19 mars 2009

Jusqu'où ira la colère ?

Un auditeur de RMC a exprimé sa colère à l'antenne, le 12 mars dernier. Une colère sourde et brutale qui a laissé sans voix l'animateur Jean-Jacques Bourdin. Un moment de vérité. Ecoutez plutôt.


La colère sociale s'exprime chaque jour un peu plus. Ceux qui l'évoquent sont traités de "rapaces", ou accusés de jeter de l'huile sur le feu. Le 10 mars dernier, Bernard Thibault, le secrétaire général de la CGT s'exclamait à propos du 19 mars: "Il y a un ras-le-bol général." Le Figaro reconnaît que l'Elysée est vigilant face "à cette montée de la colère".
"Confrontés à cette montée de la colère, Sarkozy et Fillon tentent de faire face. Fidèle à ce langage de vérité qui fait sa marque de fabrique, le premier ministre a prévenu qu'il ne consentirait pas un centime de plus pour des mesures sociales d'urgence. Il n'a donc pas attendu la nouvelle journée de mobilisation pour répondre aux syndicats qui jugent insuffisantes les 2,6 milliards d'euros de mesures annoncées par Sarkozy lors du sommet social du 18 février. «Toute enveloppe supplémentaire, c'est de la dette supplémentaire», a-t-il martelé. Il en va, selon lui, de la crédibilité de l'État ! Voilà donc Thibault, Chérèque, Mailly et les autres leaders syndicaux prévenus." (source Le Figaro)
Mercredi, des salariés de Total ont occupé la raffinerie de Gonfreville l'Orcher, près du Havre.Les défaillances d'entreprises ont par ailleurs cru de 9% à fin février (sur 12 mois glissants). 75 000 sociétés pourraient déposer le bilan cette année.Chez Renault, les cadres aussi passent au chômage partiel. A Marseille, de violents incidents ont opposé une cinquantaine de salariés de l'Union Navale Marseille contre leur directeur général.

Dans la cité des Mureaux, en banlieue parisienne, une dizaine de policiers ont été blessés dans la nuit de dimanche à lundi. Ils intervenaient suite à une alerte incendie. Les syndicats de policiers sont inquiets.

Jusqu'où ira la colère ?


Hier soir, aux Mureaux, plusieurs policiers ont été blessés par des impacts de petits plombs tirés, selon la police, par un fusil à pompe. Par ailleurs, à Montgeron, dans l’Essonne, le commissariat a été la cible de tirs de fusil de chasse, ce matin, vers 2 heures 30.
Frédéric Lagache, secrétaire national d’Alliance a rappelé que « la violence monte crescendo depuis Villiers-le-Bel et les événements en Outre-Mer » ajoutant qu’on n’hésite « pas à tirer sur des policiers. » (source Le Post)
Lire aussi:

5 commentaires:

  1. Hep, il y a comme une erreur.
    Il ne s'agit pas de la vidéo annoncée. Mais elle intéressante aussi: Lefebvre dans ses oeuvres.

    Et l'autre se trouve facilement sur daily.

    RépondreSupprimer
  2. http://www.dailymotion.com/search/rmc+bourdin/video/x8oj94_coup-de-gueule-de-christophe_news

    On a presque envie de se mettre à crier avec Christophe.

    RépondreSupprimer
  3. oups, fausse manip... j'ai corrigé ! Merci !

    RépondreSupprimer
  4. bon, la compression de la vidéo a egalement compresé le son, pou rplu sde confort aux oreilles, vous pouvez la réecouter sous www.myspace.com/larageauventre

    (et encore désolé pour le son de la vidéo)

    RépondreSupprimer
  5. Sur la vidéo : la musique fait perdre de sa force au message ! un cri de colère n'a pas besoin de musique, la version originale proposée par Hypos, est nettement mieux !

    je suis par ailleurs vraiment surpris par les comm lus sur 20minutes concernant les manifs du jours, comparant les manifestants à des fainéants, alors que le gros des forces qui sont venus , font parties des personnes en passent d'être viré de leur boîte.

    Apparemment les rares sarkozystes qui restent, se cantonnent sur des positions indignes de la situation actuelle.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.