11 juillet 2010

Mediapart, un site à abattre ?



http://www.wikio.fr

2 commentaires:

  1. Subventions à la presse en ligne : les mainstream préfèrent le secret : http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2009/12/30/les-editeurs-de-presse-en-ligne-se-repartissent-20-millions-d-euros-d-aides_1285932_3236.html

    Arretsurimage en a révélé les montants pour certains : " 249 000 euros pour Rue89, 200 000 euros pour Mediapart et 199 000 euros pour Slate.fr. Selon LeMonde.fr, la première réunion de répartition des fonds alloués par l'Etat, qui s'est tenue le 21 décembre, a été bénéfique pour les trois sites d'information en ligne, membres du nouveau syndicat regroupant les acteurs de la presse en ligne, le Spiil, dont fait aussi partie @si. "

    Contrairement à nos collègues, nous avons décidé de ne pas solliciter d'aides de l'Etat, mais avions demandé que le montant des aides distribuées soit public. http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2621

    Mediapart ne vit donc pas uniquement des abonnements en ligne, et chose amusante, ce sont les mêmes sites d'info en ligne bénéficiant des subsides de l'Etat qui ont bénéficié de cette "nouveauté" qui est la reconnaissance de ces sites comme les égaux de la presse papier, puisqu'ils ont droit à des fonds (je répète les médias papier n'ont pas voulu dire combien ils ont touché...) et qui on le voit tapent le plus sur le pouvoir en (re) sortant les dossiers nauséabonds.

    Le Matin Geneve 19/09/09 http://archives.lematin.ch/LM/LMD/-/article-2009-09-479/antoine-menusiercorrespondant-a-parisce-23-mars-2007-eric-woerth-alors-tresorier-de-la-campagne repris par un blogueur du Monde : http://veilleur.blog.lemonde.fr/2009/10/09/quand-eric-woerth-allait-chercher-des-fonds-en-suisse/

    RépondreSupprimer
  2. Derrière Mediapart, c'est aussi Xavier Niel que le pouvoir cherche à abattre... par tous les moyens !

    -> http://www.voie-militante.com/politique/medias/xavier-niel-pierre-berge-edwy-plenel-mediapart-le-monde-la-panique-generale-elysee/

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.