29 mars 2009

Le Vendredi des blogueurs

Il est toujours temps d'acheter Vendredi, "la sélection des meilleures infos du net."

Primo, le maître de la blogosphère politique, Nicolas J, nous démontre que moraliser le capitalisme est une tartufferie: "Il n'y a que l'impôt qui marche". Malakine se demande aussi si les riches servent vraiment à quelque chose. La blogosphère s'y agite aussi avec raison sur l'hypocrite lutte en cours contre les paradis fiscaux. "Le bal des faux-culs continue" explique Le ragondin Furieux.

Secundo, on y découvre encore de nouveaux blogs, de riches idées, de furieuses polémiques.

Sophie Verney (Rue89) y parle des sites médicaux, sans contrôle ni limite et nous apprend que Doctissimo, propriété de Lagardère, mêle publi-rédactionnel et articles de fonds.

Laurent Pinsolle et Kamizole taclent l'Europe, l'un avec Paul Krugman à l'appui, l'autre avec sa rage habituelle contre une Commission qu'elle envoie "paître."

Des blogueuses exécutent le rappeur Orelsan et sa sale chanson. Y-aura-t-il un garçon pour tacler l'inconséquent ?

Frederic Lefebvre est devenue la star du web 2.0. Le porte-parole de l'Ump, député suppléant et lobbyiste à temps plein, amuse toujours autant la galerie blogosphérique: "Est-il un troll ?" s'interroge bienbienbien.net...

Dépêchez-vous.

Les blogueurs n'ont pas d'enjeu que de s'exprimer, de vous informer, de nous libérer.

2 commentaires:

  1. Je dois aller me faire maître ?

    RépondreSupprimer
  2. Merci de me citer mais je fais pire encore ! remise en cause de leur intégrité psychologique... sur le plan psychanalytique. Ils sont tous devenus ouf !

    A cause, sans doute mais pas seulement, d'une sacrée foutue crève qui met mon cerveau en ébullition pour cause de température trop élevée... mais n'atteint pas encore le cervelet ou plus exactement le bulbe rachidien, sinon j'aurais cessé tout bonnement de respirer.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.