25 mai 2009

Surenchère dans la répression

1 commentaire:

  1. Je vous fait par d'une réaction très bizarre, suite au suicide d'un maire UMP, durant sa détention provisoire :

    la section locale UMP a déploré les détentions provisoires « qui se prolongent ».

    Le procureur de la République de Perpignan a indiqué que si Jacques Bouille n'avait pas été remis en liberté surveillée, c'était pour éviter qu'il « influence les participants, les témoins, les victimes »

    Curieux et bizarre cette réaction je trouves, de la part d'un groupe qui a voté les lois permettant de prolonger les détentions provisoires. Surtout comparé au silence de ce même groupe dans d'autres affaires, qui touchent des simples grouillots...

    Plait il !

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.