5 septembre 2008

Croche-pattes en Sarkofrance


Curieuse journée en Sarkofrance. Ce jeudi 4 septembre, tout semble trébucher ou partir de travers...

Affaire Clavier: le pouvoir trébuche
Dominique Rossi, l'ancien patron de la sécurité publique en Corse limogé en début de semaine, nie avoir failli à sa mission: "J'ai fait mon boulot et je n'ai rien à me reprocher".

Le pouvoir trébuche sur cette affaire ridicule : le président de la République a félicité la ministre de l'Intérieur pour sa décision (sic !). Pire, le directeur général de la DGPN, Frédéric Péchenard avait affirmé jeudi matin sur RTL que Christian Clavier avait porté plainte contre les nationalistes corses ayant pénétré dans son jardin...
"La plainte a été déposée par Christian Clavier. La plainte et la maison de Christian Clavier sont en zone gendarmerie. Ce qui fait que c'est la gendarmerie nationale qui s'occupe et de la protection de sa maison et de la plainte", a expliqué jeudi matin Frédéric Péchenard ajoutant : "Ceux qui ont occupé la maison seront entendus. Par la suite, c'est à la justice de décider d'engager ou non des poursuites." (source LE POINT)
Mais c'est faux ! M. Clavier "n'a pas déposé une plainte, mais se réserve le droit de le faire"...

Marie Vuillet, relaxée d'une accusation "Sarko Facho"
Maria Vuillet était poursuivie pour avoir outragé un sous-préfet lors de la journée de commémoration du souvenir du résistant Guy Môquet. Elle a été relaxée, jeudi 4 septembre, par le tribunal correctionnel de Paris.
Le 22 octobre 2007, plusieurs dizaines de lycéens, d'étudiants, de parents et de professeurs avaient manifesté devant le lycée Carnot du XVIIe arrondissement de Paris pour dénoncer "la récupération politicienne" de la mémoire de Guy Môquet.
Une cinquantaine de manifestants avait ensuite prolongé leur action dans la station de métro Guy Môquet alors que le sous-préfet Frédéric Lacave y rendait un hommage officiel aux résistants communistes.
Sous les huées, Frédéric Lacave se serait adressé à Maria Vuillet, la mère d'une lycéenne et lui aurait dit: "Attention, je représente la République", ce à quoi Maria Vuillet affirme avoir répondu : "Oui, mais pas celle que voulait Guy Môquet".
Le sous-préfet a lui une version différente. Selon le représentant de l'Etat, la prévenue lui aurait alors répondu: "Vous représentez l'Etat. Vous représentez Sarko. Sarko facho. Donc vous êtes facho". (source)
Chômage, la stagnation
Les (fausses ?) statistiques du chômage du second trimestre 2008 sont mitigées. Et si on réintégrait les autres catégories de chômeurs désormais non communiquées ? "la décrue du chômage marque le pas", note LE MONDE...
Avec un taux de 7,2 % (France métropolitaine) pour le deuxième trimestre 2008, selon les chiffres publiés par l'Insee, jeudi 4 septembre, le chômage au sens du BIT est stable par rapport au premier trimestre. En incluant les DOM, le taux passe de 7,5 % pour les trois premiers mois à 7,6 %.
RSA, la communication ratée de l'unique réforme sociale
Le RSA est finalement critiqué de toutes parts. La gauche y voit une manipulation, puisque les plus riches ne contribueront pas à son financement, bouclier fiscal et niches fiscales obligent; la droite est hostile par principe à tout augmentation des impôts, de surcroît sur le capital...

Heureusement que l'opposition se tait...

2 commentaires:

  1. Je me demandai justement ce qu'était devenue Marie Vuillet.
    Il est rassurant que les juges aient eu la clairvoyance de placer cette affaire là où elle aurait du rester, c'est à dire dans l'anecdotique.
    De là à disposer de la certitude qu'une retombée interne et administrative n'aura pas ou n'a pas déja eu lieu, j'en doute.

    RépondreSupprimer
  2. Evidemment que Rossi a fait son boulot. Qu'est ce qu'il fallait faire ? Envoyer les flics en force et risquer un carnage ou une nouvelle vague d'attentats ou bien la jouer "sur du velours", laisser les soit disant agrsseurs boire un pot et s'en aller pour ne pas envenimer la situation...

    Personnellement, je préfère la manière douce. Après tout, ils n'ont fait que vider un peu le bar et le frigo de l'autre tachon et n'ont rien cassé. Faudrait tout de même pas s'étonner de lire un de ces quatre matins que clavier n'a plus de villa en Corse...

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.