9 août 2008

66ème semaine de Sarkofrance : le fantôme chinois du monarque



Il y a huit jours, Marianne faisait sa une sur "les courtisans." Encore ?" me disais-je. Et pourtant, l'hebdomadaire avait raison. Nicolas Sarkozy est parti en vacances comme un monarque. Il célèbre la Chine et ignore le Dalaï-Lama, et personne ne dit rien. La cour se tait. C'est l'une des particularités de ce second été de Sarkofrance.

Le Parlement est aux ordres.
On a peu entendu les supporters de la réforme institutionnelle réagir à la convocation anticipée du parlement le 22 septembre. Le Président, tel un monarque, décide de l'agenda des parlementaires, et de leurs vacances. Pourquoi cette précipitation ? Pour faire voter deux lois urgentes, nous a expliqué Roger Karoutchi, le secrétaire d'Etat en charge des relations avec le Parlement : l'aménagement de la participation et de l'intéressement et le Revenu de Solidarité Active. En fait, la vraie raison est politique. Ces deux lois sont prêtes depuis longtemps. La première a été annoncée par Sarkozy en ... novembre dernier ! 10 mois pour pondre un texte ? La seconde, à la veille de l'été, n'était toujours pas assurée de son financement pour 2009.
Sarkozy veut surtout démarrer la session parlementaire par deux textes "sociaux" pour désamorcer la grogne. Opportunément, le secrétaire d'Etat à l'Intérieur a annoncé la même semaine que le redécoupage électoral ne concernerait qu'un tiers des députés l'an prochain. Un coup de semonce pour faire taire les récalcitrants ?

La Cour est aux anges.
Cette succession de photos, dans la même édition de Marianne, montrant les ministres le dernier album de Carla Bruni sous le bras, valait son pesant d'or. Nous sommes en 2008 ou ... en 1788 ? La Reine prépare sa promotion de rentrée.
"La distribution du CD de Carla Bruni au Conseil des ministres est révélatrice d'une ambiance plus monarchique que jamais." écrit Joseph Macé-Scaron dans Marianne. Et il témoigne des dédicaces plus ou moins personnalisées de l'épouse du chef de l'Etat pour les ministres. Outre son épouse, son fils Jean fera la couverture du magazine masculin OPTIMUM. "Je ne suis manipulé par personne" s'exclame-t-il dans un numéro qui par ailleurs célèbre le Top 30 des trentenaires. Jean Sarkozy n'a que 22 ans. Il pose au Fouquet's. Sans complexe.

Le monarque s'est ému.

Nicolas Sarkozy s'est félicité de la progression de l'enquête sur le meurtre du petit Valentin, 11 ans. Il a fait savoir qu'il avait appelé la mère du jeune garçon, mardi 5 août: "Il l'a assurée de toute sa compassion et du fait qu'il avait personnellement veillé à ce que l'enquête se déroule de la manière la plus efficace et la plus rapide possible."
Il a raison, L'assassinat brutal de 40 coups de couteaux d'un enfant de 11 ans est choquant. Comme les attentats suicide en Irak, les balles perdues un peu partout dans le monde. Dimanche 3 août, le monarque a donc remercié les enquêteurs, qui se sont "mobilisés sans relâche". Il a promis de recevoir "personnellement" les enquêteurs à la fin du mois d'août. La veille, il s'inquiétait des conséquences de la tornade qui fit 3 morts et moultes blessés dans le Nord de la France.

Les sujets vont gagner 1000 euros de pouvoir d'achat à la rentrée
Pourquoi se plaindre ? Alors que la loi de Modernisation de l'Economie était publiée au journal officiel dans ces premiers jours d'août, les experts du gouvernement ont trouvé la plus incroyable des estimations douteuses : "Le FMI estime le gain de pouvoir d'achat à 1.000 euros par ménage en 2009"... Sans blague ? La loi couvre des dispositions très diverses, relatives à la micro-entreprise, aux chômeurs, aux pré-retraités, aux grandes surfaces. 1000 euros en 2009 ? un peu moins de 3 euros par jour ? Dans le même temps, on apprenait que le gouvernement donnait son feu vert à une augmentation du prix du gaz pour les particuliers de 5%... C'est la troisième augmentation de l'année, après 4% en janvier, puis 5,5% en avril. En intégrant celle de l'électricité, la facture énergétique des ménages français croît de 5 euros par mois.

Le monarque tient les espions du royaume.
Le "Monsieur renseignement de l'Elysée", comme la presse le surnomme, a été nommé le 23 juillet dernier. Il a reçu sa lettre de mission cette semaine. Bernard Bajolet, 59 ans, est le nouveau "coordinateur du renseignement français."
"Point d'entrée auprès de moi des services de renseignement des ministres chargés de la sécurité intérieure, de la défense, de l'économie et du budget, vous coordonnerez et orienterez leur action (...). Vous leur transmettrez mes directives."
Avez vous noté l'utilisation du "MOI"? Tout autre président plus modeste aurait utilisé une expression plus neutre, peut-être plus technocratique, du style, "la présidence de la République." Sarkozy n'en a cure. Il parle de LUI.

Le monarque a préféré Pékin à Mexico.
Dimanche 3 août s'ouvrait la 17ème Conférence Mondiale sur le Sida. La délégation française était modeste. Pour des stricts problèmes d'agenda, ni le Président, ni son ministre des Affaires Etrangères, ni même Roselyne Bachelot (qui préfère aussi Pékin). Même Alain Joyandet, le secrétaire d'Etat chargé de la Coopération, n'a pas trouvé le temps. Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a lancé les débats. L'Espagne avait envoyé son vice-premier ministre. La France, un "ambassadeur à la cause VIH." Hum hum. Les services de la Présidence ont prévenu que Sarkozy avait écrit au secrétaire général des Nations-Unies à l'occasion de cet évènement pour marquer son soutien. Une petite carte postale de vacances ?
"Vous connaissez mon attachement, et celui de la France, à cette exigence de santé publique qui est la vôtre. C'est une exigence profondément politique et une exigence profondément morale"
L'Agence nationale de recherches sur le Sida et les hépatites révélait lundi, par le biais son directeur, que la subvention du ministère français des Affaires étrangères à l'Agence allait être réduite presque de moitié, passant de 1 million d'euros à 600.000.

L'agenda du Président est effectivement très chargé. Il est en V-A-C-A-N-C-E-S.

C'est pour cela qu'il a fait un voyage éclair en Chine, qu'il ne rencontrera pas le Dalaï-Lama de retour en France, et qu'il a fait remettre une liste de dissidents chinois (c'est plus simple que de la donner en mains propres au Président chinois, n'est-ce-pas ?). D'ailleurs, il fait même le service jusqu'au bout, en complimentant les Chinois pour la qualité de leur organisation...

"Si l'organisation des JO était un sport, je suis sûr que vous seriez d'accord avec moi pour qu'on attribue à la Chine la médaille d'or". Nicolas Sarkozy, 6 août.

Vous souvenez-vous, il y a 18 mois, quand une candidate socialiste était épinglée pour une phrase sortie de son contexte sur l'efficacité de la justice commerciale chinoise ? Les Patrick Devedjian, Jean-Pierre Raffarin et autres Frédéric Lefebvre s'en donnèrent à coeur joie. Aujourd'hui que leur monarque se couche en Chine, aucun ne s'en émeut. Notre Président a retrouvé Poutine et Bush à Pékin, pour une cérémonie officielle réalisée par Zhang Yimou. "Ne vous excusez pas d'être là. Nous sommes tous derrière vous" a-t-il déclaré aux athlètes français. Ne pensait-il pas plutôt à lui ? Et le soir venu, qu'a-t-il pensé du slogan officiel chanté devant les 90 000 spectateurs du stade national de Pékin, alors qu'un globe terrestre s'élevait du sol : "Un même monde, un même rêve" ?

Angela Merkel a préféré boycotter les JO et recevoir le Dalaï-Lama. A chacun son éthique, à chacun son style.

La Cour se plaît, le monarque se repose, les sujets rongent leur frein.

5 commentaires:

  1. Rectification : Jean Sarkozy est né le 1.O9.I986
    Il aura donc 22 ans le Ier septembre.
    Nicolas Sarkozy a assuré de sa compassion la famille du petit Valentin :
    c'est bien.
    En revanche, s'est-il inquiété des conséquences de la tornade à Haumont (Nord) ? S'est-il déplacé ?
    Bien sûr que non. Il est vrai que d'aller dans le Nord, au moment des vacances, ce n'est pas le rêve. Il est préférable de rester au Cap Nègre, dans la luxueuse demeure de Carla Bruni.
    Les 5OO FAMILLES de Hautmont on perçu une aide d'urgence de .... 3OO OOO E
    Cinq jours plus tard, car, après cette catastrophe, il a fallu attendre cinq jours la visite, sur place, de
    Mâdâme Boutin, qui annonce un déblocage de 3 millions d'Euros.
    Comparons quelques chiffres:
    Pour les très très riches, déblocage de I5 MILLIARDS d'Euros,et ce, TOUS LES ANS, dans le cadre du bouclier fiscal.
    Bernard Tapie, va toucher, 4OO MILLIONS d'E, du fait du prince et d'un tribunal PRIVE, (sorte de justice parallèle.)
    Donc ces 5OO familles vont percevoir, même pas 1 % de la somme que va recevoir B. Tapie, qui, LUI, a bénéficié de petits arrangements entre amis.
    Le peuple va peut-être se réveiller...

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir, Ségolène Royal a demandé, cet après-midi, à N Sarkozy d'expliquer aux Français sa présence à Pékin.

    Finalement, il n'y a qu'elle qui l' affronte, c'est doute pour cette raison que l'ump fait tout pour l' éliminer ...et continue de la faire passer pour une "nunuche".

    Je pense que les " têtes à claques" ne vont pas tarder

    RépondreSupprimer
  3. Laissez-moi rire sur Ségolène Royal ! Elle demande des choses qui ne servent à rien. Elle demande à Sarkozy d'expliquer sa présence ? Il n'a pas attendue cette incapable pour le faire, il l'a dit depuis longtemps et l'a même redit hier : il ne veut pas boycotter 1/4 de l'humanité, il ne veut pas boycotter un évènement sportif, il ne pense pas que sa non-venue aurait changé quelque chose. Et il a raison !

    Ensuite, parler de "15 milliards pour les riches", c'est démagogique. Mais je vois que le discours du PS a réussi à manipuler pas mal de monde !

    Vous êtes vraiment ridicule de vous soucier du Tibet, des droits de l'homme et tout ça maintenant ? Est-ce qu'on en parlé sur ce blog du Tibet avant ? NON. Vous êtes vraiment triste, les moutons !

    Utiliser le prétexte des droits de l'homme et du Tibet juste pour en réalité taper sur Sarkozy, c'est assez bas je dois dire !

    RépondreSupprimer
  4. @deltaneutre : c'est gentil (et facile) de venir ici faire ses petits commentaires pour lancer son blog. Au plaisir de vous revoir (?)

    RépondreSupprimer
  5. Je ne cherche pas à "lancer" mon blog. ;)
    Mais merci de m'avoir fait découvrir blogspot, c'est grâce à votre blog que j'ai déouvert ça, j'avoue :)

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.