4 février 2009

Les 9 questions que nous aimerions poser à Nicolas Sarkozy

En prévision de son intervention télévisée jeudi 5 février, voici 9questions que nous aimerions poser au chef de l'Etat. Gageons que les journalistes pressentis, Laurence Ferrari (TF1), David Pujadas (France 2), Guy Lagache (M6) et Alain Duhamel (RTL), n'oseront pas. Les proches du président français ont déjà fixé l'ordre du jour de cette interview. Nicolas Sarkozy parlera de la crise, et fera la pédagogie de ses mesures. On ne change pas de cap a prévenu François Fillon lundi. Ah bon ?

1. Pourquoi ne créer que 100 000 emplois aidés supplémentaires en 2009 alors que l'économie a détruit 217 000 emplois nets en 2008 ?

2. Bernard Kouchner peut-il rester ministre des Affaires Etrangères après les révélations sur ses rapports 'rémunérés' avec certaines dictatures africaines ?

3. Pourquoi le préfet de la Manche et le directeur de la police de Saint Lô ont ils été sanctionnés ?

4. Le 18 août dernier, pourquoi avoir tardé à partir en Afghanistan où 10 soldats Français venaient de tomber dans une embuscade et préférer tenir une réunion de copropriétaires sur le "tout-à-l'égoût" du Cap Nègre où vous séjourniez ?

5. Pourquoi avoir omis de négocier des contreparties des banques soutenues à l'automne dernier ?

6. Pourquoi ne pas annuler le dispositif d'offre raisonnable d'emploi quand l'emploi se rétracte dans une proportion inédite depuis 20 ans ? Pour les mêmes raisons, pourquoi ne pas annuler le recul de l'âge de dispense de recherche d'emploi ?

7. En quoi la sécurisation d'installations sanitaires participe-t-elle d'une quelconque relance économique ?

8. Ne pensez-vous pas que la défiscalisation des heures supplémentaires mise en oeuvre à compter du 1er octobre 2007 a créé un effet d'aubaine qui a détruit précipitamment l'emploi intérimaire et ralenti les embauches ?

9. Que pensez vous de la hausse continue de la délinquance violente depuis 2002 ?

Rappelons enfin que cette émission de 70 à 90 minutes aux heures de grande écoute ne sera pas décompté du temps de parole de la "majorité présidentielle."

14 commentaires:

  1. Et une 10e : quand allez vous démissionner ?

    RépondreSupprimer
  2. Voici des questions que j'aimerais bien aussi lui poser. Juste un complément d'information : vous abordez la question de la création de l'emploi d'un côté (question 1), et celle des contreparties pour les aides bancaires (question 5).
    Peut-être que mon dernier billet vous intéressera (http://jepenseoujesubis.free.fr/index.php/2009/02/03/plan-de-relance-ou-la-theorie-du-saut-troue/) : j'aborde un point qui me semble crucial par rapport au Plan de Relance.

    RépondreSupprimer
  3. Ah ben j'adore vos questions mais je ne suis pas sûr d'avoir les réponses jeudi ! Peut être aurons nous des réponses du style si la gauche était au pouvoir ce serait pire, ou j'ai pris les bonnes décisions et maintenant il faut attendre que le plan de relance donne les résultats attendus !

    RépondreSupprimer
  4. Et celle-ci : qu'elle entreprise française allez vous vendre à P. Desmarais et A. Frere.
    Lire cet article très précis du journal Le Devoir : http://www.ledevoir.com/2009/02/04/231383.html?fe=6046&fp=393205&fr=130940

    RépondreSupprimer
  5. Rappelons enfin que cette émission de 70 à 90 minutes aux heures de grande écoute ne sera pas décompté du temps de parole de la "majorité présidentielle." .... (!!)

    Encore une preuve qu'ils ont commis un véritable hold up sur la France, ses institutions, sa communication et que, comme les voyous qu'ils sont, ils ne veulent rien rendre.

    Pour ma part, les "mesures" de ce mec là ne m'intéressent pas. Elles ne peuvent intéresser que les nantis et ceux qui sont à l'abri des turpitudes et de la tempête de la crise.

    RépondreSupprimer
  6. Pourquoi supprimez-vous 13500 postes dans l'éducation nationale ?
    Pourquoi détruisez-vous lhôpital publique ?

    Quelles sont les véritables raisons de vos réformes : justice, audiovisuel, école, hôpital ?

    Pourquoi tant de haine et peur contre la jeunesse de notre pays ?
    pourquoi emprisonnez des jeunes sous régime anti-terroriste alors qu'ils ne manifestent que l'envie de vivre autrement... ?
    Les réponses nous les avons.
    Aussi

    "Nous ne sommes plus dupes de la politique de Sarkozy
    BOYCOTT TV-SARKO
    Eteignons nos télévisions
    Le jeudi 5 février , l'intox vient à domicile "
    "Ils n'entendent pas, ne les écoutons plus "
    "blablabla..."

    RépondreSupprimer
  7. ARGH: juan, tu oublies de préciser les "contreparties":
    "quid des dividendes"? est-ce bien sérieux d'en distribuer si il y a unrisque pour la pérennité elle meme des entreprises? si on ne peut pas empecher ce versement, pourquoi? est-ce parce que les délibérations des conseils d'administration restent à l'abri des oreilles indiscretes de l'Etat?

    RépondreSupprimer
  8. honnetement ça déconne: il faut poser des questions bcp plus fermées si on veut eviter de se prendre une tartine de sarkozade à chaque fois

    typiquement "pourquoi le prefet etc": réponse: il n'a pas été sanctionné mais promu
    -> résultat une fois cela posé difficile de se mettre à le contredire

    la vraie question: quels ordres sont donnés exactement aux prefets lors de ces déplacements? pourquoi un dispositif aussi strict et imposant quand ses prédecesseurs acceptaient d'aller à la rencontre des gens?

    il faut prendre les devants:

    RépondreSupprimer
  9. sheila luuuuute finaaaaale , groupir .......l'internationaaaaaale .....sheilà luuuuute .......un pas en avant deux pas en arrièreuuuu ......

    tous ensemble .......ouais ouais ...!!!

    RépondreSupprimer
  10. Concernant la privatisation de GDF il avait dit lui même qu'il ne serait pas privatisé.
    On a bien compris que c'est en remerciement des bons et loyaux services rendus par Desmarais et Albert Frère.

    Et ce n'est qu'un exemple de la forfaiture de ce président (cf. dossier UIMM enterré volontairement lorsqu'il était ministre des finances...)

    Alors dans ce cas pourquoi chercher des poux dans la tête de Ségo ?

    RépondreSupprimer
  11. Ce qui est pratique avec ce président, c'est encore plus vrai pour lui que pour les précédents, c'est qu'il n'est pas utile de regarder le show pour connaitre le spectacle.
    En résumé : il fait tout ce qu'il peut, la crise est terrible et il nous protégera.
    Peut-être même qu'il va nous jouer un troisième "j'ai changé" mais on n'est pas encore sûr du calendrier !!!
    :-))

    [En plus, je m'en fous, je serais à un concert !].

    RépondreSupprimer
  12. franchement je n'aurais qu'une seule question à lui poser :

    "Bonjour,
    Tu vas bien ?"

    et après je n'écoutes même pas sa réponse je me casses. Même à celle là il serait capable de tartiner.

    RépondreSupprimer
  13. J'aimerai demander au Président si il devait vivre avec 700 euros par moi, comment ferait il au vu de ses goûts de luxe

    RépondreSupprimer
  14. Carla, elle est comment par rapport à Cecilia ?

    C'est qui le père de Zora ?

    Il va bien Christian Clavier ?

    C'est grand le yacht de Bolloré ?

    T'as une rollex, toi ?

    Quand tu discutes avec Obama, c'est en Anglais ?

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.