19 décembre 2009

Karachigate: Sarkozy directement mis en cause

Le Karachigate va-t-il redémarrer ? L'un des avocats des parties civiles a violemment mis en cause les responsables politiques au moment de la vente des 3 sous-marins au Pakistan dont ... Nicolas Sarkozy. A l'Elysée, on n'a pas apprécié. Evidemment.

Olivier Morice, l’avocat des familles des victimes de l’attentat de Karachi, survenu le 8 mai 2002, provoquant le décès de onze ingénieurs français de la Direction des chantiers navals a été direct :
"La plainte visant aujourd’hui le club de l’ancien Premier ministre entend démontrer que ce dernier a joué un rôle non négligeable dans la mort des onze ingénieurs français (lire nos éditions du 17 décembre). Outre Edouard Balladur, elle désigne ses ex-lieutenants, tous animateurs de sa campagne présidentielle perdue, en 1995, contre Jacques Chirac, l’« ami de trente ans ».

Et Me Morice d’égrener les noms de Nicolas Bazire, ex-directeur de cabinet à Matignon d’Edouard Balladur, aujourd’hui salarié du groupe LVMH, de Nicolas Sarkozy, le président de la République, alors ministre du Budget, de François Léotard, retiré de la vie publique, à l’époque titulaire du portefeuille de la Défense, et de Renaud Donnedieu de Vabres, en congé de la vie politique, naguère collaborateur de ce dernier à l’Hôtel de Brienne."

Source: France Soir


2 commentaires:

  1. "Qui peut croire une fable pareille" (Sarkozy)

    Le problème pour lui, depuis l'affaire Jean Sarkozy qui aura ouvert les yeux à pas mal de monde, ce serait plutôt : "qui peut croire Nicolas Sarkozy"

    RépondreSupprimer
  2. L'étau judiciaire se resserre autour du clan Balladur-Sarkozy.

    Vous vous rappelez du clan Balladur-Sarkozy ?

    Pendant les années 1993-2002, la guerre à l’intérieur de la droite française a opposé deux clans :

    1- Le clan Balladur-Sarkozy :
    le Premier ministre Edouard Balladur,
    son directeur de cabinet : Nicolas Bazire,
    le ministre du Budget Nicolas Sarkozy,
    le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy : Brice Hortefeux,
    le ministre de l’Intérieur Charles Pasqua,
    le ministre de la Défense François Léotard,
    le directeur de cabinet de François Léotard : Renaud Donnedieu de Vabres,
    le conseiller de François Léotard : Hervé Morin.

    2- Le clan Chirac-Villepin :
    le patron du RPR Jacques Chirac,
    le ministre des Affaires Etrangères, Alain Juppé,
    le directeur de cabinet d’Alain Juppé : Dominique de Villepin.

    Aujourd'hui, le clan Balladur-Sarkozy est au pouvoir.

    Aujourd'hui, le clan Balladur-Sarkozy a peur que les juges d'instruction aillent jusqu'au bout.

    Demain, le clan Balladur-Sarkozy pourrait bien finir en prison.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.