13 février 2009

Sarkozy a-t-il la trouille ?


Le PIB de la France s'est contracté de 1,2% au cours du dernier trimestre de 2008. Le pire résultat depuis ... 1974. La crise s'enlise aux Antilles. Et Nicolas Sarkozy a choisi de fuire la France pour le Moyen Orient.

Sarkozy voyage
cette semaine, le président français a préféré se déplacer au Moyen Orient. Rares ont été les commentateurs à poser la seule question qui vaille à propos de ce voyage présidentiel : mais pourquoi donc partir maintenant ?
Les annonces concrètes ont été rares, et les objectifs réels de ce voyage sont restés flous... jusqu'au bout: Primo, Sarkozy a proposé au Sultanat d'Oman d'organiser "des vols de démonstration du Rafale" pour mieux le convaincre. Secundo, la France et le Koweït devraient signer un nouvel accord de partenariat stratégique d'ici ... la fin de l'année 2009. Tertio, Sarkozy a fait comprendre qu'il était là-bas pour aider à résoudre la crise israélo-palestinienne et les tensions avec l'Iran. Tout laisse à penser que Nicolas Sarkozy est en fait parti pour (1) échapper au contexte national et européen, (2) divertir les foules, (3) raffermir sa position internationale. Mardi, Nicolas Sarkozy a fait une escale surprise en Irak. Quoi de mieux pour divertir ? Mercredi, au Koweit, il a enjoint Obama d'attendre avant d'entamer des discussions avec l'Iran: "Il est sage d'attendre que les élections se déroulent pour que les discussions entrent dans une nouvelle phase" Quoi de mieux pour se dorer le blason ?

La crise européenne l'a néanmoins suivi jusque là-bas. Le président français a dû répondre aux accusations de protectionnisme depuis le Koweit: «C'est ma responsabilité de préserver l'emploi en France. Ce plan automobile sert bien à nos voisins, parce que si on avait pas engagé ce qu'on a engagé au service de PSA et Renault, c'est leurs implantations partout en Europe -ndlr notamment en République tchèque et le Slovaquie- qui s'en trouveraient menacées».

La France s'enlise
Sur l'ensemble de l'année 2008, la croissance française du PIB s'établit à +0,7%. Pour 2009, la ministre de l'économie n'est pas optimiste : la récession sera, d'après elle, d'au moins 1%. Les investissements dans l'industrie française devraient plonger en 2009 de 12 % d'après l'INSEE. La France résiste à peine mieux qu'ailleurs. En tablant sur un rebond de +0,5% en 2010, l'UNEDIC table sur 282 000 chômeurs de catégorie 1 supplémentaires cette année, et encore 122 000 en 2010. L'année 2008 s'est terminée à 2,114 millions de chômeurs "officiels", et plus de 4 millions de personnes en recherche d'emploi. Et Laurent Wauquiez a enterré un peu plus la réforme du travail le dimanche: "Le travail du dimanche ne fait pas partie des sujets évoqués cette semaine avec les partenaires sociaux."
La situation est pire ailleurs : le Royaume Uni s'attend à une "dépression" (si l'on reprend le lapsus récent de Gordon Brown) de 4 % à 6 % à la mi-2009, avant de repartir à la hausse début 2010. Le chômage est remonté à 6,3% de la population active (contre plus de 8% en France).
Et Laurence Parisot a annoncé jeudi que, selon elle, la réunion du 18 février entre les organisations syndicales et Nicolas Sarkozy n'avait pas pour but de négocier : « Négociation ? Mais sur quels sujets ? (…) Je n’ai pas entendu parler de négociation. Il est bon que les partenaires sociaux se rencontrent pour partager un diagnostic. »

Le feuilleton "Jego aux Antilles".

Il n'y a que Laurent Wauquiez, le secrétaire d'Etat à l'Emploi (au chômage ?) pour considérer que la situation aux Antilles s'améliore : "En Guadeloupe, on est arrivé à une baisse sensible du prix des carburants, à l'augmentation des aides à la restauration scolaire, à la mise en œuvre anticipée du RSA dès 2009 et à un programme de 190 millions d'euros pour la mise en place de tous les points évoqués dans la négociation. Pour un sujet qui aurait été sous-estimé, c'est déjà beaucoup. Mais il n'appartient pas au gouvernement de fixer les salaires ni de se substituer aux partenaires sociaux " a-t-il déclaré au Figaro jeudi 12 février. Le ridicule ne tue plus depuis longtemps en Sarkofrance: Yves Jego avait déjà précipitamment quitté la Guadeloupe en pleine négociation dimanche dernier ... pour revoir "physiquement" le Premier Ministre. Dès lundi soir, il y retournait, flanqué de deux "médiateurs", des inspecteurs des Finances. Valérie Pécresse, la secrétaire d'Etat à l'Enseignement Supérieur, avait fait de même: nommer une médiatrice pour résoudre son conflit avec les enseignants-chercheurs. C'est le nouveau concept à la mode : on s'invente un fusible pour ne pas le devenir soi-même trop vite. Jeudi 12 février, en fin de journée, les négociations étaient rompues: le Collectif contre l'exploitation (LKP), à l'origine de la grève générale affectant la Guadeloupe, a annoncé que les discussions avec les deux médiateurs désignés par le gouvernement étaient interrompues. Le LKP a été assez énervé que les deux médiateurs ne connaissent pas les points d'accord et de désaccord en arrivant sur place ... Manque de chance, Yves Jego était déjà reparti pour la métropole... Cherche-t-il à cumuler des "miles" à voyager ainsi ? L'origine de cet enlisement tient au refus du gouvernement d'avaliser le pré-accord conclu le week-end dernier entre les organisations et le patronat local, qui prévoyait notamment que l'Etat finance un allégement de charges sociales pour 200 euros d'augmentation des salaires.

Selon un sondage publié par le Nouvel Obs, 58% des Français interrogés estiment que Nicolas Sarkozy "parle beaucoup mais ne fait pas grand-chose"

Ce contexte semble parfois échapper au JT de 13 heures de TF1. Surpris ?

12 commentaires:

  1. Il semblerait qu'il ait reçu une lettre de menace de mort, c'est pour ça qu'il est parti en Irak mdr

    RépondreSupprimer
  2. Finalement, Sarkozy n'aura réussi qu'une seule chose : enrichir les riches.

    Lisez cet article :

    Les entreprises du CAC 40 ont versé 54,2 milliards d'euros à leurs actionnaires.

    Les entreprises de l'indice CAC 40 ont racheté 11,2 milliards d'euros de leurs propres actions, et versé presque 43 milliards d'euros de dividendes en 2008.

    http://www.lesechos.fr/info/marches/4830915-les-entreprises-du-cac-40-ont-verse-en-2008-54-2-milliards-d-euros-a-leurs-actionnaires.htm

    RépondreSupprimer
  3. c'est vrai qu'il a la trouille , il s'est même chié dessus , on a même du changer sa couche , ( vidéo sur YOUYOU ENTUBE ) ; ne me remerchiez pas de vous apporter des détails de cette aussi haute importance , je ne fais que mon devoir de chie - toyen .

    et vous çà va ? z' avez le bonjour d'Edvige , vous ne connaichiez pas ? non ?

    le fi chier , ben alors ...

    RépondreSupprimer
  4. Déficit public 2008 à 56,2 MDS contre 34,7 en 2007.
    Qu'est ce que ça va être en 2009.
    C'est vrai que comparé aux dividendes distribués c'est peanuts !

    RépondreSupprimer
  5. houlala! c'est ton pseudo depuis que l'ump te la met dans le c*l tous les soirs (avec des bouts de verre, c'est meilleur il parait !).

    RépondreSupprimer
  6. Juan, désolé pour mon post précédent, mais c'était plus fort que moi; en tous les cas, c'est un régal de te lire chaque jour, tu fais un boulot remarquable. Bravo.

    RépondreSupprimer
  7. Louis XVi et l'infâme13 février 2009 à 20:14

    pourquoi ne parlez vous pas de l'ambition de nicolas, de lefevre et de besson, qui souhaite filtrer à internet sous le pseudo argument de nous protéger contre la pédophilie, sur un principe purement "executif" sans acte judiciaire.
    Un principe qui rappel les lettres de cachets de jadis.

    http://www.numerama.com/magazine/11998-Sarkozy-confirme-le-projet-de-filtrage-du-net-sans-controle-judiciaire.html

    Ce système une fois mis en place sera bien plus efficace que la simple censure.
    D'autant que jusqu'à présent, si un site est vu commee appartement à un réseau pédophile est trouvé sur la toile, l'enquete policiére internationale, méne à la fermeture définitive du site, l'arret de l'admin, et bien souvent à un coup de filet des habitués du lieu...

    Encore un sujet qui mériterait débat et qui va passer sous silence

    RépondreSupprimer
  8. Au sujet du feuilleton antillais, l'arrivée de gendarmes mobiles (175) avec une mission fuitée assez floue, contrôle, retour au calme forcée ?

    pas très claire cette mission, mais cela ne m'étonnerait pas trop qu'une action violente soit en cours d'organisation de la part des ministères. Dans l'espoir d'un retour au calme.
    Depuis les événements en Guyane, il est assez net, que les dom tom ne sont pas la priorité, pour nico.

    RépondreSupprimer
  9. En ce qui concerne J.P. Pernaut, je le connais. Je le rencontre souvent dans le magasin où je bosse (il habite à côté d'Amiens). Je ne comprends pas comment un type qui est aussi sympa dans la vie peut devenir si aliéné au pouvoir en place. Peut-être par peur de suivre PPDA dans sa glissade vers le placard qu'a orchestré sarko par vengeance ? D'un autre côté, on ne peut pas trop lui en vouloir... Garder son job aujourd'hui est tellement difficile.
    Celà dit, je ne regarde plus le JT de TF1 que j'appelle maintenant "les désinformations de 13 heures"

    Ah j'allais oublier, joyeuse Saint Valentin à tous les amoureux qui fréquentent ce blog. Bises à vous mesdames et mesdemoiselles et quand à vous messieurs, je vous en sers 5 bien vigoureusement et c'est sincère.

    RépondreSupprimer
  10. DSK dans des beaux-draps...


    http://frenchcarcan.com/

    RépondreSupprimer
  11. "Je ne vous mentirai pas" (Nicolas Sarkozy 6/5/2007)
    Avant d'en venir aux déclarations pour le moins erronées de Nicolas Sarkozy, signalons une grosse "bévue" du Président Français.
    Il a provoqué un tollé au Québec en déclarant à Paris, au Premier Ministre ...du Québec, en personne, que lui, Nicolas Sarkozy soutient l'unité du Canada.
    Le parti Québecois a vertement réagi: "Jamais un Chef d'Etat étranger n'a autant manqué de respect aux plus de deux millions de Québecois qui se sont prononcés popur la souveraineté du pays". soit 49,4% de la population.
    Lorsque Mme Royal s'était faite piéger par un humoriste pendant la campagne, l'UMP n'avait pas eu de mots assez durs contre elle, nous expliquant que si elle était élue, elle ne ferait que bourdes sur bourdes....
    Seulement, force est de constater aujourd'hui que c'est le Président de la République en personne qui vient de faire une belle gaffe diplomatique !
    Mais à part une brève dans le journal "Le Monde", qui a entendu parler de nouvel impair de la part de M. Sarkozy ????

    L'UMP, qui a même saisi le CSA...., s'accroche comme une sangsue au sondage d'..."Opinion Way" qui indiquait, dès le lendemain de l'allocution de M. Sarkozy (Le Figaro), que 53% de ceux qui l'avaient écouté avaient été convaincus.
    Double mauvaise pioche pour l'UMP, vu que Le Figaro lui-même, trois jours plus tard, faisait piteursement contrition au vu de la batterie de sondages parue ensuite avec la dégringolade que l'on sait...
    Et comme M. Sarkozy a proféré un nombre certain de "contre-vérités" le 5 février, c'est un peu dommage que tant de gens aient été..convaincus !

    Sur la nomination des PDG de l'audiovisuel, c'est simplement l'inverse de ce qu'a expliqué M. Sarkozy que le Parlement a voté ! Ce n'est pas une majorité des 3/5è qui doit "approuver" la nomination mais il faut 3/5è pour REFUSER la proposition.
    Peu de chances donc que cela se produise...
    Sans parler de la révocation dont SEUL M. Sarkozy reste maître, comme je l'ai déjà évoqué ci-dessous.

    Selon, M. Sarkozy, la Grande Bretagne "n'aurait plus d'industries", à la différence de la France.
    Sauf que l'industrie britannique représente 16,7% du PIB du pays quand l'industrie française n'en représente que 14,1%.
    La Grande Bretagne est le 6è producteur mondial de biens industriels, devant la France !
    Un ancien Ministre de Sa Majesté vient de déclarer : "Que M. Sarkozy attaque le Royaume Uni en utilisant des informations erronées est pire qu'une insulte".

    La suite sur mon propre blog.
    A bientôt.

    jf.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.