5 février 2012

Bettencourt: le Sarkogate peut-il enfin démarrer ?

Mercredi dernier, une nouvelle assez incroyable a glacé quelques nuques à l'Elysée: les juges de Bordeaux qui instruisent l'affaire Bettencourt ont convoqué Eric Woerth, l'ancien grognard de Sarkofrance.

Avec les deux enquêtes relatives à l'attentat de Karachi de mai 2002, l'enquête Bettencourt est la troisième affaire d'envergure qui pourrit la fin de ce dernier quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Ces affaires ont un point commun, le financement illégal de campagnes présidentielles.

Le Sarkogate peut-il enfin commencer ?

Eric Woerth, dans la mire.
Mercredi 8 février, Eric Woerth sera donc à Bordeaux. Il est convoqué par les juges qui enquêtent sur les multiples volets de l'affaire Bettencourt. On évoque une mise en examen dans l'instruction ouverte pour « trafic d'influence et financement politique illégal ».

Le 21 janvier dernier, Mediapart révélait les conclusions des experts désignés par la Cour de justice de la République: « les terrains forestiers et l’hippodrome de Compiègne cédés par l’ex-ministre du budget l’ont été pour moins du tiers de leur valeur ». Le site ajoutait: « la mise en examen d’Eric Woerth devient presque inévitable ». Mais l'audition d'Eric Woerth mercredi prochain n'a rien à voir avec cette affaire. Elle concerne plus directement Nicolas Sarkozy.

Les juges s'interrogent de savoir si Eric Woerth a enfreint les règles de financement politique pour le compte de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy, et, pire, profité de la faiblesse de la milliardaire Bettencourt.

Rappelons quelques faits:
  1. En juin dernier, une expertise médicale attestait que Liliane Bettencourt avait commencé à souffrir d'une « démence mixte » et d'une « maladie d'Alzheimer à un stade modérément sévère », avec « un processus dégénératif cérébral lent » (Source: Mediapart).
  2. Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, avait embauché Florence épouse d'Eric Woerth en 2007, pour lui « faire plaisir » (disait-il).
  3. Patrice de Maistre a été décoré de la Légion d'honneur par Eric Woerth lui-même en janvier 2008. 
  4. En 2007, la milliardaire fraudait le fisc, ce qu'elle a reconnu après la publication des enregistrements pirates de conversation à son domicile.
  5. Quand Eric Woerth était ministre du Budget, aucun contrôle fiscal ne fut opéré sur Mme Bettencourt.
  6. Mediapart avait publié ces enregistrements en juillet 2010. Le procureur Philippe Courroye, à l'époque en charge d'une enquête préliminaire sur l'affaire, avait demandé Leur interdiction. Mardi dernier, la Cour de cassation a confirmé la valeur probante de ces enregistrements.
  7. En 2007, Eric Woerth était trésorier de l'UMP, fonction qu'il conserva jusqu'au printemps 2010 alors qu'il était devenu entre-temps ministre du Budget puis du Travail.
  8. Grâce au bouclier fiscal renforcé par Nicolas Sarkozy, Liliane Bettencourt se fit rembourser 30 millions d'euros d'impôts en 2007.
  9. Depuis un an, les juges de Bordeaux ont multiplié les perquisitions (siège de l'UMP, domicile d'Eric Woerth), les saisies (journal intime du photographe François-Marie Banier, comptes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, etc).
  10. Valérie Pécresse, actuelle ministre du Budget, a repris Sébastien Proto à son service. Ce jeune homme était directeur de cabinet (adjoint) d'Eric Woerth jusqu'en 2010. C'est un ami du fils Arnault dont le beau-père est ... Patrice de Maistre.
... et Sarkozy ?
Il y a ensuite les accusations, que les juges cherchent à vérifier: d'après ces mêmes enregistrements et le témoignage de l'ancienne comptable Claire Thibout, Patrice de Maistre aurait remis 150.000 euros en espèces à Eric Woerth, ce qu'il dément, pour le financement de la campagne de Sarkozy en mars 2007.

On sait aussi que Nicolas Sarkozy a toujours suivi cette affaire avec une attention hors normes. On aurait cru à une menace terroriste. Le procureur Philippe Courroye en a fait les frais. L'ami du Monarque, fin 2011, a été mis en examen pour « collecte illicite de données à caractère personnel par un moyen frauduleux déloyal et illicite » et pour « violation du secret des correspondances ». Il avait ordonné l'espionnage de deux journalistes du Monde qui assuraient beaucoup de révélations de procès verbaux dans l'affaire Woerth/Bettencourt.

Dans d'autres démocraties, Nicolas Sarkozy ne serait plus président. Qu'un procureur soumis au parquet, c'est-à-dire à son gouvernement, et son directeur des services de renseignement soient mis en examen dans une affaire d'espionnage politique aurait été le coup de grâce. La France reste une curieuse monarchie républicaine.

Il y a 10 jours, le 26 janvier dernier, Nicolas Sarkozy s'est permis d'affirmer que l'indépendance de la justice avait progressé pendant son quinquennat. On s'était pincé. Le Monarque ne manquait pas d'air.

Dans l'affaire du Karachigate, Nicolas Sarkozy a multiplié les obstructions. Le secret-défense fut étendu à des bâtiments entiers. L'affaire était grave. Elle concerne plus directement le Monarque et l'un des futurs candidats à la présidentielle de 2017, le bien-nommé Jean-François Copé.

Le Sarkogate peut-il enfin commencer ?


9 commentaires:

  1. J'espère de tout mon coeur que ça sera très très, très médiatisé. solange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le JDD, journal de qualité Umpisse, declare que sans Marine Le Pen, Sarkosy et Hollande feraient 33% chacun.
      Alors rappelons au JDD que sans Le Pen, Hollande, Bayrou et Melanchon, Sarkosy serait réélue haut la main, très haut la main...

      Heil Hitler !

      Supprimer
  2. le maquereau pourrit toujours par la tête (vieux proverbe de marin breton)

    RépondreSupprimer
  3. "Le Monarque ne manquait pas d'air."

    ==> une marque de frabrique ! Comme tout bon apprenti propagandiste se doit de le savoir, "plus c'est gros, mieux ça passe !"

    L'ennemi de l'intérieur n'était pas à Tarnac ; il est à l'Elysée ! Enfin sa tête de pont !

    Son objectif : offrir la France sur un plateau à ceux qui voient en son modèle une entrave intolérable à l'avènement d'un monde de concurrence libre et non faussée où les puissants de ce monde exerceraient leur domination sans partage pendant que les petits se libèreraient de l'insoutenabilité de leur sort en se bouffant entre eux !

    Comment sortir de ce guépier ? Je crains qu'il ne faille repartir de zéro tant les fondations du système qui nous a conduit où nous en sommes actuellement sont structurellement incapables de (dé)générer autre chose que de la pulsion de mort !

    La route sera longue pour sortir de ce carcan mortifère et bâtir un monde moins moche ... où l'oppulence et les prouesses technologiques abondamment mises en scène par le dispositif médiatico-publicitaire masque tragiquement la vacuité de ce modèle de développement qui sert à beaucoup d'entre-nous d'ultime planche de salut !

    A cette heure je crains fort que l'alternative soit entre le chaos temporaire ou la mort psychique à laquelle sont promis celles et ceux qui accepteront l'existence de zombie qui se profile à l'horizon pour le cheptel des moutons !

    Avec dans le rôle du loup ayant revêtu les habits du berger le résident de l'Elysée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NS voudrait-il dézinguer le France pour l'affaiblir tout en favorisant ses potes du Fouquet's sans que ça se remarque de trop qu'il ne s'y prendrait pas autrement !

      Supprimer
  4. la pauvre France de sarko est dans de sales draps , cette fameuse affaires impliquant naboléon est en train de redémarré, elle deviendra explosive quand il sera battu aux prochaines élections

    RépondreSupprimer
  5. +4 = +2 pour le Monde AFP5 février 2012 à 21:37

    Quand "le candidat socialiste progresse de 4 points (34 %) et le chef de l'Etat de 2 points (25,5 %)" ça donne ça en titre :

    "Hollande maintient son avance sur Sarkozy, selon un nouveau sondage" !!!

    Il devrait interdire de s'alcooliser pendant le service à l'AFP et Au Monde !!!


    => http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/02/05/hollande-maintient-son-avance-sur-sarkozy-selon-un-nouveau-sondage_1639168_1471069.html

    RépondreSupprimer
  6. Guéant s'égare : enfer et damnation pour les âmes faibles qui ne résistent pas à se vendre à Satan pour un vil prix.

    RépondreSupprimer
  7. Sarko avait réussi à s'entourer d'une exceptionnelle brochette de voyous de la r..EPUBLIQUE Bananière. Woerth, Copé, Hortefeux Gaubert, DDV,Bazire, Squarcini, Péchenard, Tapie, Lagarde, Ollier, MAM, Balkany, Tronc, Courroye, Marin, Mercier...Bruguières, Léotard, Balladur et autres Médaillés de la légion d'Honneur...A se demander vraiment où il a fait son mercato...le président du drugstore. Ca va faire un peu court pour un Sarkogate avant les élections mais le moral n'y est plus du tout pour le menteur pathologique. Il faut rendre un hommage à Jean -Louis Nadal, procureur général près la Cour de cassation et aux autres juges, juges d'instruction et procureurs de sa trempe qui tels des roseaux n'ont pas plié... Les Affaires Woerth - Bettencourt et Tapie - Lagarde, furent le début de la fin pour le privatiseur de l'Elysée et de la Lanterne...Sans préjudice de la présomption d'innocence...A fortiori pour le Karachigate et toutes ses victimes.. innocentes.

    Andy

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.