30 août 2009

Frédéric Lefebvre, victime d'un bug 2.0

Le Web n'en finit pas d'être malicieux avec l'ancien député des Hauts-de-Seine. Frédéric Lefebvre, qui a rendu son mandat au titulaire André Santini fin juin, espérait une promotion compensatoire au gouvernement cette semaine. Une employée de Matignon a fait une erreur de manipulation informatique, vendredi 28 août. Pendant quelques instants, le nom de Frédéric Lefebvre, comme ceux d'Axel Poniatowski et Paul Giacobbi, figurait parmi les membres du gouvernement sur le site de Matignon. "Il s'agit d'un bug malencontreux" a-t-on expliqué dans les services du Premier Ministre. "Une collaboratrice de la rédaction prenait des notes perso de choses lues dans la presse et a publié malencontreusement ces noms sur le plan du site." Ce n'est pas le plus grave. Selon le Post, Nicolas Sarkozy aurait décidé de reporter à mars ou avril prochain ce mini-remaniement....

Argh ! Fausse joie.

celui qui est encore l'un des portes-paroles de l'UMP avait profité de la semaine pour fustiger le parti socialiste. Ecoutez-le expliquer que les dirigeants socialistes ne pensent à "leur avenir personnel" à l'occasion de leur université d'été à La Rochelle. Et Nicolas Sarkozy, ne pense-t-il pas à sa réélection et au prochain scrutin régional ?

Le débat politique est bas à l'UMP.

Très bas.

Trop bas

3 commentaires:

  1. Il y a décidément quelques bonnes nouvelles en ce moment...

    RépondreSupprimer
  2. Pour les évadés fiscaux, qu'il cherche parmi les amis du Président, les Alains Delon et Prost, Johnny Dufouquet's, Michel Polnareff

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.