19 septembre 2009

156 000 euros de réception et un hopital bouclé pour une visite du Monarque

A Ville-Juif, Nicolas Sarkozy a été mal reçu à l’Hopital Paul Brousse, progressivement bouclé depuis 5 jours en prévision de sa venue. L’Express rapporte la présence d’«une vingtaine de camions de gendarmerie postés autour des entrées de l'hôpital, la circulation automobile fortement perturbée par des barrages de police autour de l'avenue Paul-Vaillant-Couturier, plusieurs dizaines de gendarmes mobiles munis de boucliers et de bombes lacrymogènes ».

D’après un syndicaliste, l’installation d’un chapiteau au beau milieu du CHU aurait coûté au moins 70 000 euros, sans compter les petits fours et les boissons pour les 3000 invités. La direction de l’hopital a voulu éteindre la polémique en avouant un chiffre : 156 000 euros. Il fallait évidemment l’inévitable carton d’invitation pour franchir les cordons de sécurité. L’histoire ne dit pas si les invités devaient également montrer une carte d’adhérent de l’UMP. Une patiente raconte son anecdote : "Les policiers m'ont empêché de rentrer avec mon véhicule dans l'hôpital ce matin, alors que j'ai fait plus de cinquante kilomètres pour venir. Je suis finalement revenue à pied avec mon mari qui est handicapé et ils nous ont laissé rentrer après négociations."

Au sujet de cette polémique, Nicolas Sarkozy a frisé l’indécence :
« J'ai beaucoup de peine pour ceux qui font des polémiques. Ils doivent être tellement malheureux dans leur vie qu'ils ne comprennent pas les enjeux »




6 commentaires:

  1. Décidément, ils vivent dans un autre monde, ou manipulation de l'information et communication visent à faire passer un autre point de vue de la réalité. Personne n'est dupe, que diable!

    RépondreSupprimer
  2. Avez-vous remarqué ?
    Lors de son laïus à l'hôpital Paul Brousse, N. Sarkozy a commis un lapsus qui restera dans les annales : En février, l'hôpital a réalisé sa
    2 5OOe greffe... de la foi.
    Alléluia !!!

    RépondreSupprimer
  3. Lien sur rue89 :
    http://www.rue89.com/2009/09/19/une-greffe-de-la-foi-mysterieux-lapsus-de-sarkozy

    RépondreSupprimer
  4. Là où il faut être réaliste et honnête, c'est que ces déplacements coûteux ont toujours existés, au temps de Giscard, de Mittérrand, de Chirac, sauf qu'avec Bling Bling l'indécence est pousssée au maximum sur un fond de crise économique, boursière et sociale.
    Fillon qui prend son jet le week end pour rentrer chez lui c'est aussi indécent.
    Quand les politiciens touchent les hautes sphères, la morale n'existe plus, ils se servent l etemps d'un mandat, pendant que toi tu te serres la ceinture pour offrir le meilleur à tes mômes.

    RépondreSupprimer
  5. Sarko est toujours égale à lui-même : la polémique n'est pas qu'il soit présent à ce grand raout (et il le sait !) mais le coût global de cette manifestation et l'organisation "sécuritaire"...

    En tout cas, une chose est sur. C'est bien pratique tous ces encartés UMP dans l'assistance qui applaudissent à tous ses bons mots et font de bien belles images pour le service communication de l'Elysée !

    RépondreSupprimer
  6. ouich, avec çà, l'hopital public n'est pas en période de déclin, mais j'ai comme l'impression quand même que ces quelques millions d'E auraient été plus utiles a la réfection des batiments par exemple, ou même a la réouverture de quelques lits ! mais bon, j'ai sans doute rien compris !

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.