16 mars 2009

Pourquoi Nicolas Sarkozy ne serait-il pas digne de sa fonction ?


Philippe Bilger, avocat, que l'on ne soupçonnera pas d'anti-sarkozysme primaire, s'est fendu d'une tribune sur Marianne2 initulé "Nicolas Sarkozy est-il digne de sa fonction ?"
La question de l'éthique est centrale en politique. Nicolas Sarkozy la méprise, la néglige. Il a tort. Il nous fait honte. Les raisons sont connues, Nicolas Sarkozy est éthiquement coupable. Il n'est pas le seul. Il n'est pas le premier. Mais l'indignation reste intacte.
Moralement condamnable.

1. Nommer ses proches sans contrôle
Comme son conseiller économique à la tête de la future seconde banque française, mentir sur la validité déontologique de cette nomination; nommer l'un de ses anciens directeurs de cabinet à la tête de Dexia.

2. Profiter de la fonction pour son usage personnel
Comme se faire régulièrement inviter pour des séjours privés par des millionnaires français ou étrangers; ou partir régulièrement en vacances dans des lieux de villégiature luxueuse.

3. Laisser filer ses propres dépenses de fonctionnement.
Comme doubler son propre salaire dès son arrivée à l'Elysée, augmenter les dépenses de l'Elysée, en pleine crise (nouvel avion, etc).

4. Ne pas supporter la critique
Comme multiplier les plaintes pour délit d'outrage.

Nicolas Sarkozy a le malheur d'ajouter à cette liste de comportements indignes quelques dérapages narcissiques ridicules, comme se porter candidat au Prix Nobel de la Paix.

8 commentaires:

  1. Heuuuu... profiter de sa fonction pour un usage personnel, tu vas trop loin. Les présidents de la République ont des avantages, c'est comme ça et ce n'est pas un mal. Arrêtons cette hypocrisie bien française qui considère que les présidents de la République doivent partir en vacances en camping.

    Quand ils sont trop populo, on les traite de démago ; quand ils sont trop luxueux, on dit qu'ils sont proches du peuple. Tu as une idée de vacances pas trop chicos et pas trop prolo non plus ?

    Qu'il se fasse inviter par Calderon, on s'en balance complètement, comme de se faire inviter par Bush. Au contraire, c'est plutôt une bonne chose diplomatiquement. Après, se faire couvrir de cadeaux et d'invitations par Bolloré et les grands industriels, c'est déjà plus problématique en terme d'indépendance...

    RépondreSupprimer
  2. Non Nick, regarde en Allemagne, cela ne se fait pas. La chancelière paie tout et ne se fait pas inviter par la mafia...

    RépondreSupprimer
  3. Alors dans ce cas, disons "Les présidents de la République française ne sont pas dignes de leur fonction". A gauche comme à droite, tous ont vécu aux frais de la princesse (hormis De Gaulle qui payait ses factures d'électricité, on sait).

    Vivre aux frais de l'Etat, je ne vois pas en quoi c'est choquant. Vivre aux frais de grands groupes industriels/amis, c'est déjà effectivement plus délicat.

    RépondreSupprimer
  4. Nick, tu te trompes. Sarkozy ne s'est pas fait inviter par le président mexicain Calderon les 6 et 7 mars.

    Les 6 et 7 mars, c'est-à-dire AVANT sa visite officielle, Sarkozy s'est fait payer des vacances privées par un milliardaire mexicain, un certain Roberto Hernandez Ramirez.

    Voici un extrait de l’article « Roberto Hernandez Ramirez » dans Wikipedia :

    « En 1999, un journal local mexicain, Por Esto ! , édité par Mario Menéndez Rodríguez, a publié un article alléguant que Roberto Hernandez Ramirez aurait été impliqué dans du trafic de drogue et du blanchiment d'argent. Selon ce journal, « les marécages côtiers achetés par Roberto Hernandez Ramirez vers la fin des années 80 et le début des années 90 étaient le port de débarquement pour les volumes massifs de cocaïne livrés dans de petits hors-bords colombiens. ». En 2007, Roberto Hernandez Ramirez a de nouveau accueilli, à Mérida, une réunion entre États-Unis et Mexique entre George W. Bush et Felipe Calderón.

    Le journal Por Esto ! a également porté plainte au Mexique contre Roberto Hernandez Ramirez pour trafic de drogue, vol de trésors archéologiques nationaux (ses propriétés incluent les ruines mayas antiques de Chac Mool), et pour la destruction environnementale provoquée par les opérations de traitement de drogue au parc national de Si-ngan Ka'an.

    Après plusieurs articles, Ramirez et sa banque, Banco Nacional De Mexique, ont déposé un recours contre Por Esto ! et Al Giordano, l'expert en matière de drogue à l'origine de ces allégations. Le Mexique et la Cour Suprême de l'État de New York ont désavoué Ramirez. »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Roberto_Hernandez_Ramirez

    Nicolas Sarkozy et son épouse ont passé les nuits du 6 et 7 mars dans un superbe complexe hôtelier : El Tamarindo Beach and Golf Resort. Celui-ci est géré par le beau-fils d'un milliardaire mexicain à la réputation que d'aucuns qualifient de sulfureuse, Roberto Hernandez Ramirez, ami du président mexicain Felipe Calderon. Il semblerait que les frais de ce séjour se soient élevés, sécurité comprise, à la somme non négligeable de 50 000 euros.

    Le dimanche 8 mars, le couple présidentiel a retrouvé le président mexicain Felipe Calderon. Le lendemain, un dîner officiel a été offert par ce dernier, et Roberto Hernandez Ramirez y assistait.

    Qui a payé les frais du séjour privé ? Au fil des informations contradictoires, sous la pression notamment d'un opposant socialiste mexicain qui a exigé des informations des services de la Présidence, on peut tenir pour acquis aujourd'hui que le chef de l'Etat mexicain n'a rien déboursé, mais que des « entrepreneurs » mexicains ont réglé les dépenses personnelles de « notre » couple présidentiel. En l'occurrence, ces entrepreneurs paraissent se réduire à un seul : Roberto Hernandez Ramirez.

    http://www.marianne2.fr/Nicolas-Sarkozy-est-il-digne-de-la-fonction_a177202.html

    RépondreSupprimer
  5. Et pourquoi par son sectarisme et son comportement de rapace lka gauche est elle indigne de gouverner ??? Hein tu t'es pas posé la question ???

    Les français oui : à 76 % ils jugent la gauche pas crédible.

    Quand on lit ce que tu écris, ce n'est pas étonant. Abruti va !

    RépondreSupprimer
  6. @Nick
    t'as raison faut rien changer et les turpitudes du passé exonèrent celles du présent... Tiens, il ne devait pas y avoir une rupture avec Sarkozy ?

    RépondreSupprimer
  7. @Mistral
    Misérable cloporte décérébré (tu traite d'abruti l'auteur donc j'utilise le même registre), on reconnait dans tes propos les méthodes de ton maître spirituel : répondre aux critiques en attaquant la "gauche" avec une mauvais foi flagrante et sans aucun argument constructif.
    Savais-tu par ailleurs qu'on peut être de droite et trouver Sarkozy insupportable ? Demande à tous les gaullistes honnêtes voire même aux libéraux. Un peu de lecture à ce propos...
    http://droiteetmoderne.canalblog.com/
    https://www.liberaux.org/index.php?showtopic=2312&st=0
    http://carignano.20minutes-blogs.fr/archive/2008/12/19/la-majorite-ump-ne-supporte-plus-sarkozy.html
    http://www.saphirnews.com/Pourquoi-je-suis-de-l-ump-et-contre-Sarkozy_a5911.html

    RépondreSupprimer
  8. @micro
    Ce qui est insupportable c'est de voir tous ces abrutis à gauche qui n'accepte pas qu'une majorité de français aient largement voté pour le président et la rupture, n'en déplaise tes sites pipo bidons.

    Et y en a marre de tous ces cons que l'on retrouve dans les medias, la fonction publique, enseignant en tete et bien sur au ps et autre npa de mes deux.

    Indignité, à gauche oui !!!

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.