5 janvier 2012

Besson, Wauquiez, Morano, ces sarkozystes qui perdent leurs nerfs

Mercredi, la rage les aveuglait. Ou le stress. Trois ministres étaient interrogés presque au même moment par trois radios différentes. Et les trois trébuchèrent. Ils s'égarèrent, débordés par leur rage. A l'Elysée, les consignes avaient été fermes. Attaquez François Hollande, encore et encore. Observez bien, même quand ils se retiennent, comme Eric Besson, le naturel revient au galop...

Vous noterez, au passage, l'insistance maline de cet échantillon à titiller leur interlocuteur sur François Hollande.

---------
Eric Besson, ministre de l'Intérieur, Europe 1, interrogé par Bruce Toussaint. L'interview portait aussi sur la TVA sociale et les centrales nucléaires.

Bruce Toussaint
Diriez-vous qu’il a les qualités d’un homme d’Etat, François HOLLANDE ?
Eric Besson
Moi, je ne veux pas rentrer sur des aspects personnels, j’ai décidé...
Bruce Toussaint
Attendez, vous le connaissez bien, justement, c’est pour ça que je vous pose la question...
Eric Besson
Mais non, parce que ça, c’est totalement subjectif, les forces et les limites de François HOLLANDE...
Bruce Toussaint
C’est une question simple... Tout le monde les connaît..
Eric Besson
Il a les qualités d’un homme d’Etat ?
Il a pris la formule du cardinal de RETZ, que vous connaissez bien : « on ne sort de l’ambigüité qu’à son détriment », tout le jeu de François HOLLANDE, c’est comme ça qu’il s’est construit, c’est de rester dans l’ambigüité le plus longtemps possible. Mais ça, c’est son droit...
Bruce Toussaint
Ce n’est pas la réponse à ma question...
Eric Besson
Oui, mais ma réponse, c’est que moi, je m’intéresse à ce qu’il dit sur le fond..
Bruce Toussaint
Mais est-ce que c’est un homme d’Etat, parce que c’est un peu une question que se posent les Français pour cette campagne, ils vont se demander, et vous, vous le connaissez..
Eric Besson
Eh bien, vous la poserez à plus qualifié que moi.
Bruce Toussaint
Vous êtes parfaitement qualifié pour répondre à cette question.
Eric Besson
Mais non, je le suis moins, et je vous dis simplement que je veux m’intéresser au fond de ses propositions.
Bruce Toussaint
Donc il n’a pas les qualités d’un homme d’Etat ?
Eric Besson
On avait dit qu’on parlerait du colloque « Nouveau monde » que j’organise jeudi et vendredi, il faut que ce soit moi qui amène la transition parce que...
Bruce Toussaint
C’est une nouveauté dans cette campagne présidentielle maintenant, c’est les invités qui posent les questions...

-------------------
Sur RTL, un peu avant, le fameux Laurent Wauquiez était sur RTL. Et le voici, à propos de François Hollande. Il bafouille, se contredit, n'ose finalement plus attaquer mais attaque quand même. Laurent Wauquiez patauge, tombe dans la caricature, et on compatit.

Jean-Michel Aphatie
Mais quelquefois, vous attaquez l’homme aussi, son caractère, son incapacité supposée à exercer la fonction...
Laurent Wauquiez
La seule chose que j’attaque, c’est que veut François HOLLANDE, ça fait un an qu’il est en campagne, hier, il fait sa très grande sortie médiatique, il n’y a aucune proposition qui est mise sur la table. François MITTERRAND, au moins, avait 110 propositions, bon, François HOLLANDE, la seule chose qu’il a rappelée hier, c’est dans 110 jours, on a l’élection présidentielle. C’est un candidat qui est en contre, c’est un candidat qui systématiquement sort des très jolis slogans de marketing, par exemple : 2012, le changement. Personne ne peut mettre en face des propositions qui soient étayées. Je voudrais juste prendre un cas très précis.
Jean-Michel Aphatie
Allez-y..
Laurent Wauquiez
Il sort comme proposition majeure, le contrat générationnel, le contrat générationnel, c’est quoi, on en avait d’ailleurs parlé à votre micro à l’époque, c’est le tutorat, que le président de la République nous avait demandé de mettre en place au niveau de la politique de l’emploi, et qui existe depuis maintenant deux ans. Quand on est candidat à la présidentielle, et qu’on sort comme mesure majeure un simple recyclage d’une proposition qui d’ailleurs avait fait l’objet de négociations, et qui est d’ores et déjà en partie appliquée, je me dis: que veut François HOLLANDE. Alors, je crois que, effectivement, le sujet n’est pas sa personnalité, le sujet, c’est juste...
Jean-Michel Aphatie
Mais il a le caractère pour la fonction ou pas ?
Laurent Wauquiez
Mais, moi, je n’ai aucun doute que quand vous vous présentez à une élection présidentielle, c’est parce que vous avez envie d’être président, mon seul problème, c’est que...
Jean-Michel Aphatie
Envie, mais capable ?
Laurent Wauquiez
Eh bien, capable, moi, je juge sur ce qu’il met sur la table, hier, il n’y a encore une fois rien, rien qui a été mis sur la table, c’est tout, c’est la seule chose que je constate.

--------
Nadine Morano, ministre de l'Apprentissage, interrogée par Patrick Cohen mercredi 4 janvier, sur une curieuse polémique. Coincée, elle dévie sur... François Hollande ! La belle excuse !
 
Patrick Cohen
Alors l’emploi justement, c’est votre secteur Nadine MORANO, vous venez d’en parler. LES ECHOS révèlent ce matin une circulaire du ministère du Travail qui vise à accélérer le rythme de signatures des contrats aidés sur le premier semestre, l’idée c’est bien de limiter la casse et les mauvais chiffres du chômage avant la présidentielle ?
Nadine Morano
Mais nous avons dit que nous aiderions les publics les plus en difficulté, je vous rappelle que 500 millions d’euros y ont été consacrés...
Patrick Cohen
Enfin, le nombre d’emplois aidés diminue cette année !
Nadine Morano
Le nombre d’emplois aidés va augmenter.
Patrick Cohen
Cinq cent mille emplois aidés l’an dernier, 400 000 cette année.
Nadine Morano
On en est à 420 000, alors attendez...
Patrick Cohen
Oui, 100 000 de moins que l’an dernier.
Nadine Morano
Attendez les chiffres consolidés. Il y a plusieurs volets dans cette politique d’accompagnement pour l’emploi. Je voudrais rappeler que moi qui suis en charge de l’apprentissage et de la formation professionnelle, il y a des bonnes nouvelles dans notre pays malgré la crise économique et financière, et je voudrais qu’on en parle un peu plus. En 1 an le nombre de contrats d’alternance a augmenté, au mois de novembre, et donc on attend les chiffres consolidés à fin décembre, la semaine prochaine je ferai une communication à ce sujet au Conseil des ministres, nous avons une augmentation de 8,3% de contrats d’alternance dans notre pays. Alors vous voyez, quand François HOLLANDE, lui, dit qu’il veut faire rêver les jeunes, et je pense que le rêve fait partie de la vie personnelle, mais ça ne doit pas être la préoccupation des responsables politiques, les responsables politiques doivent s’occuper de donner les meilleures conditions possibles aux jeunes pour pouvoir entrer sur le marché du travail.
Patrick Cohen
Vous êtes sûr que le mot « rêve » n’a jamais été utilisé par Nicolas SARKOZY ?
Nadine Morano
Ecoutez,         je          ne         pense               que      le          mot     « rêve »...        en         plus, le connaissant, il est plutôt dans l’action, plutôt que dans le rêve, Nicolas SARKOZY !
Patrick Cohen
On vérifiera.

11 commentaires:

  1. Quelle poilade ces guignols de l'intox qui rament ! Leur stratégie (perdante) : attaquer, encore attaquer, tjrs attaquer. Ils vont finir par se lasser.

    RépondreSupprimer
  2. Juste pour info Juan, si tu veux communiquer l'info à Patrick Cohen, bien sur que Sarkozy a utilisé le mot "rêve", c'était pendant la campagne 2007 et si je me souviens bien dans le discours de la porte de Versailles ("j'ai changé") vers le 15 janvier par la... j'ai même les images qq part de ce bout de discours fleuve...

    RépondreSupprimer
  3. Plus ils attaqueront Hollande (puisque leur principal adversaire), notamment "abdhominen" (c'est comme ça que l'écrirait Morano), au lieu du fond, mieux cela démontrera leur peur, leur stress et plus cela les décrédibilisera aux yeux des électeurs, surtout quand les attaques sont infondées, comme le "sale mec"...
    En attendant, le très bas niveau de ces journalistes (Cohen excepté) est consternant... après tout qu'est-ce qu'on en a foutre de l'avis (subjectif) de seconds couteaux sur la soi-disant capacité d'homme d'état de Hollande ? Et même, qui est capable de le juger ? Personne. En revanche, Sarkozy, tout le monde peut le juger, il a largement démontré son incapacité, et au vu des sondages, on est nombreux à avoir le même avis la-dessus...

    RépondreSupprimer
  4. à côté de tout ça , se mettre dans la peau d'un "sale mec" c'est du pipi de chat

    RépondreSupprimer
  5. Aucun talent, aucune imagination,la vacuité totale, une équipe de branquignoles au service d'un médiocre petit "sale mec"

    RépondreSupprimer
  6. Le moins qu'on puisse en dire c'est que la campagne électorale est plus propice aux commentaires du type "sale mec" qu'aux "salamalecs"

    RépondreSupprimer
  7. Morano l'incompétente
    On voit bien que le présentateur est excédé par cette c...

    http://www.youtube.com/watch?v=_ZTmnP3XnMw&feature=player_embedded

    RépondreSupprimer
  8. Sarkomzy n'a jamais fait rêver ; tout juste s'est-il laissé aller à un minuscule "Ensemble tout devient possible" qui n'était pas fait pour faire rêver ! Il promettait même d'aller chercher la croissance avec les dents ! Et il promettait du travailler plus (ensemble ?) pour gagner plus (ensemble ?) !

    En revanche, on n'a pas rêvé : il a bien fait multiplier son salaire par trois ! Il a bien fait accorder un préjudice moral de rêve à mister Tapie ! Et il a bien eu l'intention de faire élire son filston à un poste mirifique (eu égard à ses compétences !) Enfin bref du rêve en veux-tu en voilà, mais à géométrie variable !

    RépondreSupprimer
  9. Entendu ce matin sur France Inter : Nadine Morano et sa mauvaise foi…
    http://louis-jean.calvet.pagesperso-orange.fr/francais/journal/01_journal.htm

    RépondreSupprimer
  10. Ils sont tellement excités à l'idée de perdre les élections en 2012, qu'ils ne savent plus trop ce qu'ils doivent dire. Ils sont complétement paumés. Et puis le grand Zorro qui arrive avec son épée va régler tous les problèmes et ils y croient. Oh les naïfs.

    RépondreSupprimer
  11. Morano, encore et encore elle. Finalement peut-être que c'est luis faire trop de publicité que de relever son incompétence.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.