24 avril 2008

Exclusif: ce que va dire Nicolas Sarkozy à la télévision ce soir


En exclusivité, voici les principales annonces de Nicolas Sarkozy jeudi 24 avril à la télévision dans l'emission "EN DIRECT DE L'ELYSEE" à 20h15. On sait que le Président a insisté pour cette longue émission (90 minutes), réalisée par Renaud Le Van Kim, qui sera diffusée simultanément sur TF1 et France 2. le Président sera interrogé par Patrick Poivre d'Arvor et David Pujadas, présentateurs du journal télévisé de 20h00 de TF1 et France 2, et également par Véronique Auger (France 3), Yves Calvi (France 5) et Vincent Hervouët (LCI).

"Je n'y suis pour rien."
Le Président expliquera que le contexte international n'était pas porteur, mais, "grâce aux réformes" et notamment au paquet fiscal de l'été dernier, "la France résiste mieux que ces partenaires." La flambée continue des prix du pétrole, la crise financière américaine, puis la crise alimentaire sont des "sources d'inquiétudes" qui doivent inciter les Français à "approuver les réformes."

"Vous préférez peut être que je ne fasse rien"
Il expliquera les grandes réformes qu'il a lancé en si peu de temps, "du jamais vu en 30 ans" : les exonérations fiscales des heures supplémentaires ("un vrai succès"), le soutien au logement grâce aux défiscalisations d'intérêts d'emprunt immobilier et au plan de Christine Boutin ("la maison à 15 euros"), les peines planchers (?), la rétention de sûreté, la loi OGM, la flexi-sécurité, le rachat des RTT, le déblocage du processus européen (?), la carte judiciaire (?), le plan banlieue (?).
Il expliquera qu'il n'a jamais voulu pénaliser les familles; qu'il est toujours le Président du pouvoir d'achat.

Il célèbrera la baisse incroyable du chômage, "du jamais vu en 25 ans." Bientôt, les plus de 57 ans seront exclus encouragés.

"Je ferai ce que j'ai promis."
Nicolas Sarkozy expliquera qu'il n'y aura pas de plan de rigueur, que les Français doivent travailler plus car cela créera des richesses; qu'il a été "le président de l'augmentation du pouvoir d'achat" alors que les caisses étaient vides; que la Révision Générale des Politiques Publiques va remettre l'Etat sur les rails (166 mesures d'économies et de réformes, du jamais vu en 20 ans); que le dialogue social retrouvé va permettre de réformer enfin les retraites et la mobilité des fonctionnaires; que la Constitution va enfin être modernisée; que la Présidence française de l'Union Européenne va dynamiser l'Union; qu'après les Universités, les hôpitaux vont être responsabilisés; que les retraites vont être augmentées comme promis.
Nicolas Sarkozy expliquera "qu'importe sa popularité aujourd'hui"; qu'il ne regarde pas les sondages; que "l'essentiel, c'est que les réformes de fond soient menées avant la fin de son mandat"; que seule compte son action; que les Français doivent comprendre qu'il faut se "réformer" pour gagner; que lui travaille beaucoup, et pour le bien de la France.

Cette intervention ne répondra pas à toutes les questions que l'électeur pourrait (légitimement) se poser. Mais le Président est excusé. Il n'a pas le temps de lire les blogs vigilants qui veillent au respect de ses promesses.

La droite décomplexée est devenue la droite snif snif.

Ami sarkozyste, où es-tu ?
Ton président est le PLUS IMPOPULAIRE DE LA VEME REPUBLIQUE !

18 commentaires:

  1. Voilà... et les questions resteront sans réponse...

    Les questions ?

    => http://www.lesmotsontunsens.com/interview-tele-sarkozy-21-avril-les-13-questions-auxquelles-il-ne-pourra-pas-echapper-ppda-pujadas

    RépondreSupprimer
  2. Bravo ! Vraiment un très bon billet ( sur un exellent blog )

    RépondreSupprimer
  3. manureva :
    SARKOZY fera ce qu'il a dit, nous mettre droit dans le mur. C'est ce qu'il fait en ce moment. Il serait peut-être grand temps de réagir. Et son interwiew à la télé on le connaît déjà. C'est vraiment un dictateur !!!

    RépondreSupprimer
  4. David75 dit ...

    On sait déjà ce qu'il va dire, mais les français eux veulent vivre mieux et avoir un peu plus de pouvoir d'achat et ce n'est pas avec du baratin de vendeur de cuisine qu'il vont remplire leur cadi, ni faire le plein d'essence.
    C'est un télé achat pour tenter de vendre des nouvelles mesures invendables.

    RépondreSupprimer
  5. S'il n'était qu'impopulaire....mais il est aussi ...incompétent...un état étant peut-être la conséquence de l'autre...

    RépondreSupprimer
  6. Très bon billet

    Je vais surement l'utiliser comme grille, chaque phrase du président déjà écrite dans ce billet, je la barrerais.

    RépondreSupprimer
  7. EXCLUSIVITE BIBI : comme mon camarade de Sarkofrance ( mais un peu avant lui), BiBi a eu la primeur ( avec photos SVP) d'etre aux premières loges des répétitions et de la Generale de l'intervention deu Petit Nicolas de ce soir. Venez voir avant tout le Monde ce que la France pense tout bas et ce que ne pense pas la France d'en bas.
    Pour vous, amis de SarkoFrance, BiBi enlève le haut.
    BiBi ( www.pensezbibi.com)

    RépondreSupprimer
  8. Je n'avais pas l'intention de regarder le sarko show mais comme je pense que ce billet résume tout à fait ce qui sera dit, ben, je confirme , ce sera sans moi.
    Bravo pour le billet

    RépondreSupprimer
  9. Et même pas un mot sur la météo des plages pour cet été ? Ce président est vraiment limité !

    [Nicolas a raison, très bon billet !]

    :-)

    RépondreSupprimer
  10. Excellent billet, ma foi... même si c'est de la redite.

    Maintenant, je n'ai vraiment plus aucune raison de louper l'épisode de NCIS sur M6 ; quitte à vivre une fiction américaine, autant que ça soit une vraie.

    RépondreSupprimer
  11. excellent billet.Tu as peut-être oublié qu'il va nous faire une énième promesse: il va surement nous promettre de trouver l'argent pour le revenu de solidarité active du pauvre mister Hirsh.

    RépondreSupprimer
  12. Putain c'est ouf, il dit exactement ce que tu dis... Chômage au plus bas depuis un quart de siècle, le contexte extérieur... Impresionnant !

    RépondreSupprimer
  13. c'est triste d'avoir raison ... dans le cas présent

    RépondreSupprimer
  14. Entendu ce soir :

    "Vous avez parlé au dalaï lama, personnellement ?
    - Oui. Euh, à son entourage."

    Il n'a pas parlé au dalaï lama, et il dit que oui. C'est pitoyable.

    RépondreSupprimer
  15. Rien d'intéressant manifestement, tu a stout ditr, te rennds tu compte que tu aurais fait économiser 280 000€ si les télés t'avaient écoutées ?

    RépondreSupprimer
  16. @fanette : 280 000 euros pour le théatre ce soir...

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.