3 février 2010

Quand MAM contredit Hortefeux

La guerre des droites s'est elle déplacée au sein du gouvernement ? L'assassinat d'un couple de personnes âgées avait conduit Brice Hortefeux à annoncer un prochain durcissement de la loi contre les auteurs de crimes contre les personnes âgées.

La Garde des Sceaux n'a pas apprécié qu'on marche ainsi, à tort, sur ses plates-bandes...


Mardi, Brice Hortefeux est revenu à la charge. L'ex-ministre de l'Identité Nationale s'est souvenu que deux tiers des plus de 50 ans avaient voté Nicolas Sarkozy en 2007. Il a aprévu son plan "Tranquillité Senior".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.