24 octobre 2009

Qui expulsera Eric Besson ?


Le ministre de l'identité Nationale n'avait pas besoin de cela. Il cherchait la lumière, il récolte quelques flashes de paparazzi et deux scandales.

Nous laisserons aux lecteurs de Voici le (dé)déplaisir de contempler quelques trash-photos volées d'un ministre de l'identité nationale et sa nouvelle compagne de 29 ans sa cadette. Qu'importe pour le débat politique. Les deux véritables polémiques sont ailleurs. Eric Besson s'est planté, cette semaine, en justifiant la sécurité des 3 Afghans expulsés par avion vers leur pays en guerre. Besson n'a pas vérifier les consignes de sécurité aux voyageurs français prodiguées par le ministère des affaires étrangères. Le ridicule ne tuant plus, il fallait également rester sérieux en lisant la description de l'accueil sur place réservée aux expulsés : emmenés en voiture de l'ambassade de France, ils furent emmenés dans un hôtel. Il seront logés 15 jours à Kaboul au frais de l'Etat. Après les 2253 euros de voyage par personne, voici les nuités à l'hotel. Eric Besson s'est transformé en tour-opérateur !! Le ministre a même pris soin, pour éteindre un peu plus les critiques, de verser les 2000 euros d'aide au retour volontaire, alors que ces trois expulsés ne sont pas ... volontaires !

Mais ce n'est pas tout. On apprenait vendredi qu'une lycéenne de 19 ans, Congolaise et sans-papier, fut expulsée, cartable au dos, entre son domicile et son établissement scolaire situé dans le 10ème arrondissement de Paris.

La préfecture explique qu'elle était volontaire: "Elle avait fait un dossier de demande d'asile. Elle avait un rendez-vous le 9 octobre qu'elle n'a pas honoré. Parallèlement, elle a fait des démarches auprès de l'Office français de l'intégration et de l'immigration pour bénéficier du dispositif d'aide au retour volontaire et donc, de son propre chef, elle a pris un avion le 21 octobre".

La jeune fille, à peine arrivée au Congo, est allé au Consulat pour demander son rapatriement.

Sa mère n'a pas été prévenue.

Qui expulsera Eric Besson des bancs de la représentation nationale ?

1 commentaire:

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.