15 mai 2011

DSK arrêté: La campagne contre Sarkozy devient normale

Dans la nuit de samedi 14 à dimanche 15 mai, la nouvelle de l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn par la police de New-York pour une affaire d'aggression sexuelle a fait l'effet d'une bombe inédite et imprévue.

Sur le coup, quelques ténors actuels ou passés de Sarkofrance ont du se réjouir. Le directeur général du FMI était interrogé par la NYPD depuis samedi après-midi. Le New-York Post (un tabloid local, vers 1h du matin heure française), puis le New-York Times (vers 2h), et enfin Reuters (vers 2h30) balancent l'information : Dominique Strauss-Kahn aurait agressé sexuellement une femme de chambre de l'établissement.
« La jeune femme a porté plainte et le patron du Fonds monétaire international a ensuite été arrêté par les forces de l'ordre à l’aéroport JFK de la ville, alors qu'il devait prendre un avion pour la France. Il devrait ensuite être transporté dans les locaux d'une unité spéciale à Manhattan pour être entendu par la police. Selon CNN, qui cite un représentant de la police de la ville, l'audition aurait commencé vers 08h00, heures locales.
Selon l'agence américaine Associated press, la femme de chambre aurait pénétré dans la chambre de l'hôtel Sofitel dans le quel séjournait DSK vers une heure de l'après-midi. Le patron du FMI serait alors "sorti nu de son lit" et aurait tenté de forcer la jeune femme âgé de 32 ans. Elle se serait alors enfuie et aurait prévenu ses collègues de travail, qui ont, eux, contacté la police. Quand les forces de l'ordre sont arrivées sur place, DSK aurait déjà quitté les lieux dans la hâte, laissant son téléphone portable et des effets personnels.»
Source : JDD

A droite, on pourrait se réjouir. DSK était donné, quelques heures avant, largement gagnant du premier puis du second tour de la prochaine élection présidentielle. En fait, cette disqualification, si elle se confirme, du favori socialiste des sondages pour le prochain scrutin, complique énormément la donne politique du Monarque élyséen.

Primo, son opposant socialiste sera raisonnable et traditionnel, qu'il s'agisse de François Hollande, Martine Aubry, ou Ségolène Royal. Secundo, la nouvelle arrive suffisamment tôt. C'est la spécificité de cette élection 2012 : tout arrive plus tôt qu'avant, ce qui permet de rebattre les cartes, se préparer, se combattre. Marine Le Pen est déjà à 20 ou 25% dans les sondages. Et les affaires de fesses de DSK sont déjà sorties.

La campagne s'annonce donc « normale ». Et Nicolas Sarkozy déteste la « normalité », d'autant plus qu'il tente de se normaliser.



10 commentaires:

  1. DSK a l'immunité diplomatique comme l'atteste ce mode d'emploi du FMI page 666 (sic !) : http://www.imf.org/external/pubs/ft/sd/2010/123110.pdf [EN] [PDF]
    Il y a eu un cas d’agression d'un exécutif du FMI au Pakistan envers sa femme en 2010. La police n'a rien fait : immunité diplomatique ! (à lire ici en anglais : http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/asia/pakistan/7797943/Immunity-for-British-IMF-chief-over-wife-assault.html)
    Il peut tout à fait oublier la course vers l’Élisée, et se consacrer entièrement, corps et âme au FMI jusqu'à la fin de son mandat, où il se trouverait refuge quelque part, loin de la justice américaine.

    RépondreSupprimer
  2. Enfin ce vieux "dégueulasse" a été pris la main dans la culotte d'une soubrette qu'il pensait asservir, ainsi la France est débarrassée de ce genre de personnage qui se prenait pour le "Messie" à coup de sondages bidons et foireux !!! Il sera intéressant de voir les têtes des Moscovici, cambadélis, le guen et autres qui parlaient de lui à la 4ème personne et qui le voit tomber pour une sordide histoire de "sucette" La place est libre pour celle qui travaille sur le terrain... bonne Journée !

    RépondreSupprimer
  3. Hier soir je regardais l'émission de Ruquier "On n'est pas couché" et était présent Moscovici qui venait présenter son opus " DEFAITE INTERDITE" vantait les mérites de Strauss Kahn avec des qualificatifs des plus élogieux..............Ce matin il a du avoir la gueule de bois ou peut etre a t-il appris la nouvelle plus tot !!! Je pense qu'a l'avenir vaudra mieux qu'il s'abstienne de telles éloges sur ses soi disants "AMIS" Libre a lui de se remttre a l'ouvrage littéraire et changer de titre en le nommant "DEFAITE ANNONCEE"

    RépondreSupprimer
  4. @Melanpous

    il faut bien lire le doc, il a l'immunité s'il est dans une mission officielle et sur ce coup là il n'était pas en mission

    RépondreSupprimer
  5. Stéphane Guillon : visite de Dominique Strauss-Kahn à France Inter, tous aux abris !

    http://www.dailymotion.com/video/x8efvy_guillon-visite-de-dsk-a-france-inte_fun

    RépondreSupprimer
  6. d'un expert en popolythique :

    La thèse du complot fait rage...

    Quand l'équipe autour de DSK est incapable - de protéger son candidat - des extérieurs et de ses intérieurs - c'est que ce "candidat" est nul car incapable de nommer des personnes autres que des brosse à reluire.

    Cela tombe maintenant ouf ! imaginez que la "soubrette" se soit fait renverser en septembre ?
    Vous croyez les comploteurs aussi "corniflus ?"
    Non un con peloteur ne suffit il pas ?

    Une bonne chose de fête : quelque soit son implication dans cette immense couillonnade,( qui va faire rigoler toute la France, je l'espère et pas pleurer,) nous sommes débarrassés d'un "étrange candidat"à casseroles nultiples !

    Je supplie les gauches : mettez vous d'accord sur un candidat au premier tour. Vite !!!

    Vœu de vieux couillon, je sais !

    je dés-anonyme
    jpd83

    RépondreSupprimer
  7. Tout le monde sait très bien que DSK est un coureur de jupons. Lorsqu'il était prof d'économie à Science PO, il faisait des propositions indescentes à ces éléves.

    DSK est le seul candidate de Gauche qui avait une chance de faire bonne figure en 2012 mais il n'a pas su tenir son penis en place.

    http://doucefrancedemarianne.blogspot.com/2011/05/etre-francais.html

    RépondreSupprimer
  8. Excellente réaction à chaud, toutefois lorsque tu dis :

    "son opposant socialiste sera raisonnable et traditionnel, qu'il s'agisse de François Hollande, Martine Aubry, ou Ségolène Royal"

    il y a quelque chose qui ne colle pas.
    Ségolène "raisonnable" ? Si oui elle aurait laissé un des autres de la motion E rénovatrice se présenter au poste de 1er secrétaire lors du dernier congrès de Reims...

    RépondreSupprimer
  9. Je pense qu'avant tout, il faut rappeler qu'il s'était engagé à finir son mandat au FMI et n'était donc pas a priori candidat.
    Les faits récents simplifient de toute façon l'équation et effectivement, le candidat de la gauche aura au moins l'air d'être effectivement de gauche..

    RépondreSupprimer
  10. Vous avez raison : M Hollande C'est Monsieur Moyen, le digne représentant de la Moyenneté française (il a la dignité médiane d'un notaire de Corrèze): c'est en cela, précisément, qu'il a toute ses chances et que la défection de DSK est une catastrophe...pour la droite : plus de Porsche et de costards à...(le prix relève de la diffamation), tout juste un scooter. Quant à Mme Aubry, comme Mme Royale, elle a l'immense tort dans un pays machiste de tradition latine, d'être une femme. A l'inverse, le côté viril, pour ne pas dire masculin, de Mlle Le Pen , est un sérieux atout pour sa présence au second tour : il ne lui manque plus qu'un casque, une lance et une cote de maille. Et un fougueux destrier.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.