17 novembre 2009

Sarkozy: "Je préfèrerai toujours les excès de caricature"




3 commentaires:

  1. Affaire de Karachi : un témoin pointe le rôle particulier de Sarkozy.

    Interrogé dans l'affaire de Karachi, un témoin important, l'ex-directeur financier et administratif de la Direction des constructions navales (DCN), a pointé le rôle particulier joué par Nicolas Sarkozy, en sa qualité de ministre du budget dans le gouvernement Balladur, dans le cadre de la signature du contrat Agosta – la vente par la France de trois sous-marins au Pakistan en 1994.

    Selon le juge Marc Trévidic, qui a interrogé Gérard-Philippe Menayas le 9 novembre 2009, ce contrat pourrait avoir un lien, direct ou indirect, avec l'attentat de Karachi, qui a coûté la vie à onze employés français de la DCN en mai 2002.

    M. Menayas a également évoqué le versement de rétrocommissions en marge du contrat Agosta, notamment au profit de l'un des frères de Benazir Bhutto.

    http://www.mediapart.fr/journal/france/161109/affaire-de-karachi-un-temoin-pointe-le-role-particulier-de-sarkozy

    RépondreSupprimer
  2. Quand il dit qu'il faut régler le problème du net, ça fait froid dans le dos n'empêche...

    Et puis critiquer le stalinisme d'accord mais qu'il n'oublie pas que le pétainisme n'avait rien à lui envier question liberté d'opinion...

    RépondreSupprimer
  3. c'est moi ou il fait une caricature de "salut nazi" en disant préférer les excès de la caricature ?

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.