujours actif et passif

    Ne pense qu'à s'amuser avec les filles

    Promet des places près des radiateurs à ceux qui voteront pour lui à l'élection des délégués de classe

    A demandé à ce que les délégués de classe puissent avoir une augmentation de 170% de leurs rations à la cantine

    A promis à ses professeurs d'avoir de bonnes notes à l'avenir et de parler d'eux, en bien, au recteur

    ... Elément prometteur et volontaire mais un peu nerveux, croyons en ses promesses, à vérifier...

    sarkozy note ses ministres

    http://lesmots.freelatitude.net

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.