17 juillet 2009

Dati: la confusion des genres continue


Une fois de plus, Rachida Dati se livre aux regards, aux jugements du public. Regardons-là, et jugeons-là. Dans son édition du 9 au 15 juillet 2009, Paris Match consacre quatre pages, avec accroche en couverture, à l'ex-Garde des Sceaux: "enfin libre, enfin maman". Lundi 13 juillet, Rachida Dati était suivie à Strasbourg, pour la première assemblée du Parlement européen nouvelle élu.

Exhibition privée
"Après son accouchement, on a reproché à la ministre d'avoir délaissé sa fille pour son travail. Aujourd'hui, avec Zohra, elle rattrappe le temps perdu." L'article démarre fort. On veut nous dépeindre la maternité retrouvée d'une "executive woman". A lire les détails, les "révélations" sont excessivement intrusives : "donner le biberon, ça la gave. Mais elle est très tactile. Elle adore toucher sa fille, la caresser, la langer, l'habiller." Quel intérêt à savoir tout cela ? Consolider l'image d'une femme politique, cramée par son gaffes et son caractère ?

La journaliste est lucide : "Rachida sait très bien que ce suspense autour du père nourrit le feuilleton médiatique autour d'elle. Pourquoi y mettrait-elle fin trop vite ?"

C'est vrai. Pourquoi ?

Conflits d'intérêt
La ministre "réactive" ses réseaux, "comme toujours auprès des puissants." Déjeuner avec Giscard d'Estaing et Jacques Chirac, rencontres avec Jean-Claude Mailly (Force Ouvrière),
François Chérèque (CFDT) et Bernard Thibault (CGT). Pourquoi ces syndicalistes prennent ils la peine de la recevoir ?
Le journal rappelle que l'ancienne ministre devenue députée a trouvé quelques missions rémunératrices auprès d'entreprises privées. Bernard Tapie serait son conseil. D'après Match, il lui a trouvé des "missions ponctuelles" auprès du cabinet d'avocat Willkie Farr & Gallagher (600 avocats dans le monde, dont 50 à Paris). Ce cabinet a conseillé pour Thales SA, sur l`acquisition des activités transport et sécurité et des activités spatiales d'Alcatel. L'un des avocats de Tapie, Maurice Lantourne a rejoint Willkie Farr & Gallagher en début d'année. Maurice Lantourne a également piloté la défense de Gérard Longuet et Loïk Le Floch-Prigent.

Confusion des genres toutjours, la ministre était partie avec "quelques souvenirs de la Place Vendôme : une voiture, deux chauffeurs de l'administration pénitentiaire et une secrétaire". Des broutilles, rapporte le Canard Enchaîné du 8 juillet dernier.

Son ancien mentor, Albin Chalandon, vient d'être élevé au grade de Grand Croix de la Légion d'Honneur, dans la dernière livraison de récompenses sakozyennes du 14 juillet 2009.

Tout est bien qui continue bien...

4 commentaires:

  1. L’institut de sondages OpinionWay n’est qu’une machine de propagande en faveur de Sarkozy. Oui, ça, on le savait. Un article du site « Le Post.fr » le démontre une nouvelle fois :

    Illégalement, Nicolas Sarkozy a payé les sondages OpinionWay publiés par Le Figaro et LCI.

    En violation du code des marchés publics, la Présidence de la République, représentée par le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, a payé des sondages de l'institut OpinionWay pourtant publiés par Le Figaro et LCI.

    Page 11 du rapport publié ce Jeudi 16 juillet par la Cour des Comptes et signé Philippe Séguin, au chapitre "Le cas particulier des Etudes", on découvre une bombe.

    http://www.lepost.fr/article/2009/07/16/1622938_illegalement-nicolas-sarkozy-a-paye-les-sondages-opinionway-publies-par-le-figaro-et-lci_0_2345683.html?#reaction_2345683

    RépondreSupprimer
  2. Pauvre Rachida Dati obligée de quémander quelques missions ici ou là ! A croire qu'une députée européenne n'est pas assez rémunérée comparativement au train de vie de la dame !
    :-))

    [Pour ce cabinet d'avocat, c'est bizarre, une petite recherche Google donne des liens avec un tas d'administration dans le monde, y compris Obama…].

    RépondreSupprimer
  3. il y a quelque chose qui m'échappe. Entre sa fille et le parlement européen il lui reste encore du temps ? Surfemme décidément !

    RépondreSupprimer
  4. Et en plus ses missions dans des cabinets d'avocats c'est vraiment une superwoman !

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.