26 avril 2009

Les croque-morts de l'économie mondiale

Vendredi, les ministres des finances du G7, ce micro-groupe des plus riches économies de la planète, s'était réuni à Washington. La photo est terrifiante. On dirait une convention de croque-morts.


"Les pays du G7 ont redit vendredi à Washington leur volonté de tout faire pour aider l'économie mondiale à repartir, délivrant un message optimiste selon lequel celle-ci devrait renouer avec la croissance avant la fin de l'année. Comme gage de leur engagement, les ministres des Finances des sept pays les plus développés ont promis d'injecter autant de capital que nécessaire pour maintenir la stabilité du système financier et de s'abstenir "d'ériger de nouvelles barrières" au commerce international, répondant ainsi aux inquiétudes des pays les plus pauvres. "Les données récentes suggèrent que le rythme du recul de l'activité de nos économies s'est ralenti et que certains signes de stabilisation apparaissent", écrivent les ministres des Finances des Sept (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon) à l'issue d'une réunion qui était destinée à assurer le suivi des engagements pris lors du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement du G20 début avril à Londres" (source Le Point)

6 commentaires:

  1. Ils sont tous en gris (sauf un ! ) et y'a qu'une seule nana (C. Lagarde ! ), on est mal barré ! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Ils ont le costume et donnent l'impression d'être en deuil.
    Ils le sont peut-être d'ailleurs, d'un monde capitaliste comme ils l'aimaient, mais ce monde change et ça ne leur convient guère.

    RépondreSupprimer
  3. Youpiiiiiiiiii... on est sauvés, rien ne change et la dette sera augmentée autant qu'il le faudra pour que le citoyen lambda rembourse les extravagances des plus fortunés. Que vive l'exploitation!

    RépondreSupprimer
  4. Les banques allemandes totalisent 816 milliards d'euros d'actifs à risque.
    Le secteur bancaire allemand a accumulé 816 milliards d'euros d'actifs à risques, révèle samedi 25 avril la presse allemande en citant un rapport confidentiel du Bafin, l'autorité de tutelle du secteur financier.
    http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gent9ajoucyi_wK_xxTKsH2gIIQA

    En clair : les banques allemandes ont dans leurs coffres 816 milliards d’euros d’actifs pourris. Ce sont des soi-disants « actifs », mais ce sont en réalité des créances qu’elles ne récupèreront jamais.

    Et en France ?

    Combien de centaines de milliards d’euros d’actifs pourris les banques françaises ont-elles ?

    RépondreSupprimer
  5. Cette traditionnelle photo de groupe des grands sommets devient une erreur de communication.

    Ils devraient arrêter ou les garder pour eux mêmes en shooting list.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.