7 octobre 2009

Frédéric Lefebvre, porte-flingue ?

Lundi dernier, Frédéric Lefebvre a défendu son rôle de "porte-flingue" de l'UMP, et surtout du président. A droite, on aime à présenter ses éclats, menaces et provocations comme les preuves d'une "franchise" et d'un franc-parler.

Il y a 15 jours, le journaliste Bruno-Roger Petit rappelait sur le Post que le récent ouvrage « Holdups, arnaques et trahisons » contenait une troublante révélation sur Frédéric Lefebvre, peu mise en valeur par les commentateurs du moment : à l'automne 2006, le déjà-barbouze et confident de Nicolas Sarkozy confiait à des journalistes détenir des photos compromettantes de DSK qu'il n'hésiterait pas à sortir le cas échéant: « Il ne tiendrait pas une semaine. On a des photos, elles existent! On les fera circuler, ça ne plaira pas aux Français! ».

Porte-flingue ou porte-poubelles ?

2 commentaires:

  1. je souhaiterais que vous n'insultiez pas les gens qui ramassent les poubelles... Sinon je vous envoie un ou deux potes ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Restauration : la baisse de la TVA ne créerait que 6.000 emplois (Cour des Comptes).

    http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=6fbe9d264020d9e5995e688c5ee906fb

    3 milliards d’euros pour créer 6 000 emplois : en faisant une division, on découvre qu’un emploi créé dans la restauration a coûté 500 000 euros aux contribuables !

    Vous avez bien lu : pour créer un emploi dans la restauration, les contribuables ont payé 500 000 euros !

    C’est pas grave : le plus important, c’est faire plaisir à l’électorat UMP.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.