18 juillet 2009

Le bilan de l'ouverture sarkozyenne

1 commentaire:

  1. Le ministère de l'intérieur a demandé aux préfectures de ne pas communiquer aux médias les bilans des nuits des 13 et 14 juillet, notamment le nombre de véhicules incendiés dans les quartiers, interdisant toute vérification des chiffres officiels.

    Systématiquement, les autorités locales renvoient sur le ministère de l'intérieur, lequel a refusé de donner des statistiques précises, évoquant seulement des "nuits relativement calmes" malgré l'usage jugé "inquiétant", par les syndicats de policiers, de "mortiers" – des fusées pyrotechniques – contre les forces de l'ordre dans de nombreux quartiers.

    Seul le bilan de la première nuit a été communiqué : Quelque 500 véhicules auraient été incendiés pendant la nuit du lundi 13 au mardi 14 juillet, ce qui constitue le plus mauvais résultat jamais enregistré la veille de la Fête nationale.

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/07/17/nuits-du-14-juillet-la-place-beauvau-impose-le-silence-sur-le-nombre-de-voitures-incendiees_1219875_3224.html#xtor=RSS-3208

    En clair : comme dans tous les autres domaines, Sarkozy a échoué dans la lutte contre l’insécurité.

    Sa seule méthode pour sauver la face : ne plus communiquer les chiffres, cacher les chiffres du désastre.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.