22 mars 2009

Sarkozy se prépare à céder

Le chef de l'Etat semblait mécontent, lors de sa conférence de presse à Bruxelles, vendredi 20 mars. Au lendemain de la journée (réussie) d'action nationale contre sa politique sociale et fiscale, Nicolas Sarkozy a fustigé les nouvelles prévisions, très sombres, de l'INSEE, accusant l'institut de se livrer à guerre du pessimisme avec ses homologues internationaux.



Mais l'important était ailleurs. Nicolas Sarkozy semblait se préparer à céder à la pression sociale: "Je proposerai aux syndicats d'évaluer l'impact de toutes ces mesures avant l'été pour voir ce qu'on peut corriger, ce qu'on doit compléter et ce qu'on peut ajouter (...). Avant l'été, on évaluera, on complétera, on modifiera, on rajoutera s'il le faut".

Allez, encore un effort Monsieur le Président !

9 commentaires:

  1. il est fou ce type...

    RépondreSupprimer
  2. Il faut le piquer, cette pauvre créature souffre ! (Mode Dagrouik Off !) ;O) ou :-( à choisir !

    RépondreSupprimer
  3. Il veut même bien que Christine Lagarde reçoive Ségolène Royal pour trouver un plan pour l'entreprise Heuliez.

    Incroyable, il a sans doute peur que l'étincelle vienne des Deux-Sèvres.

    Surtout, que Ségolène Royal revient au devant de la scène après le bide du "siècle" de m aubry au Zénith.

    C'était à prévoir mais tout de même, le PS ???

    RépondreSupprimer
  4. Il me semble que Sarkozy noie d'abord le poisson : "avant l'été", ce n'est pas "avant le 1er mai".

    Mais de toutes façons, il est dans la seringue, comme Raffarin et Villepin avant lui, et lui, il n'a pas Chirac au-dessus.

    RépondreSupprimer
  5. "Avant l'été, je vous rembourserai, lui dit-elle..." (La Fontaine). Ainsi vont les mots de Sarko; il joue à la cigale, il danse sur la misère, promet tout, toujours pour demain. Lui_même n'en sait pas plus que nous. Pour lui, demain est un autre jour. C'est sa seule politique.

    RépondreSupprimer
  6. Avant l'été ! on vient de commencer le printemps ! ça lui laisse encore 3 mois pour essayer de gruger encore plus.

    RépondreSupprimer
  7. "C't'à dire que les mêmes organismes qui n'ont absolument pas v'nu,venu,v... vu venir la crise. " ... Un peu comme Mâme Christine, alors ?

    RépondreSupprimer
  8. Il joue la montre c'est clair.

    Comme la manifestation du 19 mars qui n'avait pas lieu d'être puisque les mesures gouvernementales n'étaient pas encore en place donc n'ayant pas encore produit leurs "effets". Alors en disant "avant l'été" sous-entend qu'il "n'entendra" pas la rue le 1er mai...

    RépondreSupprimer
  9. J'ai toujours l'impression qu'il est ivre quand il parle, mais c'est sûrement parce que je ne l'apprécie pas ; euh ... c'est un euphémisme.
    Quant à ne pas avoir vu venir la crise, il me semble qu'il n'a rien vu non plus.
    Je ne suis pas certaine qu'il perçoive que nous vivons vraisemblablement la fin d'une époque sur le plan économique.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.