13 novembre 2009

La Sarkofrance, pays de nains.

Un mauvais classement, un discours bâclé sur l'identité nationale, un ministre de l'intérieur qui se félicite d'une "baisse de la hausse", un avion hors de prix et un devoir de réserves pour lauréat littéraire... Tout est possible chez les nains politiques de Sarkofrance.

La hausse de la délinquance baisse
Brice Hortefeux a usé de formules dialectiques ce jeudi, en évoquant une "véritable rupture à la haussede la délinquance en Sarkofrance: "la tendance à la hausse que connaissait la délinquance au printemps et à l'été a non seulement été cassée en septembre" a déclaré le ministre de l'intérieur. De quoi se réjouit-il donc ? En octobre, la délinquance générale a diminué de 6,21% par rapport à octobre 2008, pour atteindre 292.705 actes. Faudrait-il rappeler que la délinquance générale peut baisser grâce à l'amélioration des dispositifs de sécurité sans que le gouvernement y soit pour quoi que ce soit ? Le nombre des violences physiques n'a augmenté "que" de 3,75% entre novembre 2008 et octobre 2009 par rapport à la même période un an auparavant... Dans le détail, la situation frise pourtant la catastrophe: +12,6% de cambriolages d'habitations principales, +24,34% de vols à main armée
Le premier syndicat de gardiens de la paix, l'Union SGP-FO/Unité police, n'a pas été convaincu: "le combat pour la sécurité est un engagement à long terme qui ne peut se contenter de petites phrases et d'annonces".

Devoir de réserves en Sarkofrance
Un élu UMP a perdu une occasion de se taire. Eric Raoult, député UMP de Seine Saint Denis s'est fâché contre la récente gagnante du prix Goncourt. Marie N'Daye avait déclaré son dégoût de la politique d'immigration sarkozyenne, avant d'emporter le fameux prix, dans une interview à l'hebdomadaire Les Inrocks. Le zélote UMPiste a relu l'entretien et s'est énervé. Il a écrit, en fin de semaine dernière, au ministre de la Culture, pour réclamer un "devoir de réserve". La Sarkofrance devrait-elle ressembler à la Corée du Nord ? Quelques heures après la célébration de la chute du Mur de Berlin qui fut pour certais au Figaro et ailleurs l'occasion de rappeler "les crimes du communisme" et "la victoire de la liberté", la situation est cocasse...

Vous sentez-vous bien dans la France de Sarkozy ?

Je trouve cette France-là monstrueuse. Le fait que nous (avec son compagnon, l’écrivain Jean-Yves Cendrey, et leurs trois enfants – ndlr) ayons choisi de vivre à Berlin depuis deux ans est loin d’être étranger à ça. Nous sommes partis juste après les élections, en grande partie à cause de Sarkozy, même si j’ai bien conscience que dire ça peut paraître snob. Je trouve détestable cette atmosphère de flicage, de vulgarité… Besson, Hortefeux, tous ces gens-là, je les trouve monstrueux. Je me souviens d’une phrase de Marguerite Duras, qui est au fond un peu bête, mais que j’aime même si je ne la reprendrais pas à mon compte, elle avait dit : “La droite, c’est la mort.”

Marie N'Daye, Les Inrocks.


Air Sarko One
Le nouvel avion de Nicolas Sarkozy continue de faire jaser. On sait que les députés UMP ont refusé, lors de l'examen du budget 2010, de le réintégrer au budget de la Défense. A minima, en période de crise, qu'il serve à d'autres ! Que nenni ! « En pleine mondialisation, notre président voyage comme d’autres présidents de grandes nations » a expliqué le rapporteur UMP du budget de la Defense. « Il est apparu plus simple, puisque cela est davantage de sa compétence, de confier au ministère de la défense, sous forme de prestation de service, les opérations d’achat et d’aménagement de cet appareil qui, comme les deux Airbus A319 actuels, pourra être mis à la disposition des ministres qui en feront la demande. » L'investissement se chiffre à ... 185 millions d'euros. Rien n'est trop beau en Sarkofrance. Le nouvel avion prochainement livré est "surdimensionné pour l'hyperprésident", comme l'explique fort bien le blog "Défense en ligne". L'heure de vol coûtera quelques 20 000 euros !

Sarkozy, nain politique
Jeudi, le Monarque devait parler à nouveau agriculture, à La Chapelle-en -Vercors. Il a corrigé son discours. Sans doute avait-il failli répéter une nouvelle fois des paragraphes entiers d'une précédente déclaration: «En découvrant la première mouture de son discours qui mélangeait agriculture et identité nationale, il a décidé de tout changer», explique-t-on à l'Élysée. Sarkozy, donc, a préféré parler pendant 45 minutes de l'identité nationale. Son discours fut laborieux, petit et attendu. Il répéta quarante fois le mot "France" (une fois par minute), "fierté", "patrie", "honneur". Les platitudes («la France est un pays de tolérance et de respect. Mais elle demande aussi qu'on la respecte») ont succédé aux redites («Devenir français c'est adhérer à une forme de civilisation, à des valeurs, à des mœurs». Pour celui qui savait habituellement si bien trouver la formule qui claque, clive et déstabilise l'adversaire, la déception fut énorme.

Un récent classement publié par le magazine Forbes n'est pas tendre pour notre "MMM" (Monarque-Maître du Monde). Parmi les 67 personnalités mondiales les plus influentes au monde, Nicolas Sarkozy se place ... en 56ème position. Dur, dur... C'est la première fois que Forbes publie un tel classement. Pourquoi tant de sévérité ? Le constat est sans appel pour celui qui préside pourtant aux destinées de la 5ème puissance mondiale:

"A fait campagne sur une gouvernance éthique, la réduction des déficits, le marché libre; maintenant collé dans des scandales (son ministre de la culture a avoué récemment avoir payé des prostitués Thaï), des dépenses "socialisantes". A récemment clamé vouloir contrôler le pouvoir des banques centrales, imposer des plafonds aux paiements de bonus bancaires. En 2008, a fait de la chanteuse Carla Bruni sa troisième femme; une ancienne mannequin qui dépasse de quelques têtes le petit président."

"Campaigned on clean government, deficit reduction, free markets; now mired in scandal (cultural Minister recently admitted to paying for sex with Thai boys), socialist-style spending. Recently made pledges to check the power of international banks, impose on bonus payments. In 2008, made singer Carla Bruni his third wife; former model reportedly boasts several inches in height over the diminutive president."

Ami Sarkozyste, où donc es-tu ?

"

4 commentaires:

  1. Vendredi 13 novembre, sur la radio France Info, la journaliste Raphaëlle Duchemin interroge Brice Hortefeux.

    Raphaëlle Duchemin demande à Brice Hortefeux pourquoi les chiffres de la délinquance d'octobre 2009 ont été calculés sur 30 jours, alors que le mois d'octobre a 31 jours !

    Elle dit à Brice Hortefeux que prendre 30 jours du mois d'octobre (au lieu de 31 jours réels) suffit à obtenir une baisse de la délinquance pour le mois d'octobre.

    Brice Hortefeux s'effondre : son truc a été révélé à l'antenne !

    Brice Hortefeux ne répond pas à la question. Il noie le poisson.

    Ecoutez ce grand moment de radio :

    http://www.france-info.com/chroniques-l-invite-du-matin-2009-11-13-apres-nicolas-sarkozy-brice-hortefeux-estime-que-la-burqa-n-a-pas-de-368456-81-188.html

    RépondreSupprimer
  2. @ BA
    ça mérite un billet séparé ça !

    RépondreSupprimer
  3. j'ai entendu. Enorme, effectivement !! Merci BA

    RépondreSupprimer
  4. Je pense que c'est déjà retiré du site.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.