26 septembre 2010

Rachida Dati, le lapsus de la fellation.

Rachida Dati a toujours eu quelques difficultés avec les déclarations publiques. sa parole trébuche souvent, ses arguments sont approximatifs. Parfois, le lapsus survient, comme ce dimanche, 26 septembre, sur Canal+. L'ancienne garde des sceaux était l'invitée d'Anne-Sophie Lapix, sur Dimanche+. Et sa langue dérapa, sans conteste. Rien de grave, cela arrive à tout le monde. Mais cela permet de sourire quelques instants sur un propos par ailleurs très convenu, d'une ancienne ministre qui tente coûte que coûte de faire parler d'elle.

«Quand je vois certains qui demandent des taux de rentabilité à 20, 25 %, avec une fellation quasi-nulle.»


Lapsus: Dati confond "inflation" et... "fellation"
envoyé par LePostfr. - L'actualité du moment en vidéo.



20 commentaires:

  1. Inflation ou fellation ? Les deux sont douloureux...

    RépondreSupprimer
  2. "qui tente coûte que coûte de faire parler d'elle."

    ==> une bonne raison de ne pas en parler ;)

    RépondreSupprimer
  3. Mais...était-ce vraiment un lapsus linguae ?

    RépondreSupprimer
  4. je n'aime pas ses opinions mais je la trouve wonder.

    RépondreSupprimer
  5. Elle a eu un trou.
    Mais... ce n'est qu'un simple lapsusse cunilingé élévateur, comme dirait Sigmund.

    RépondreSupprimer
  6. @ Bougainville a dit…

    "Inflation ou fellation ? Les deux sont douloureux..."

    Vous trouver? Vraiment les deux?

    RépondreSupprimer
  7. En politique, il faut savoir avaler des couleuvres.

    RépondreSupprimer
  8. Que dire...
    La France n'a que ce qu'elle mérite !!!...
    Le pire du pire , au niveau du caniveau...

    RépondreSupprimer
  9. Moi, ce qui m'a fait beaucoup rire c'est la réaction d'Anne Roumanoff à Europe 1 ce matin à 9 heures, un petit bijou de bons mots.

    RépondreSupprimer
  10. De quoi s'étonne-t-on? De l'inculture généralisée,des anciens,et des actuels ministres de sarkozy,et de ceux et celles qui vivotent autour de lui!La culture,même avec un petit"c",ils ne l'ont jamais portée dans leurs cœurs,ajoutez à celle-ci,un brin d'analphabétisme patent de la langue de Molière,et,vous avez,un pâle et triste tableau de nos gouvernants!

    RépondreSupprimer
  11. Tout ce régime de m**** ne savent pas s'exprimer:du soit disant president qui parle comme une racaille aux ministre a deux balles qui ne savent que faire du lèche cul
    comme vous avez élu ces choses là

    RépondreSupprimer
  12. Elle a la tête de l'emploi et affiche un tarif baucoup plus compétitif. Elle se contente d'une rentabilité inférieure à 20 ou 25% avec une fellation plus énergique.

    RépondreSupprimer
  13. Un moyen d'arriver...jusqu'à un ministère?
    Conseil subliminaire pour nos jeunes filles?

    RépondreSupprimer
  14. Juan excusez moi étant à l'étranger je n'ai pas vu votre post sur dati, je pensais donc que vous n'aviez pipé mot de ce fait divers. Pour exprimer un peu plus je dirai qu'en anglais inflation (inflate) ça veut dire "gonfler", et pour gonfler, il faut soufler dedans ,j'en conclurai que fellation et inflation engendrent finalement un certain redressement. Bien amicalement

    RépondreSupprimer
  15. Se faire belle et mettre en avant ses lèvres pulpeuses et colorées de rouge, ça provoque peut être volontairement des idées!

    RépondreSupprimer
  16. Lapsus linguae ou lapsus buccal ?

    RépondreSupprimer
  17. De toute façon, comme en France l'inflation part en SUCETTE !

    Autre Clin d'Oeil inédit sur le sujet sur BLOG de JEAN PATRICK DOUILLON HUMORISTE :

    http://douillon.canalblog.com/

    Bons Sourires

    JEAN PATRICK

    RépondreSupprimer
  18. Un lapsus qui en dit long.....sur le personnage

    RépondreSupprimer
  19. Houla!... faut croire que Strasbourg aura eu raison d'elle. En tout cas il y'en a pour qui il n'en fallait pas moins... ;)héhé

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.