23 avril 2008

Même pour LE FIGARO, Sarkozy "poursuit sa baisse dans les sondages"


Il arrive un moment où la réalité ne se cache plus, ne s'escamote plus, ne s'explique plus. Ce moment est arrivé pour Nicolas Sarkozy, à quelques heures d'une intervention télévisée que plus personne n'attend. Ainsi LE FIGARO nous explique, ce mardi 22 avril :

"Selon une enquête Ifop pour Paris Match, le président poursuit sa chute dans les sondages. Plus des deux tiers jugent qu'il n'a pas tenu ses promesses."

Le Figaro commente un sondage Ifop-Fiducial à paraître jeudi 24 avril dans Paris-Match. L'action du chef de l'Etat n'y est approuvée "que par 28% des Français, 72% étant «mécontents» de lui. Un record d'impopularité pour un président au bout d'un an de mandat."
Et le Figaro note aussi, ultime affront : "en 2003, un an après sa réélection, Jacques Chirac se situait à 58% d'opinions favorables."

"Surtout, les Français n'ont pas confiance dans le chef de l'Etat. 35% seulement jugent qu'il a «tenu ses engagements» de campagne. Son projet pour la France est jugé «peu crédible» par la moitié des sondés, 40% seulement trouvant qu'il «va dans la bonne direction». Il est en revanche jugé «ambititeux» par six Français sur dix."

Le quotidien de droite trouve satisfaction ailleurs : les Français attendent (espèrent ?) la rigueur : "80% des sondés jugent inéluctable la mise en place d'un plan de rigueur. Pour se sortir de cette situation, les Français sont une majorité (58%) à ne pas faire confiance à Nicolas Sarkozy pour «mettre en place les réformes nécessaires»."

1 commentaire:

  1. EXCLUSIVITE ! Mieux que n'importe quel sondage ! BiBi a assisté à la Générale de la Conference de Presse du Petit Nicolas ! Il vous dit tout sur le déroulement de cette intervention. Nicolas a grandi. Nicolas livre ses impressions et ses pressions sur la France un an après ! BiBi offre aux internautes les premières images et les premiers commentaires en avant-première sur www.pensezbibi.com
    BiBi

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Soyez poli, et ne trollez pas.