8 mars 2008

Journée Internationale de la Femme ? Carla, Cécilia, Rachida, Ingrid, Sophie et ... Ségolène.


Aujourd'hui 8 mars 2008 est célébrée la Journée Internationale de la Femme. Nicolas Sarkozy déjeune avec des "femmes d'exception." Quelles sont elles ? D'autres se plaignent que l'on ne célèbre la Femme qu'une fois pour mieux l'oublier les 364 jours restants de l'année. Est-ce légitime ?

Cette célébration est particulière. On ne peut pas dire que la condition de la femme dans le monde soit joyeuse. Brimée, méprisée, emprisonnée, ignorée, calomniée, la femme résiste. Quelques intellos bobos critiqueront l'hypocrisie de la démarche d'une telle journée. L'auteur de ce blog s'en félicite. C'est déjà ça.

En Sarkofrance, quatre femmes ont fait un peu plus parler d'elles que les autres ces dernièrs jours.

Cécilia Ciganer-Albeniz
a démenti avoir reçu un SMS de Nicolas Sarkozy ("si tu reviens j'annule tout"). Entendue comme témoin par la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), elle a en effet affirmé, vendredi 7 mars, ne pas avoir reçu le fameux SMS du chef de l'Etat. Pour vérifier si le SMS aurait pu exister, les policiers disposent toujours de la possibilité technique d'expertiser le téléphone portable de Mme
Ciganer-Albeniz, mais pas de Nicolas Sarkozy. Le président est protégé par son mandat de tout acte de procédure judiciaire.
Pour mémoire, Cécilia devrait se marier d'ici la fin du mois avec le publicitaire Richard Attias à New York, a annoncé mercredi le couturier italien Versace.

Carla Bruni a accompli sa première visite officielle en tant qu'épouse du chef de l'Etat, en Afrique du Sud. Une photo dans Libération mardi 4 mars la montrait mangeant dans un hangar tchadien avec des militaires français, lors de leur escale sur place lundi soir. Carla s'ennuie-t-elle déjà ? "Le bal de la débutante" expliquait LE POINT le 6 mars. Petites gaffes à répétition ("nous en Italie"..), une visite tout en gêne et maladresse. C'est touchant ou ridicule, au choix.

Ingrid Bétancourt est le symbole féminin de la semaine, voire des derniers mois. Ces derniers jours encore, la tension fut forte, l'attention fut réelle.

Rachida Dati s'est distinguée par ses partisans. Lors de l'un de ses meeting de campagne en plein 7ème arrondissement bourgeois, le journaliste de la Télé Libre et son caméraman ont été bousculés de façon hypocrite, puis carrément expulsés. Les meeting politiques sont d'accès libre en France. Peut être pas en Sarkofrance.

Ségolène Royal (Jon va m'accuser de ségolénisme aggravé) a elle appelé les électeurs à se servir de ces élections municipales pour infliger une sanction morale à Nicolas Sarkozy. L'avantage de ne pas cumuler de mandat électif est que l'on peut sillonner la France pour soutenir les proches quand on n'est peu concerné par l'élection. Delanoë avait procédé de même en juin dernier pendant les législatives.

Sophie Marceau a claqué la porte du JT de TF1 quand elle a découvert que JM Le Pen était l'invité précédent. Personne n'a expliqué à TF1 qu'il est curieux d'inviter un homme politique condamné pour avoir qualifié l'occupation nazie de légère le même jour qu'une actrice venant promouvoir un film sur la Résistance. Tout se vaut donc pour TF1 ?


2 commentaires:

  1. Que nenni, que nenni Juan !
    J'admire la gazelle et le boulot qu'elle entreprend depuis ces derniers mois, loin d'être à la ramasse, comme certains le souhaitaient. Respect, dignité, fond, peuple !

    Je reste plus que jamais ségoléniste, et socialiste avant tout !

    Tout ça pour confirmer ton inventaire en ce jour féminin.

    Mais j'ai de plus en plus d'angoisse pour Ingrid Bétancourt, vue la stratégie qu'a choisie Uribe : ne plus se cacher de vouloir exterminer les FARC, quitte à ce qu'elle y passe. (Certaines mauvaises pouvant dire que ce serait le cadeau bonux.)

    Sophie Marceau a été digne et a fait honneur à son pays.

    Les autres... no comment !

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.