23 novembre 2009

Xavier Bertrand aime bien les communistes chinois.


Dimanche 22 novembre 2009, le secrétaire général de l'UMP était l'invité d'Anne Sophie Lapix, sur CANAL+. L'occasion pour l'obstinée journaliste de questionner Xavier Bertrand sur son rapprochement avec le parti communiste chinois, et d'un échange surréaliste.

Anne-Sophie Lapix : "Est-ce qu'on viole les droits de l'homme en Chine ?"
Xavier Bertrand, sourire coincé, répond : "
C'est à dire ?"
La journaliste répète: "
Est-ce qu'on viole les droits de l'homme en Chine ?"
Xavier Bertrand insiste: "
C'est à dire ?"

Un protocole d'accord a été signé entre l'UMP et le Parti Communiste Chinois en octobre dernier. Un rapprochement dénoncé par certains comme Lionel Luca. Bertrand avait répliqué: "Rien ni personne ne m'enlèveront ma liberté de parole et de ton, comme je l'ai fait notamment à Pékin avec les dirigeants du parti communiste pour parler de liberté religieuse ou d'accès à internet". Rien sur la peine de mort, les tortures, les massacres au Tibet.... ?

«Ce protocole veut dire une meilleure compréhension, une meilleure connaissance et beaucoup plus d'échanges entre le parti communiste au pouvoir en Chine et le parti de droite au pouvoir en France», a expliqué Xavier Bertrand..
Concrètement cela veut dire « multiplier les échanges entre dirigeants mais aussi entre cadres et élus du parti sur de nombreux sujets comme l'environnement ou l'avenir de l'Europe ».

A travers ce protocole, UMP et PCC ont décidé que chaque année « un événement donnerait un relief particulier à ce protocole », une année en Chine une année en France,

« Ce que l'on veut dans cette nouvelle étape du dialogue stratégique » entre la France et la Chine, « c'est que les partis puissent se rapprocher, puissent se parler", a encore précisé Xavier Bertrand.

Source: UMP




1 commentaire:

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.