27 octobre 2011

Les 10 questions que nous aimerions poser à Nicolas Sarkozy ce soir.

Ce soir, Nicolas Sarkozy parlera à la télévision.

Parfois, les questions sont transmises à l'interviewé, afin qu'il se prépare à l'exercice. Quand il s'agit du président de la République, et de Nicolas Sarkozy en particulier, les questions sont même sévèrement encadrées.

Ainsi, ce jeudi 27 octobre 2011, comme lors des précédentes interventions télévisuelles, l'Elysée a tout choisi: le producteur (une société privée livrera l'émission clé en main), les chaînes (TF1 et France 2), les journalistes politiques (Yves Calvi et Jean-Pierre Pernault), le réalisateur (un ancien de sa campagne de 2007), le décor (le bureau « d'été » présidentiel, au rez-de-chaussée du Palais), ... et le sujet: le nouveau plan de sauvetage européen négocié la veille, l'ampleur de la crise, et rien d'autre. TF1 a précisé qu'il « ne sera pas amené à parler de l’élection présidentielle mais uniquement de la crise financière ».

L'émission est donc si contrôlée qu'on se doute qu'aucune question gênante ne sera posée. Voici les nôtres, quelques-unes de nos interrogations du moment. 

1. Que pensez vous de l'enquête sur l'attentat de Karachi ? Quelles sont les pièces du dossier pour lesquelles le secret défense est encore légitime ?

2. Qu'avez-vous négocié en Libye avec Ziad Takieddine en 2005-2007 ?

3. Est-il légitime que les services secrets recherchent les sources de journalistes ? Dans l'affaire Woerth/Bettencourt, y-avait-il atteinte aux intérêts de l'Etat ?

4. Ne regrettez-vous pas d'avoir laissé filer tranquille les banques entre 2008 et 2011 ?

5. Pourquoi avoir supprimé l'Allocation Equivalent Retraite ?

6. Comment envisagez-vous de compenser les 8 à 10 milliards de manque à gagner fiscal si la croissance du PIB en 2012 tombe à 1% ?

7. Pourquoi organisez-vous des réunions politiques à répétition à l'Elysée (conseil politique, réunion de l'UMP, invitations des parlementaires UMP) ? cela signifie-t-il que vous êtes déjà en campagne.

8. Depuis 2009, vous avez cédé à l'essentiel des exigences allemandes. Pourquoi ne pas le reconnaître ?

9. Vous avez créé 40 taxes nouvelles, plus ou moins ciblées, depuis votre élection en mai 2007. Vous avez supprimé environ 20 milliards d'euros de niches fiscales en 2011 puis 2012. Pourquoi nier ces hausses d'impôts ?

10. Envisagez-vous d'augmenter la TVA en 2012 ?


9 commentaires:

  1. On attend les réponses... Hi hi..

    RépondreSupprimer
  2. Mieux une seule énoncée

    N'oublie pas d’éteindre la lumière quand vous quitterez l’Élysée le 22 avril 2012

    RépondreSupprimer
  3. Bien vu, très bonne réflexion
    Bravo!

    RépondreSupprimer
  4. encore faudrait-il un journaliste pour les lui poser et pas des cireurs de chaussures.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connais pas l'audience donnée à cette mascarade (chiffrée après "correctifs sondagiers"). Tout le respect que je dois aux auteurs des blogs, et Juan notamment, pour nous relater leur analyse;
    BONNE NUIT et à demain très très tôt.

    RépondreSupprimer
  6. Mascarades et bouffonneries poussées à l'outrance, cires pompes et mensonges rabachés pour dégoûter tout le monde de la politique.

    Ce quinquennat est une lobotomie de masse.
    Bienvenue en nouvelle Corée du nord !

    RépondreSupprimer
  7. Ou est passé Eric Woerth?
    Qu'a t il dit a JL Borloo pour qu'il annule sa candidature?
    Pourquoi n'a t'il pas nettoyé au karcher la racaille UMP?
    Est-ce que moi aussi je peux venir camper à l'Elysée même si je ne suis pas un dictateur fanatique?

    Raph

    RépondreSupprimer
  8. J'apprends par Le Post qu'une censure de plus s'est installée.Impossible depuis 2 jours d'aller sur votre blog.Des articles ont disparu.Dans quelle FRANCE vivons-nous?J'ai pu vous lire ce matin grâce à Marianne.Continuez surtout à nous informer.Vos articles nous sont précieux!!!!
    Nous avons bien l'intention de manifester notre indignation par voie de Presse.

    RépondreSupprimer
  9. tres bon president les francais sont ingouvernable c'est bien regretable!pour eux!!

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.