14 janvier 2012

245ème semAine de SArkofrAnce: SArkozy n'est plus Triple A

A 100 jours de l'élection présidentielle, tout est possible. Surtout avec lui. La violence verbale des proches de Nicolas Sarkozy contre le candidat socialiste, à l'exclusion de tous les autres, a surpris jusque dans son camp et dans la presse. Cette semaine, si illustrative de ce sale comportement, fut aussi marquée par de nouvelles promesses: une loi contre la précarité des fonctionnaires, davantage d'indépendance dans la nomination des procureurs, comme si tout devenait possible à 100 jours d'un scrutin.

Mais vendredi, patatras. La méchante agence Standard and Poor's dégradait la France à AA+, tout en épargnant l'Allemagne et même la Belgique.

Nicolas Sarkozy, l'homme aux 650 milliards de dette supplémentaires, avait perdu son Triple A.

Outrance verbale
Lundi, les Echos révèlent que Valérie Pécresse, la ministre du Budget, a fait travailler ses services sur les différentes modulations du quotient familial. La révision du quotient familial était justement une mesure proposée par le camp Hollande. Cette privatisation des moyens de l'Etat à des fins partisanes n'étonne même plus les médias. On y apprenait que les 10% des ménages les plus riches captent 25% des 10 milliards d'euros de l'avantage fiscal: leurs enfants sont-ils plus chers que les enfants des plus pauvres ? D'une façon plus générale, la droite UMP s'est toujours refusée à réformer les avantages sociaux... des plus riches.

Mardi, la charge contre François Hollande fut une nouvelle fois collective et outrancière. Même Nicolas Sarkozy a transformé ses voeux pour l'occasion. Son adresse à « la France solidaire », le 10 janvier, a débuté par un long paragraphe consacré à ... la politique familiale. Ses perroquets multiplièrent les arguments les plus violents : « anéantissement de la politique familiale » (Copé), « proposition assassine » (Wauquiez), « coup de massue » (Pécresse), « homme dangereux » (Morano)...  Mardi après-midi, le (faux) patron de l'UMP se félicitait, en réunion de groupe à l'Assemblée, de ce « massacre à la tronçonneuse ». Mercredi, c'était Bernard Accoyer, pourtant président de l'Assemblée nationale, qui compara une défaite éventuelle de son camp aux prochains scrutins à une « situation de guerre ».

La violence des propos sarkozystes illustre la tactique électorale du Monarque: le candidat Sarkozy voulait tuer le débat, quitte à plonger dans l'outrance.


Mensonges politiques
On aurait aimé que les sbires du Monarque déploient autant d'énergie à défendre le bilan social de leur Chef. Selon Roselyne Bachelot, ce dernier serait « important ». La ministre des Solidarités Actives est parfois gênée par les saillies verbales de ses collègues. Jeudi, elle a très sérieusement déclaré que « Nicolas Sarkozy a été un des présidents de la République dont le bilan social est le plus important et ceci il faudrait que la gauche le reconnaisse »...

Roselyne Bachelot a cité l'allocation d'adulte handicapé augmentée de 25% en 5 ans, comme le minimum vieillesse. Elle oublia la récente hausse de la TVA, les nouvelles franchises médicales depuis 2008. Elle s'abrite derrière le RSA, qui a remplacé le RMI, mais évacuait l'échec du RSA jeune. Et puis, in fine, comment ne pas évoquer les statistiques nationales ? Le nombre de pauvres a augmenté d'environ 300.000 foyers entre 2007 et 2009. En mars 2011, l'INSEE notait que la part de très pauvres avait augmenté. En décembre dernier, le gouvernement avait même coupé 153 millions d'euros de dotations publiques à la lutte contre la pauvreté, dont 28 millions pour le SAMU Social.

Finalement, Roselyne Bachelot fut lucide: « nous avons renoncé aux mesures les plus lourdes ». Effectivement,

En milieu de semaine, la direction statistique du ministère du travail livrait son rapport sur les heures supplémentaires déclarées l'an passé dans les entreprises de plus de 10 salariés. Surprise ou pas, elles ont encore augmenté (+4%). Comme le chômage (+5%). Et les salariés aux 35 heures s'affichent toujours comme ceux qui font le moins d'heures supp (6 heures par trimestre contre 28 heures pour les autres).

La durée du temps de travail s'est invitée maladroitement dans la campagne. Jeudi matin, un institut patronal publiait un rapport au titre choc: « La durée effective du travail en France est une des plus faibles d’Europe ».  La ficelle était bien grosse. L'institut oubliait le temps partiel (plus important ailleurs en Europe et notamment en Allemagne), qui fait baisser le volume horaire annuel moyen travaillé par personne.

Cadeaux électoraux
Jeudi, un obscur sondage de Paris Match semait le trouble. Nicolas Sarkozy était quasiment rattrapé par Marine Le Pen au premier tour du scrutin présidentiel. En l'espace de quelques jours, le Monarque avait complètement décroché. Une autre enquête semblait confirmer un décrochage du Monarque auprès des classes populaires. On se souvient de manipulations sondagières similaires voici près d'un an.

Il s'agissait de décourager l'électorat de centre-droit. La pression reste d'ailleurs forte contre Hervé Morin, le député du Nouveau Centre. Quelques leaders de son propre parti, par ailleurs ministres ou anciens ministres de Sarkozy, l'ont menacé d'un congrès pour l'empêcher de se présenter à la présidentielle. Sarkozy n'a besoin que d'un centriste, pas de deux, pour miner l'aile droite de François Hollande.

Jeudi, Nicolas Sarkozy était à Lille. Ses voeux à l'administration furent sans outrance et mesurés. Le Monarque était doux comme un agneau. On avait oublié ses moqueries à répétition contre les fonctionnaires. Oublié aussi ses confidences de novembre 2010, quand il voulait réformer les statuts. Election oblige, Nicolas Sarkozy a promis une loi contre la précarité des CDD dans la Fonction Publique. Eric Woerth l'avait promise... en mars 2010. La supercherie avait été dévoilée l'an dernier: Sarkozy se gargarise d'avoir supprimé 100.000 postes d'agents, mais il a recruté 100.000 contractuels précaires de plus. Jeudi à Lille, il a donc répété cette vieille promesse: « tout agent en CDD occupant depuis six ans un emploi répondant à un besoin permanent de son service se verra dorénavant systématiquement proposer un CDI.» Six ans de CDD pour obtenir un CDI !

Martine Aubry était au premier rang, avec quelques élus locaux de gauche, à le fixer durement durant son intervention. A la fin du show présidentiel, la maire de Lille est allée lui demander, devant les caméras, de calmer ses troupes. Coincé, Sarkozy bafouilla que François Hollande devrait faire de même, et il déjugea Bernard Accoyer. Un peu plus tard à l'Elysée, il coupait une galette des Rois. Le discours du patron de la fédération de la Confédération nationale de la Boulangerie-Pâtisserie lui avait déplu: « vous êtes des Français, vous ne voyez pas ce qu'il y a de bien ! »

Vendredi, le Monarque voulait généraliser les jurés populaires dans les tribunaux correctionnels. L'affaire a démarré en janvier, dans deux tribunaux. C'est une véritable usine à gaz qui, faute de moyens, a conduit le gouvernement à créer une procédure d'assises simplifiée... Ses voeux au corps judiciaire furent rapides, à peine trente minutes. « Depuis presque cinq ans, j'ai cette obsession de tenter de rapprocher les Français de la justice » On souriait. Ses rapports avec l'institution judiciaire ont été largement décrits dans un excellent ouvrage, l'an dernier: pressions contre les juges, prises à témoin de l'opinion, nomination de proches, obstruction des instructions gênantes (Karachi, Woerth/Bettencourt, Françafrique). Même les procureurs ont cru bon manifester leur désarroi et leur colère contre leur manque d'indépendance en novembre dernier ! Election oblige, Sarkozy est plus coulant: il était désormais d'accord pour respecter, enfin, l'avis du CSM pour les nominations au parquet...
A 100 jours de l'élection présidentielle, tout est possible

Sarkozy a même invité le mariage gay dans la campagne. Libération en a fait sa une. A ce stade, c'était juste la confidence d'un proche conseiller.

Ami sarkozyste, es-tu dupe ?

Vendredi après-midi, François Baroin s'était précipité au Palais. L'agence Standard and Poor's venait de dégrader la note de la France. Le fameux Triple A était perdu. La nouvelle était plus terrible encore: SP maintenait la Sarkofrance sous « perspective négative», mais elle avait épargné l'Allemagne et la Belgique; la Grèce déjà affaiblie risquait une nouvelle sanction. Le radeau Sarkofrançais avait sombré, décroché du modèle allemand.  

Mais Nicolas Sarkozy n'avait pas prévu de commenter cette annonce « fracassante ». Mercredi, il avait imposé une communication lénifiante de François Baroin en conseil des ministres sur un-déficit-moins-élevé-que-prévu. « On est sur la bonne voie » croyait-il pouvoir dire. L'agence franco-américaine Fitch, la veille, avait annoncé qu'elle ne dégraderait pas la France cette année.

Que pouvait-il commenter ce vendredi soir ? Son échec ?





11 commentaires:

  1. Dans la configuration mondiale du "partage", le cabinet Wealth-X (http://www.wealthx.com/articles/2011/wealth-x-launches-the-first-world-ultra-wealth-report/) a publié fin 2011 une enquête sur les grandes fortunes de la planète. Ensemble, ces 185 795 Ultra Riches détiennent un patrimoine estimé à 25 000 milliards de dollars. Pour donner un ordre de grandeur, cette somme équivaut à 40% du PIB mondial en 2010, soit 63 000 milliards de dollars.
    Wealth-X définit les Ultra Riches comme des individus détenant un patrimoine net d’au moins 30 millions de dollars américains.

    Données principales :

    • Wealth-X a dénombré dans le monde un total de 185 795 individus Ultra Riches, qui détiennent un patrimoine total de 25 trillions (milliers de milliards) de dollars US.

    • L’Amérique du Nord abrite 62 960 Ultra Riches, et constitue la plus grande concentration de richesse dans le monde. Cette région représente près de 33% du total de 25 trillions.

    • L’Europe arrive en deuxième position avec 54 325 Ultra Riches, détenant collectivement une fortune de 6,8 trillions de dollars.

    • Wealth-X prévoit que la population des Ultra Riches en Asie-Pacifique devrait dépasser celle de l’Europe en 2024 et dépasser celui des États-Unis en 2032.

    Wealth-X estime qu’il ya 1 235 milliardaires dans le monde, détenant au total un patrimoine net de 4,18 trillions de dollars.

    • 2,5% de l’ensemble des Ultra Riches ont des fortunes de 500 millions et plus, et détiennent un quart de la richesse totale des grandes fortunes mondiales.

    Et ils ne parlent pas de ce qui est caché dans les paradis fiscaux, et des trésors de guerre des mafias et autres grands groupes de narco-traffiquants, etc...
    A partager!

    RépondreSupprimer
  2. comment peut-il avoir le culot de se représenté ce petit personnage, franchement je ne comprend pas qu'avec tous les dossiers judiciaires contre lui la france ne peut rien faire pour le déloger.C'est tout simplement SCANDALEUX. solange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis économiste à l'UMP et j'avais prévenu il y a quelques semaines que les taxes sur les soda ne serait pas suffisantes, j'avais préconisé en parralèlle et de manière radicale au ministre François Baroin une taxe sur les "Chips fromages" ainsi que les "Chips piments allégées".

      Que voulez vous, le courage politique de se décrete pas !

      Supprimer
    2. Je suis déménageur (pas de personnes, vu qu'elles sont inamovibles - mais de matériel - matos comme on dit, par exemple de fadettes, de cassettes d'enregistrements téléphoniques ...) pour l'UMP . Je ne suis pas d'accord pour les chips car cela nous donne de l'énergie au boulot. Par contre je ne suis pas contre la surtaxation des cartons de déménagement, de scotch de déménageur... çà, c'est pour le patron, et qu'il en prenne plein la gueule! Les chips c'est pour les pauvres clampins que nous sommes, alors pas touche camarade!

      Supprimer
    3. Je suis sondeur à Opinion way et militant UMP, 62% des français pensent qu'une taxe sur les cure-dents en bois serait un acte fort du gouvernement pour l'écologie et la sauvegarde de la forêt amazonienne, pour les cure-dents en plastique, cela réduirait considérablement nos importation de pétrole.

      On a là des pistes sérieuses pour sortir le pays du marasme, enfin si monsieur Raffarin n'y voit pas d'objection.

      Supprimer
  3. Sarko a perdu son triple A ou plutôt à fait perdre le triple A de la France , mais qu'il se console car pour beaucoup il conserve son triple C (comme ? à vous de trouver mais vous n'aurez pas besoin de sortir de science po )

    RépondreSupprimer
  4. Dans le merveilleux bilan social de son gourou la mère Bachelot a oublié le doublement de la taxe sur les mutuelles , entre autre .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la création d'abord à 3,5% puis son doublement à 7% l'année suivante
      + les franchises, les déremboursements et les augmentations du forfait hospitalier
      + l'imposition des iJ AT et la baisse des IJ maladie + etc etc etc

      Supprimer
    2. Et dans son bilan à elle, elle a oublié les 90 millions de doses de vaccin contre le H1N1... Cette "petite histoire nous a quand même coûté bonbon mais ça, elle n'en parle pas.

      Supprimer
  5. Encore moins de cent jours avant de mettre définitivement un énorme coup de pied dans ce gigantesque panier de crabes. Et puis, tant qu'on y est on leur collera un magistral coup de pompe dans le train !!!

    RépondreSupprimer
  6. On a gardé les deux A du panda, c'est là l'essentiel non ?

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.