26 juillet 2009

Sarkozy peut partir serein en vacances

A en croire quelques indiscrétions volontairement distillées ici (Le Canard Enchaîné) ou là (L'Express), Nicolas Sarkozy est sacrément content de lui à l'approche des vacances.

Seul
Primo, l'opposition reste atone : le Modem ne s'est pas relevé de son échec aux élections européennes. le parti socialiste s'est englué tout seul dans une guerre feuilletonesque quand Martine Aubry a écrit à Manuel Valls. Julien Dray est livré à la vindicte médiatique. Rocard s'amuse à collaborer. L'horizon est dégagé. Sarkozy jubile : "Que les socialistes passent leur temps à se taper dessus et à s'insulter, je n'en reviens pas. C'est du pain bénit pour moi, alors que la crise devrait être du pain bénit pour le PS" (propos "rapportés" par le Canard Enchaîné du 22 juillet).

A l'inverse, son propre camp a retrouvé une certaine discipline. Les récalcitrants se sont tus. Depuis plusieurs semaines, les lois sont votées sans heurt. On oublierait presque que les sondages de popularité restent désespérément mauvais. Optimiste, Sarkozy pense aussi que les faits lui donnent raison. Ainsi, lors du Conseil des ministres du 13 juillet, Nicolas Sarkozy s'est félicité du discours de Barack Obama au Ghana. Même la presse est plutôt indulgente. Après l'interview controversée du Nouvel Observateur, les médias se sont peu saisis des affaires pourtant à portée de main. Quand Marianne fait sa couverture sur les manipulations sondagières de l'Elysée, Le Point ne mentionne même pas l'affaire, l'Express publie son marronier "Rester jeune", et le Nouvel Obs s'intéresse aux femmes de pouvoir. Quant aux quotidiens, il ne reste guère que les fragiles Libération et l'Humanité pour s'intéresser lourdement à ces scandales de la Sarko-république.

Préparé
Les diversions médiatiques sont également en place. Cet été, on parlera grippe et incendie, à défaut de discourir sur les expulsions de sans-papier et la dégradation du climat économique. Prenez la grippe. Depuis des semaines, le gouvernement distille des informations sur son dispositif anti AH1 N1. La seule info qui vaille (mais quelle est donc cette grippe et pourquoi est-elle dangereuse ?) n'est pas donnée. En revanche, on sait que la France est "prête" pour la grippe; que 94 millions de vaccins ont été commandés. Tiens, on sait donc suffisamment de choses sur cette maladie pour en fabriquer le vaccin... Fillon lui-même se montre déterminé: "Si cette diffusion venait à s'accélérer, on passerait en phase 5B voire en phase 6, ce qui signifierait en réalité que le virus s'installe dans le pays. Au dire des experts (...) cela ne devrait pas être le cas avant la rentrée". La grippe est le sujet de débat pour les plages de l'été choisi par les élites de Sarkofrance.

La rentrée sera donc chaude : épidémie de grippe, nouvelle explosion du chômage, luttes intestines à l'approche des élections régionales.

Mais Sarkozy est prêt. Mercredi, il file avec Carla au Cap Nègre.

5 commentaires:

  1. sarkosi est content : les Français aussi...

    aubry est contente,
    sarkosi : aussi,
    dsk : aussi,
    jospin : aussi,
    rocard : aussi,
    fabius : aussi.

    Les Français ??? aubry s'en fout...elle remplit au mieux sa mission.

    RépondreSupprimer
  2. Made,
    je ne pense pas qu'Aubry soit satisfaite. Elle est inefficace, certes, mais pas satisfaite. Je sais qu'on regrette tous les deux la même chose.

    RépondreSupprimer
  3. Pour la grippe, c'est bien de la com aussi.
    Même Debré, député UMP et médecin le dit !!!
    Il y a un GRAVE PROBLEME AVEC LES MEDIAS…

    RépondreSupprimer
  4. La presse? "Poésie du pouvoir". (Guy Debord)

    RépondreSupprimer
  5. Il devien de plus en plus presidentiel... et immobile...

    http://ysengrimus.wordpress.com/2008/04/29/sarkosy-lagitation-nest-pas-laction/

    En un mot: Il se calme.
    Paul Laurendeau

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.