24 septembre 2009

Bachelot chahutée à Orléans...

1 commentaire:

  1. La taxation des accidentés du travail loin de faire consensus à l'UMP.

    Favorable sur "le fond", Yves Jégo juge le moment "inopportun", se faisant l'écho de plusieurs de ses collègues.

    "Est-ce que c'était le bon moment, alors qu'on vient d'un débat difficile sur la taxe carbone et pour une perspective de 150 millions d'euros (recettes fiscales espérées, ndlr), d'ouvrir ce débat qui fait passer notre majorité comme voulant s'attaquer aux victimes d'un accident du travail ?", s'interroge l'ancien secrétaire d'Etat.

    En privé, des ténors du parti présidentiel, sont encore plus sévère s: "c'est une connerie, c'est antisocial". "Comment le faire accepter à un ouvrier qui vient de se faire trancher la main par la machine sur laquelle il travaille toute la journée ?", font-ils valoir.

    Rares sont ceux qui soutiennent sans condition la mesure, à l'image du député copéiste de Paris Claude Goasguen "à fond pour". "C'est un alignement sur les autres régimes, c'est la justice fiscale".

    Ce nouveau débat au sein de la majorité se greffe sur celui sur la taxe carbone qui a fait soupirer Nicolas Sarkozy devant les parlementaires : "J'en ai vu des rentrées dures !".

    http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hFwBDB5206744vfhLzgi5cfrUm9w

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.