17 avril 2008

Et Carla Bruni incarna la présidence Bling Bling... avec goût


Les 26 et 27 mars dernier, Carla Bruni accompagnait son mari présidentiel au Royaume Uni. Elle changea 6 fois de tenues, "un magnifique défilé de mode" selon le magazine GALA. Côté bijoux, elle s'est choisie de magnifiques parures place Vendôme, chez la maison Chaumet : boucles d’oreilles en or gris, diamants et saphirs (qu’elle portait avec le manteau gris signé Dior du premier jour; "saphirs, sertis sur une parure Haute joaillerie en platine rehaussé de diamants" (le soir même, au dîner chez la Reine à Windsor); un collier Frise 3 rangs en platine et diamants avec les pendants d’oreilles assortis (le lendemain).

4 commentaires:

  1. Elle incarne aussi la droite snif-snif!

    RépondreSupprimer
  2. ... las ... je sais pas si c'est le mois d'avril ... mais y a pas une brève des actualités qui me donnent pas envie de chialer. Quand je vois le visage de la Nana qui rêvait d'approcher le doigt qui appuierait sur un bouton nucléaire selon les mauvaises langues - mais lesquelles sont bonnes dans ce foutoir sophistiqué ? - je pense aux lignes émouvantes du roman "rien de grave" de Justine Lévy ... c'est par elle que j'ai su l'existence d'une certaine Carla Bruni, et ma foi, je ne lui jette pas la pierre, mais ces milieux où évoluent elle et son marlou de mari sont d'un cynisme sans retour, dans ces dîners, lois, décrets, jet privés, stratégies, discours, dans ces bordels il n'y a tout simplement pas une once d'amour qui vaille et ce visage en est le reflet parfait, pas un trait de spontané, pas une note d'esprit vivant : ce visage est morbide et toute cette affaire commence à sentir le soufre. Vivement que la Sarkozie crève.

    RépondreSupprimer
  3. @eric : excellente expression. Je prends !
    @ardente impatience : il faut tenir !

    RépondreSupprimer
  4. @ ardente patience :
    Tout comme vous, j'ai été très émue par le roman à clefs de Justine Lévy.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.