27 février 2009

Sarkozy, prix Nobel de la Paix ?

Le monarque français mesurera-t-il un jour le ridicule de son narcissisme ?
Les présidents américain Barack Obama et français Nicolas Sarkozy figurent parmi les 205 personnes et organisations --un nombre record-- en lice pour le prix Nobel de la paix, deux candidatures éminentes que les experts jugent toutefois trop prématurées pour aboutir. (source AFP)

"Le fait que nous ayons élargi le concept de paix (en l'étendant à la lutte contre le changement climatique ou contre la pauvreté par exemple, ndlr) contribue aussi à cet afflux" a expliqué le directeur de l'Institut Nobel d'Oslo, Geir Lundestad vendredi 27 février. Mais quand même !

La candidature de Nicolas Sarkozy est simplement risible, et révélatrice d'un narcissisme connu qui devient gênant. Il s'est agité en Géorgie et au Proche Orient. Qui peut sérieusement croire (à l'exception de ses proches conseillers et zélotes) qu'il est pour quelque chose dans la trève à Gaza ou l'arrêt des combats en Géorgie ? A moins de croire que le Grenelle de l'Environnement suffirait à le faire récompenser ...

Au Proche Orient, le premier déplacement de Sarkozy a semblé inutile. Au contraire, Israël a déclenché son offensive terrestre quelques heures avant son arrivée dans la région. Puis, quelques semaines et quelques centaines de morts plus tard, il est revenu sur place trop tard, pour une conférence en Egypte, la trève avait été annoncée par Israël 24 heures avant. Rappelons aussi que son voyage éclair en Russie puis en Géorgie le 18 août n'avait pas fait illusion bien longtemps. Sarkozy en était revenu tout heureux d'avoir décroché un accord de pais qui n'en était pas un. Deux semaines plus tard, l'Europe avait dû à nouveau condamner l'invasion russe du territoire géorgien, refusertoute sanction économique et exiger un retrait russe dans les deux mois.

La candidature de Barack Obama est également troublante. le président américain a pris ses fonctions le 20 janvier dernier. Tout au plus lui sera-t-on gré d'avoir confirmé le retrait des troupes américaines d'Irak d'ici août 2010, et la fermeture de Guantanamo. Mais on aurait préféré qu'il attende l'an prochain pour une telle inscription.

Narcisse, quand tu nous tiens...

13 commentaires:

  1. tout à fait d'accord avec toi: ni l'un ni l'autre n'ont à être nommé...

    RépondreSupprimer
  2. Vue la culture idoine du quidam, je lui décerne sans coup férir, le prix (Chantal) Nobel de la paix !!! :)

    RépondreSupprimer
  3. Pour sarko, il pourra obtenir le prix du dynamitage de la paix sociale. Comprenne qui pourra. :)

    RépondreSupprimer
  4. Etes-vous sûr Juan qu'il faille faire acte de candidature ???

    Pour Sarkozy, je suis quand même un peu étonné (même si je connais son égo sur-dimensionné), mais pour Obama ça ne colle vraiment pas ...

    RépondreSupprimer
  5. @Elmone: "Les nominations pour cette distinction sont le fruit de propositions argumentées et détaillées, émises par des membres d'Assemblées nationales ou des Congrès législatifs, des cercles de professeurs en université dans le domaine de la géopolitique, du droit et des sciences politiques, d'anciens lauréats du prix, des magistrats spécialisés dans le droit international et des conseillers spéciaux du Comité norvégien créé spécialement pour cette branche."

    (Wikipedia)

    Un coup des fatals flatteurs ?

    RépondreSupprimer
  6. Le pire c'est qu'il l'obtienne, alors y va plus se sentir le Sarko, a chaque réunion il va porter sa médaille pour la montrer a tout le monde, avec sa Rolex et les stylos piqués aux grès de ses pérégrinations internationales aux grands de ce monde.

    Si il porte tout du même coté, il risque de pencher méchamment le cuistre.

    RépondreSupprimer
  7. Donc rien ne dit que Sarkozy se soit porté candidat. Ni même qu'il ait téléguidé sa candidature .

    RépondreSupprimer
  8. Noble et simple à la fois27 février 2009 à 22:10

    J'offre pour argument à cette nomination, cette vidéo effarante :

    http://video.google.fr/videoplay?docid=-6747756098936404306&hl=fr

    Quand un homme se fait agresser... mâchoire fracturée, et pas grand cas dans les médias, normal, il y a un prix Nobel à obtenir.

    RépondreSupprimer
  9. effectivement, il y a peut être de la manipulation dans l'air ...

    RépondreSupprimer
  10. J'ai dit dans un de tes billets Juan que la sécurité était en chute.
    D'après la vidéo (il faut quand même attendre les conclusions de l'IGS), il semble qu'en partie elle soit en chute à cause même de ceux qui, normalement, sont chargés de la maintenir. Les flics sont devenus des pompes à fric et des brutes sanguinaires. Et on veut nous faire croire que sarko mériterait le prix Nobel ? Faut quand même pas pousser !

    RépondreSupprimer
  11. Tout à fait d'accord, mais comment désactiver démocratiquement ce pop up là ?

    RépondreSupprimer
  12. @ observactions : ben.... la rue. Et tous ensemble. Déçus, opposants de la première heure, tous...

    RépondreSupprimer
  13. En tous cas, ce n'est pas en France qu'on pourrait lui décerner. Il a trop voulu diviser les gens...
    Quoique... Certains qui aimeraient remplir leur gamelles seraient capables de lui décerner.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.