3 janvier 2010

Frédéric Lefebvre se fache contre le Conseil Constitutionnel

"Le Conseil Constitutionnel n'est pas connu pour être le lieu de la modernité" a déclaré Frédéric Lefebvre. Le porte-parole de l'UMP, mercredi dernier, se gardait bien de commenter le fonds de la décision du Conseil. Stigmatiser le contradicteur lui est toujours chose plus facile.

La voix de son maître.

5 commentaires:

  1. Est-il normal qu’Eric Woerth soit à la fois trésorier de l’UMP et ministre du Budget ? C’est la question qui suscite une polémique en ce début d’année.

    http://www.lepost.fr/article/2010/01/03/1868479_un-depute-ps-eric-woerth-doit-demissionner-de-ses-fonctions-de-tresorier-de-l-ump.html

    RépondreSupprimer
  2. Ce qu'on demande au Conseil Constit' ce n'est pas d'être moderne, mais d'être garant de l'esprit de la constitution... Comme dirait le Canard Enchainé, le concours "j'aurais mieux fait de fermer ma gueule" continue...

    RépondreSupprimer
  3. Si seulement Lefèbvre pouvait dissoudre le Conseil constitutionnel la voix serait libre à tout délire de son clan et adieu "égalité".
    D'ailleurs n'a-t-il pas dit qu'ils chercherons à contourner le Conseil constitutionnel?
    Ils sont tellement aux abois au niveau des finances de la République pour continuer à rouler carosse qu'ils seraient prêt à tout dézinguer.
    Du balai ce vilain!

    RépondreSupprimer
  4. Est-il normal également que ce Monsieur soit le fondateur et actionnaire principal d'une société de lobbying Pic Conseil et en même temps porte-parole de l'UMP parti majoritaire de gouvernement ?

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.