24 janvier 2012

Qui Sarkozy devrait-il virer de son équipe de campagne ?

A 90 jours de l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy n'est toujours pas candidat. Il simule une suractivité présidentielle de dernière minute et, en coulisses, tente de remotiver ses troupes.

Il n'avait pas prévu d'être exclu d'une campagne qu'il fait semblant d'ignorer par François Hollande.

Vingt-quatre heures après le discours du Bourget, les perroquets de Sarkofrance montraient qu'ils ne savaient plus réagir quand leur mentor était absent.


Perroquets orphelins
Lundi, quelques ténors avaient encore été envoyés au front riposter contre le meeting jugé réussi de François Hollande. La riposte resta maladroite. L'UMP paniquerait-elle ?

A défaut de tacler Hollande, la droite UMP s'attarda d'abord sur Yannick Noah qui avait ouvert le meeting du candidat socialiste par trois chansons, et son litige à 580.000 euros avec le fisc. Quand on sait que la femme de l'ancien trésorier de l'UMP conseillait les placements de la première exilée fiscale de France, la critique prêtait à sourire. En novembre dernier, on avait d'ailleurs appris que le fisc ne porterait pas plainte contre Liliane Bettencourt. La milliardaire avait décidé de régler ses arriérés.

Sur France Inter le matin, Henri Guaino peinait. Le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy critiqua « un discours manichéen », « le bien contre le mal, la droite contre la gauche » à moins que ce ne fut l'inverse. Il voulait dépeindre François Hollande en un affreux gauchiste « partisan », fut le terme employé. Il semblait démoralisé. Il aurait demandé à Charles Pasqua de s'impliquer dans dans la future campagne de Nicolas Sarkozy. Le soir sur iTélé, il s'était à peine mieux préparé.

Sur France Info, Bruno Le Maire préférait utiliser un argument de Giscard contre Mitterrand, en qualifiant Hollande d'homme du passé. Sur BFM, la ministre Valérie Pécresse parla d'un « numéro d'illusionniste » . Mauvais joueurs, les deux ministres critiquèrent l'absence de chiffrage, alors qu'ils savaient pertinemment que ce dernier avait été annoncé et prévu pour la fin de la semaine.

Jean-François Copé comme François Baroin préférèrent moquer la critique du candidat socialiste contre le monde de la finance. « C'est aussi idiot que dire je suis contre la pluie, je suis contre le froid ou je suis contre le brouillard » expliqua Baroin. Pas sûr que dépeindre Nicolas Sarkozy en candidat des marchés soit une excellente idée. Et que n'a-t-on entendu, à l'automne 2008, contre les banquiers et les traders !

Fidèle à sa ligne, Jean-François Copé accusa Hollande de manque de courage. Le député-maire évite le débat et préfère l'insulte ad nominem. On devine comment l'ex-avocat d'affaires supporterait qu'on le traîte de couard ou de larve.

La palme de la critique la plus précise et la plus stupide revient au même Jean-François Copé. Interrogé par un Figaro que l'on sentait inquiet ce lundi sur la critique de Hollande contre la décennie de déficits accumulés par la droite, le secrétaire de l'UMP répliqua: « En cinq ans, la dette a augmenté de trente points aux États-Unis, de trente-quatre points en Grande-Bretagne, contre vingt points seulement en France. » L'ancien ministre du budget oublie de préciser que les Etats-Unis partaient de plus bas (environ 35% du PIB pour les administrations centrales,  jusqu'à l'éclatement de la crise en 2008/2009). En France, la dette a bondi dès ... 2002.

Sur le retour de Guyane, un conseiller du Monarque confia à l'envoyée spéciale du Parisien: « si Nicolas veut réunir 80.000 personnes au Stade de France, il peut ! ». Réaction de cour d'école ?

Nicolas Sarkozy dépassé
Mardi 24 janvier, en vrac, l'UMP a prévu de distribuer quelque 6 millions de tracts contre le programme de François Hollande qu'elle ne pensait pas connaître aussi vite et la défense du bilan de Nicolas Sarkozy. Six millions de tracts, vous avez bien lu. Cette débauche de moyens illustre l'ampleur de la panique.


Rappelons que l'UMP n'a officiellement toujours pas de candidat.


L'argument principal ? « C'est un fait incontestable : la France a mieux résisté à la crise que la plupart des pays développés ». Un fait incontestable ? Le point de comparaison des ténors de Sarkofrance est une Grèce surendettée. Et la France n'affiche même pas d'équilibre budgétaire à la différence de l'Italie. En panique, Nicolas Sarkozy s'abrite derrière un filet social avec lequel il voulait « rompre ». Quel courage.

De retour de Guyane, Nicolas Sarkozy devait reprendre les choses en main. A Cayenne, il n'a pas écouté le discours de Hollande.  Il voulait encore minimiser le meeting de Hollande. L'un de ses conseillers confia que l'élection, selon Sarkozy, « se jouera sur un discours, quelques propositions et un tempérament que les Français jugeront ou pas adapté à la situation, sur celui qui rassurera. » . Il resterait convaincu que rien ne sert de se déclarer avant mars. Pourtant, à Paris, la pression est forte. Le journaliste Michael Darmon, sur itélé, croyait savoir que l'état-major de l'UMP aimerait que le candidat Sarkozy avoue sa candidature le 15 février au plus tard. A Rennes, un leader UMP local a appelé à une alliance Bayrou/Sarkozy dès le premier tour.

Le second problème de Nicolas Sarkozy est qu'il fallait réagir sur le fond. Mais les fiches n'étaient pas prêtes. Il fallait éviter que le candidat socialiste n'organise le débat sur ses propositions. Dimanche, François Hollande avait en effet lancé une large salve de propositions, dont nombre d'entre elles pointaient directement sur les échecs de Sarkozy.

Mais la machine sarkozyenne n'était pas préparée à tacler aussi largement. Quand François Hollande énonçait ses propositions une à une, les sbires de Sarkofrance fondaient sur lui pour dégommer l'idée, disqualifier tout débat.

Personne à l'UMP n'avait prévu de répliquer aussi finement.

Même pour se défendre, finalement, ces gens-là sont incompétents.

En rentrant de Guyane à bord de son Airbus présidentiel lundi, Nicolas Sarkozy n'avait finalement qu'une question à trancher: qui devait-il virer de son équipe de campagne ?

28 commentaires:

  1. qu'ils dégagent tous et lui le premier
    comment ose t il se re présenter ?avec un bilan aussi nul ,une france au bord du gouffre ,jamais un président n' a suscité autant de haine et de commentaires plus que désobligeants
    ils vont être longs les mois qui restent au milieu de cette campagne odieuse

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien on sent la panique ils commencent à comprendre. Je trouve cela de plus en plus excitant.solange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi de plus en plus fa ti guaaaaaant ,déprimant ,lassant ....

      Supprimer
    2. Mais non il ne faut pas se décourager, après la pluie le beau temps non? solange

      Supprimer
  3. Copé se montre sous un jour particulièrement abject dans cette campagne. A mon sens, il hypothèque ses chances pour 2017, à force de se comporter comme un petit caïd, borné et agressif...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce type est particulièrement faucheton et a toujours été ABJECT. Hélas, les Français ont tellement la mémoire courte qu'ils seraient encore capables de le choisir en 2017. On verra! (abc)

      Supprimer
    2. oups: faux-jeton...évidemment! (abc)

      Supprimer
  4. rien de plus déprimant depuis l’élection de ce nain ,les banques s'enrichissent , les frais explosent , j'ai tout mes comptes à la caisse d'épargne ,avec une autorisation de découvert de 600€ , on m'avait proposer un crédit alors que je bossai avec un bon salaire , j'avais accepté ce crédit , grosse erreur , je suis maintenant sans emploi je ne peux plus rembourser ce fameux crédit , nous allons devoir quitter notre appartement et retourner chez nos parents respectif , les agences intérims ont disparue , il est très difficile de retrouver un emploi ,j’envoie mon cv à toutes les annonces , jamais de réponse !
    déprimant....

    RépondreSupprimer
  5. Si l'ump s'en prend à Noah, c'est oublier un peu vite les grands soutiens de sarko : johnny h. et sa femme... c'est pas des éxilés fiscaux ? ces membres de l'ump n'avaient pas dit qu'ils reviendraient en France si leur copain sarko était élu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faites attention à ce que vous écrivez
      Eh bien ça promet, si la gauche soutient les milliardaires véreux et tricheurs, ce n'est pas la peine de changer de clown!

      Supprimer
  6. Sarkoland ?
    Une petite saucisse avec des larves autour !

    RépondreSupprimer
  7. Copé, c'est vrai qu'il est abject, mais ridicule aussi. Dès qu'on a compris système: essayer, je dis bien essayer, d'ironiser sur l'adversaire, il n'est plus que du vent.
    Sarkozy, il n'en a rien à faire, mais pour son propre plan de carrière il faudrait qu'il soit réélu, parce que sinon il risque de le retrouver comme concurrent dans les élections de 2017 (Sarkozy a déclaré lui-même qu'il voulait deux mandats et pas plus).

    RépondreSupprimer
  8. http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/24/nicolas-sarkozy-evoque-l-hypothese-de-sa-defaite_1633545_1471069.html#ens_id=1588921
    Même quand il pense à partir il est affligeant. "Moi aussi, dans le futur, je voudrais gagner de l'argent" après la fin du mandat dit-il, Puis "Je peux voyager, prendre des responsabilités, commencer mes semaines le mardi et les finir le jeudi soir ! ".
    Ce n'est pas ce qu'il fait déjà ?

    RépondreSupprimer
  9. les roquets de la sarkofrance aboient sur tout ce qui bouge

    RépondreSupprimer
  10. En 2005, selon Philippe Ridet, il (Nicolas Sarkozy) rêvait de "posséder une maison dans le midi pour donner des racines à ses enfants" et de "prendre des week-ends de trois jours comme tous les Français".
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/01/24/depuis-2005-sarkozy-evoque-regulierement-l-apres-elysee_1633591_823448.html

    RépondreSupprimer
  11. La droite ump n'a pas encore de candidat déclaré, pas de programme, et elle a le culot de demander des explications et des chiffrages sur le programme de Hollande dont elle sait pertinemment qu'il sera développé et chiffré jeudi.
    Cette droite ne sait plus quoi dire, elle déformes les propos de Hollande, elle lui met sur le dos des propos qu'il n'a pas tenu, elle ment, elle insinue sans preuve, elle attaque tous azimut sur n'importe quoi sans prendre les précautions d'usage.

    Dans l'émission "mots croisés", copé qui ment comme il respire n'ayant d'arguments solide contre François Hollande a été obligé de s'attaquer toute la soirée à Manuel Valls le directeur de campagne , à croire qu'il n'était pas au courant ou il avait oublié que le candidat était François Hollande, celui-ci n'a pas manque de le lui rappeler tout de même ..

    RépondreSupprimer
  12. Il ne se représentera pas, pas assez courageux pour subir une défaite, trop orgueilleux

    RépondreSupprimer
  13. Envoyé par un ami Allemand!

    Un article de presse en Allemangne que l'on ne verra jamais en France, tellement certains journalistes font dans leur froc,

    Sarkozy vit comme un dieu en france! toute la France est concernée par la necessité d'économie.
    Un seul n'y contribue pas c'est le président de la République Française.
    Dans les 300m2 des appartements privés de l'Elysée les fleurs doivent toujours être fraiches; 280 000 euros par an.
    Les voyages privés de sarkozy se font toujours dans un avion vide où il est seul au cas ou il faudrait qu'il rentre à Paris d'urgence.
    Il bénéficie de 61 voitures de service, 2 Airbus et 6 Falcon Jets.
    ( le plus récent à été baptisé carla, sa 3éme épouse.
    Il a près de 1000 employés ( 2fois plus que la Reine d'Angleterre), 44 chauffeurs, 87 cuisiniers.
    Les chefs cuisiniers peuvent se servir librement dans la cave à vin de l'Elysée. Le repas de midi est servi par des laquais.

    carla et sarkozy peuvent manger à toute heure. La cuisine est de service en permanence et 1 million d'euros par an pour les boissons (champagne,...)
    Horripilation? protestations? nullement. En France c'est une affaire d'honneur que le chef d'état représente la renommée de la Nation. C'est le successeur du Roi Soleil et c'est exactement comme cela qu'il vit (avec sa "Madame Pompadour").

    Moi je dis que si la constitution lui permet tout cela, il faut changer de République et couper la tête de ces deux fifres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord que les médias sont souvent aux ordres du pouvoir, mais désolé de te décevoir, ces éléments ont déjà été diffusés et figurent aussi je crois dans un rapport du député René Dosière qui s'est fait une spécialité de la chose. Ceci étant même si Sarkozy a aggravé la note de l'Elysée, ces avantages bénéficiaient déjà aux prédécesseurs. Il y a rajouté des déploiements de sécurité sans équivalent, souvent 1500 policiers dans un petit bled où il se déplace, et n'oublions pas la facture du gros navion en or à 200 ou 300 millions d'euros : la c'est du Sarkozy pur et dur, le king size bed, le four à pizza, l'expresso à 25000 euros, etc.

      Supprimer
    2. ANASTASIE est toujours debout


      COMBIEN ÇA COÛTE ? Ce mardi matin, Nicolas Sarkozy, s’est rendu à Marseille, pour présenter ses vœux au monde de la Culture.

      A la fin de son discours, le président de la République a été interpellé directement par une femme qui lui a lancé :

      "C’est honteux, combien a coûté la cérémonie ?"

      Ella été immédiatement expulsée de la salle par le service d’ordre.

      Supprimer
  14. Sarkozy se représentera car il est trop imbu de pouvoir

    RépondreSupprimer
  15. - Hollande a été critiqué par son travail solitaire de peaufinage de son discours. A visionner / revisionner / réanalyser, il faut reconnaître qu'il avait tout à fait raison de procéder ainsi, afin que la tonalité, les accents "forts" ou "ténus" correspondent affectivement à son ressenti, et pour faire ressentir des accents de sincérité.
    Le disours du Bourget est donc bien réussi pour la forme.
    Il y a quand même des passages plus que moyens (comme prétendre gouverner avec Jospin (sic))? Celà aurait pu être relu et reformulé le cas échéant par ses proches. C'est là une limite de la démarche solitaire.
    Une critique, en creux, de Sarközy sans jamais le nommer mérite chapeau! Un travail d'artiste et, si les accents de sincérité sont réels, si les engagements seront respectés, celà prévisage une carrure présidentielle bien constrasté du quinquennat qui finit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut ajouter au mérite de Hollande que c'est lui même qui a écrit son discours contrairement à l'autre qui ne fait que réciter des discours écrit par d'autres ....

      Supprimer
  16. "« C'est aussi idiot que dire je suis contre la pluie, je suis contre le froid ou je suis contre le brouillard » expliqua Baroin"

    ==> oh là là ; le coeur n'y est vraiment plus ! On sent que ça rame sévère : question inspiration c'est la déroute totale : proférer une idiotie pour dénoncer un comportement idiot, c'est le pompon !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement le premier de cordée y croit encore : il prépare sa blitzkrieg ravageuse : là il fait le mort et au dernier moment il va surgir et coiffer tout le monde au poteau. Les Français aussi cachent leur jeu ! c'est le stratège en chef qui l'affirme !

      Supprimer
    2. Il doit avoir un sacré coup tordu dans son, un de ceux dont lui seul à l'audace et la médiocrité : va-t-il déclencher la troisème guerre mondiale ? Faire proclamer l'état d'urgence ? Puis endosser son habit de "grand" chef de guerre, héros volant au secours de la nation ! Le Churchill que la France attend ! De Gaulle n'a qu'à bien se tenir !!

      Supprimer
  17. Virons les tous:Sarko en tete.A propos de tete,Comme george marchais en son temps,l'hyppocrisie sur celle de Coppé est tellement evidente que ça en devient de la franchise.quant à Mme Morano elle pourra toujours se reconvertir en marchande de poisson,elle en a le profil.tous ces gens sont à vomir.

    RépondreSupprimer
  18. ...et donc le candidat actuellement Président, installerait son QG de campagne Rue de la Convention, viens-je de lire...La Convention qui mit fin à la royauté! Maso notre Monarque? ou prémonitoire?
    ===

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.