19 mai 2009

République bananière ? Non, juste la France d'après ...

Claude Allègre au gouvernement, Sarkozy dans Femme Actuelle, un nouveau patron pour France Télécom, un copain de Carla placé à la radio, une rumeur d'appartement luxueux pour le couple présidentiel. Il flotte comme une odeur de république bananière en République française : le monarque en fait a sa guise, qu'importe si la fonction présidentielle en prend en coup.

Jamais trop tard pour une récompense
Claude Allègre rejoindrait le gouvernement après le remaniement ministériel de juin, dans la foulée des élections européennes. Plusieurs ministres sont donnés ou confirmés partants : Michel Barnier (Agriculture), Rachida Dati (Justice), Christine Lagarde (Economie), et Christine Albanel (Culture et Communication).

Claude Allègre prendrait la tête d'un nouveau ministère, en charge de l'innovation et de l'industrie. D'après deux journalistes du Monde, cette probable nomination suscite inquiétude et indignation chez certains ministres et conseillers. Ces derniers n'apprécient pas le symbole (pourquoi Lui ?), ni les méthodes provocatrices et touche-à-tout de l'ancien ministre socialiste. "Je n'ai rien à dire. Je suis dans mon labo en train d'écrire un article scientifique. Le reste, c'est de l'agitation." a commenté Allègre.

Ce type d'article est habituel en Sarkofrance. On laisse fuiter dans la presse, pour voir les réactions et préparer les esprits. Sarkozy n'aime pas les surprises. D'ailleurs, les deux journalistes cachent à peine la manipulation, en laissant parler, anonymement, un conseiller du président: "Sarkozy lui a promis qu'il serait ministre, et, pour l'instant, il tient ses engagements vis-à-vis des personnalités de gauche". Ce qui frappe surtout, c'est l'absence de justification politique ou gouvernementale de cette probable nomination: le camp Umpiste n'en veut pas; Claude Allègre n'a jamais brillé dans des fonctions publiques; il n'est même pas une "autorité" dans son secteur d'expertise; et les candidats de valeur ne manqueraient pas pour un tel ministère. Sarkozy remplit simplement une promesse personnelle, faite à Allègre.

Toujours dispo pour une belle photo.
Que les 5 lectrices de Femme Actuelle invitées à rencontrer Carla Bruni-Sarkozy ont eu de la chance. Installées dans un confortable salon du palais présidentiel, elles ont écouté la première dame détailler son combat pour la lutte contre le sida, son rôle de première dame, et sa nouvelle fondation.  La Reine se construit une image à la Lady Di, bien utilisée et utile pour son mari. Elle a même dévoilé le contenu de son sac à main, une info "inédite" proclame le magazine ! Au moment même où Carla Bruni expliquait à ses invitées combien Nicolas Sarkozy travaille trop (avec "parfois jusqu'à 4 ou 5 rendez-vous par jours"), ô surprise, voici l'intéressé qui arrive dans la pièce, opportunément filmé. Il pose un baiser sur la bouche de sa femme, une lectrice commente : "ça fait plaisir de vous voir aussi amoureux.". Invité surprise, le président a visiblement du temps à perdre.... ou au contraire, à consacrer à n'importe quel prétexte "people". "Tout en décontraction, Nicolas Sarkozy a discuté quelques minutes avec les lectrices et a présenté, avec sa femme, leurs compagnons à quatre pattes." Car les Sarkozy ont des chiens... En regardant cette video, on entend Nicolas Sarkozy expliquer qu'il sort de la douche car il est allé courir... L'avantage du président, un bon footing en pleine journée. Quand on pense que le monarque repart en week-end de 4 jours pour l'Ascension... La vie est dure à l'Elysée...

Toujours actif pour placer ses proches
Stéphane Richard, le directeur de cabinet de Christine Lagarde a vu sa prochaine nomination à France Tlécom validée par la Commission de Déontologie. Dans son édition de samedi, Marianne publiait une enquête de Laurent Mauduit et Martine Orange (Mediapart) que le parcours de l'intéressé. On y apprend que le conseil d'administration a appris cette embauche prestigieuse par ... la presse. Le comité de sélection des nominations n'a pas davantage été consulté.
Autre cas, la venue de Philippe Val à France Inter. Avez vous compris l'origine de sa venue ? Il fréquente Carla Bruni (bien avant son mariage avec Nicolas S), et "c'est un ami de 20 ans" de Jean-Luc Hees. Voici les deux arguments avancés, à droite comme à gauche, pour expliquer son arrivée à France Inter. Evidemment, ce "débauchage" à gauche rend de surcroît service à Nicolas Sarkozy...

Toujours silencieux sur les biens des amis
Bizarrement, on attendait Bernard Kouchner plus bavard sur l'appel du Parquet de la décision judiciaire d'enquêter sur les avoirs en France de d'Omar Bongo Ondimba, de Denis Sassou Nguesso et de Teodoro Obiang Nguema. Ces trois dirigeants africains, grands amis de la France, pivots de la Françafrique, sont soupçonnés de détournements de fonds, qu'ils auraient par la suite investi en France. Une plainte avec constitution de partie civile, déposée le 2 décembre par Transparence International France (TI), Sherpa et un ressortissant gabonais, accuse les chefs d'Etat de "recel de détournement de fonds publics", "blanchiment", "abus de biens sociaux" et "abus de confiance". Début avril dernier, le parquet de Paris avait déjà estimé que les faits incriminés étaient trop anciens,  que l'infraction éventuelle n'a pas eu lieu en France (sic !), et que les plaignants n'étaient pas lésés. Début mai, la doyenne des juges d'instruction du tribunal de grande instance avait néanmoins décidé d'instruire la plainte, mais le Parquet de Paris a fait appel.

Interrogé lundi 18 mai sur France Inter, le ministre des Affaires Etrangères est resté coi: "Affaire judiciaire en cours. Je ne m'en mêlerai pas". La France, paradis judiciaire pour dictateurs africains...

Ami Sarkozyste, où es-tu ?

9 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Et ce n'est qu'un début: il met en place son système médiatique, ses magistrats; il veut faire disparaitre les partis d'opposition. Une fois tout ceci accompli - encore quelques mois- bienvenue dans la France fasciste, mes enfants. Ce que Le Pen ne pouvait pas faire, Sarko l'aura réalisé.

    RépondreSupprimer
  3. On sent vraiment bien, dans cette courte vidéo, le côté "gauche" de Carla Bruni.... C'est frappant !

    RépondreSupprimer
  4. @jean-paul: c'est frappant.
    @Hermes : on va tout faire pour que ce ébut ait une fin rapide, non ?

    RépondreSupprimer
  5. à propos d'Allègre, il faut aussi - surtout ! - se souvenir de cette vidéo où à deux jours du second tour, celui-ci sortait en catimini du QG du candidat Sarkozy :

    http://www.dailymotion.com/video/k5Dg55THBsmyx5dluj

    on comprend alors de quand date la promesse, et pourquoi elle a été faite.

    RépondreSupprimer
  6. Bilderberg 2009 : le nombre de banquiers participants est très révélateur. Dans la liste des participants, on trouve des hommes d’Etat (Tim Geithner …), plusieurs ministres des Affaires Etrangères en exercice, des militaires de très haut rang, des responsables de l’OTAN, mais on trouve surtout un nombre incroyable de banquiers.

    Conclusion : les banquiers ont pris le pouvoir, aujourd’hui, en mai 2009. Le pouvoir n’est plus dans les mains des hommes politiques, ni du complexe militaro-industriel. Le pouvoir est dans les mains des banquiers.

    Les rois et les reines :

    1- Queen Beatrix of the Netherlands
    2- Queen Sofía of Spain
    3- Prins Filip, Belgian Prince

    Les autres participants :

    4- Étienne Davignon, Belgium, ancien président de la Société Générale de Belgique, vice-président de la banque Fortis, président honoraire du Groupe de Bilderberg
    5- Josef Ackermann, Germany, banquier, patron de la Deutsche Bank
    6- Keith B. Alexander, Director of the National Security Agency, USA
    7- Roger Altman, USA, banquier, proche du Parti Démocrate
    8- Takis Arapoglou, banquier, National Bank of Greece, Greece
    9- Ali Babacan, Turkey, actuel ministre des Affaires Etrangères
    10- Balsemão, Francisco Pinto, Portugal, PDG de la holding de presse Impresa SGPS
    11- Nicolas Baverez, France, chroniqueur du journal « Le Point »
    12- Franco Bernabè, Italy
    13- Xavier Bertrand, France, secrétaire général de l’UMP
    14- Bildt, Carl, Sweden, actuel ministre des Affaires Etrangères
    15- Jan Björklund, Sweden, actuel ministre de l’Education
    16- Christoph Blocher, Switzerland, homme politique, Union Démocratique du Centre
    17- Alexandre Bompard, France, PDG de la radio Europe 1
    18- Ana Botín, banquière, fille du PDG de la Santander Bank, Group Emilio Botín, Spain.
    19- Henri de Castries, PDG des assurances AXA, France
    20- Juan Luis Cebrián, PRISA Group of Media, CEO, Spain.
    21- W. Edmund Clark, banquier, TD Bank Financial Group, Canada
    22- Kenneth Clark, banquier, ΤD Βank Financial Group, Great Britain
    23- Luc Coene, banquier, National Bank of Belgium, Belgium
    24- Richard Dearlove, ex chef du MI 6, Service des renseignements extérieurs du Royaume-Uni
    25- Mario Draghi, banquier, Βanca d΄Ιtalia, Italy
    26- Eldrup, Anders, Denmark
    27- Elkann, John, Fiat SPA, Italy
    28- Enders Thomas, PDG d’ Airbus, Germany
    29- José (Manuel) Entrecanales (Acciona Group, Construction and infrastructures), Spain.
    30- Isidro Fainé Casas, banquier, President of Caixa "Bank" and SEAT Adviser, Spain.
    31- Niall Ferguson, Harvard Business School, USA
    32- Timothy Geithner, actuel Secrétaire au Trésor des Etats-Unis
    33- Dermot Gleeson, Ireland, banquier, Allied Irish Banks
    34- Donald E. Graham (Washington Ρost Company)
    35- Halberstadt, Victor, Professor of Economics, Leiden University, Netherlands
    36- Ernst Hirsch Ballin, Netherlands, actuel ministre de la Justice
    37- Richard Holbrooke (envoyé spécial des Etats-Unis pour l’Afghanistan et le Pakistan)
    38- Jaap de Hoop Scheffer, actuel secrétaire général de l’OTAN
    39- James L. Jones, général du Corps des Marines, conseiller à la sécurité nationale des États-Unis
    40- Vernon Jordan, homme d'affaires afro-américain, l'une des éminences grises du Parti Démocrate à Washington.
    41- Robert Kagan, USA, chef de file des néo-conservateurs
    42- Jyrki Katainen, Finland, actuel ministre des Finances
    43- John Kerr, Baron Kerr of Kinlochard, Great Britain, diplomate
    44- Mustafa Koç, banquier, Turkey
    45- Roland Koch, Germany, homme politique, vice-président de la CDU
    46- Sami Cohen, Journalist, Turkey
    47- Henry Kravis, banquier, USA
    48- Marie-Josée Kravis, banquière, USA
    49- Neelie Kroes, une des 27 membres de la Commission Européenne
    50- Odysseas Kyriakopoulos, S&B Group, Greece
    51- Manuela Ferreira Leite, Portugal, banquière, administratrice non exécutive de Banco Santander.
    52- Bernardino León, Spain
    53- Jessica Mathews, Carnegie Endowment for International Peace, USA
    54- Philippe Maystadt, banquier, European Investment Bank, Belgium
    55- Frank McKenna, banquier, ΤD Βank Financial Group, Canada
    56- John Micklethwait, The Economist, Great Britain
    57- Thierry de Montbrial, Institut français des relations internationales (IFRI), France
    58- Mario Monti, Bocconi University, Milan, Italy
    59- Miguel Ángel Moratinos, Spain, actuel ministre des Affaires Etrangères
    60- Craig Mundie, Microsoft, USA
    61- Egil Myklebust, SAS Group, Norway
    62- Matthias Nass, Die Zeit, Germany
    63- Denis Olivennes, directeur du journal « Le Νouvel Οbservateur », France
    64- Frederic Oudéa, banquier, PDG de la Société Générale, France
    65- Cem Özdemir, co-président du parti des Verts en Allemagne
    66- Tommaso Padoa-Schioppa, Italy, banquier, président du comité directeur du Fonds monétaire international
    67- Papalexopoulos, Dimitris, CEO, Titan Cement Co. S.A., Greece
    68- Richard Perle, Αmerican Εnterprise Ιnstitute, USA
    69- David Petraeus, Commander, U.S. Central Command, USA
    70- Manuel Pinho, Portugal, actuel ministre de l’Economie
    71- Robert Prichard, Τorstar Corporation, Canada
    72- Romano Prodi, président du Parti Démocrate européen (co-président : François Bayrou)
    73- Heather Reisman, Ιndigo Βooks & Μusic Ιnc., Canada
    74- Eivind Reiten, Norway (Chairman BD Norske Skog, former CEO Norsk Hydro)
    75- Michael Ringier, Czech Republic
    76- David Rockefeller, banquier, USA
    77- Dennis Ross, USA, homme politique, membre du Parti Démocrate
    78- Barnett Rubin, USA
    79- Alberto Ruiz-Gallardón, Mayor of Madrid, Spain
    80- Suzan Sabancı Dinçer, Turkey
    81- Indira Samarasekera, President of the University of Alberta, Canada
    82- Rudolf Scholten, Social Democratic Party, Austria
    83- Jürgen Steb, Germany
    84- Pedro Solbes, Spain, homme politique, membre du Parti Socialiste
    85- Sampatzi Saraz, banquier, Turkey
    86- Sanata Seketa, Canada (University of Canada)
    87- Lawrence Summers, banquier, USA, chef du Conseil Economique National
    88- Peter Sutherland, banquier, Ireland
    89- Martin Taylor, banquier, Barclays Bank, Great Britain
    90- Peter Thiel, USA, libertarien proclamé, il a fondé The Stanford Review, aujourd'hui principal journal conservateur/libertarien de l'université.
    91- Agan Ourgkout, Turkey
    92- Matti Vanhanen, actuel Premier Ministre de la Finlande
    93- Daniel Vasella, Novartis AG, Switzerland
    94- Jeroen van der Veer, CEO Royal Dutch Shell, Netherlands
    95- Guy Verhofstadt, ancien Premier Ministre, Belgium
    96- Paul Volcker, USA, directeur du Conseil pour la Reconstruction Economique
    97- Jacob Wallenberg, banquier, Sweden
    98- Marcus Wallenberg, banquier, Sweden
    99- Nout Wellink, banquier, Netherlands
    100- Martin Wolf, Financial Τimes, Great Britain
    101- James Wolfensohn, banquier, USA
    102- Paul Wolfowitz, banquier, ancien président de la Banque Mondiale, USA
    103- Fareed Zakaria, USA - Newsweek
    104- Robert Zoellick, USA, actuel président de la Banque Mondiale
    105- Dora Bakoyannis, Greece, actuel ministre des Affaires Etrangères
    106- Anna Diamantopoulou, Greece, membre du Parti Socialiste Grec
    107- Yannis Papathanasiou, Greece, actuel ministre de l’Economie et des Finances
    108- Georgios Alogoskoufis, Greece
    109- George David, Coca-Cola 3E, Greece

    http://www.wacholland.org/nl/nieuws/bilderberg-2009-dag-4-final-day-inclusief-nederlandse-deelnemers

    RépondreSupprimer
  7. Hé oui la France est bien une république bananière. Et les grands de ce monde tiennent bel et bien toute la planète entre leurs griffes...Citoyens de tous pays réveillez vous!...

    RépondreSupprimer
  8. Et c'est pas fini...

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.