8 février 2012

Justice: Gaubert en procès, Woerth en examen.

Quelle riche semaine judiciaire pour deux proches de Nicolas Sarkozy sont donc sous les feux de l'actualité !

Le premier travailla à la mairie de Neuilly, puis sombra dans la gigantesque affaire dite de Karachi. Le second fut trésorier de l'UMP et, en même temps, ministre du budget. Pour la campagne de Sarkozy en 2007, il avait mis en place le fameux Premier Cercle, ce club huppé des plus riches donateurs de l'UMP.
« A la barre, il explique qu'il "signait des parapheurs", comme il l'avait dit aux enquêteurs, pour décrire son activité en tant que président de l'Habitation française, un comité interprofessionnel du logement (Cil) qu'il a fondé et présidé de 1984 à 1998.
Il est soupçonné de s'être servi dans les années 1990 de cette structure, chargée exclusivement de la collecte de l'argent du 1% logement dans les Hauts-de-Seine, pour investir dans des programmes profitant à des sociétés civiles immobilières (SCI) ou des sociétés d'économie mixte (Sem) dans lesquelles il avait des parts ou des intérêts.
Dans ce dossier technique, la présidente Siredey-Garnier s'est penchée sur une première infraction, un éventuel abus de biens sociaux durant la période 1992-1997 évalué à 1,27 million d'euros, s'appuyant sur le rapport d'une agence chargée de garantir le bon emploi des fonds du 1% logement.
(...)
Concernant des dons inexpliqués à des associations et fondations, M. Smadja explique qu'il s'agissait d'aider des bénéficiaires de logements sociaux à trouver des places en crèche.»
Source: Ludovic Luppino pour les Echos
Thierry Gaubert ne s'est sans doute pas remis des affres judiciaires qu'il connaît. Il a porté plainte contre Charlie Hebdo. On se doute que Nicolas Sarkozy ne l'a pas abandonné pour autant. Il surveille, par Brice Hortefeux interposé, le sort de son ancien proche comme le lait sur le feu. Le procès qui a début cette semaine concerne une vieille affaire. Mais depuis, on a découvert plus grave et plus glauque.

Mercredi 8 février, un juge a auditionné Eric Woerth pendant plus de 10 heures à Bordeaux, avant de le mettre en examen pour trafic d'influence passif. L'ancien ministre, débarqué du gouvernement en novembre 2010, avait rencontré Patrice de Maistre en janvier 2007, le lendemain après que ce dernier eut demandé à l'ex-comptable de Liliane Bettencourt de lui fournir 150.000 euros en espèces pour, disait-elle, aider la campagne de Sarkozy. 


Cette affaire Woerth/Bettencourt a tant secoué l'Elysée que le pouvoir demanda aux services secrets d'identifier la source de fuites à la presse en juillet 2010. Deux journalistes du Monde furent très largement espionnés. Le procureur Philippe Courroye, lui aussi décoré d'une Légion d'honneur par Nicolas Sarkozy, a été mis en examen pour cette violation du secret des sources en décembre dernier. Son adjointe vient de subir le même sort cette semaine.


Le Karachigate et le Woerthgate sont les deux affaires les plus marquantes de ce dernier mandat de Nicolas Sarkozy.



8 commentaires:

  1. Bravo pour tes articles - tous bien écrits - et ta ténacité (2007-2012)!

    Juste un petit regret. Tu ne parles pas beaucoup des projets "européens" mis en route par M. SARKOZY...Qui sont pourtant édifiants en ce qu'ils montrent à quel point M. SARKOZY "fait preuve de manquement manifestement incompatible avec la fonction présidentielle".

    La première chose qu'on demande à un Président c'est de garantir la Constitution et les traités. Il suffit de prendre connaissance des textes actuels pour avoir une idée de la méconnaissance (ou je m'en foutisme) de M. SARKOZY et avoir conscience des "conneries" qu'il nous laisse en "cadeau" !

    *Quelques infos (juridiques) sur le MES :
    http://www.les-crises.fr/mes-1/
    http://www.les-crises.fr/mes-2/

    (M. SARKOZY a t il signé un traité qui n'était pas écrit "dans la langue de la République" ? Apparemment ! Super "sérieux" comme Président!)

    *Le "pacte euro +" (aussi appelé "six packs") est un alignement de la France sur l'Allemagne. Super bien pensé également...Et qui viole (entre autres) les "protocoles" promis à l'Irlande (pour faire un second référendum)
    http://bouillaud.wordpress.com/2011/08/18/regle-dor-et-autres-billevesees/

    *Le FESF ?
    http://bouillaud.wordpress.com/2011/07/23/vous-et-pas-seulement-les-allemands-allez-payer-petite-pedagogie-europeiste-pour-2012/

    *Le traité de Lisbonne ? Au moment du vote, 1/3 des sénateurs n'avaient plus de mandat républicain (fin de mandat en septembre 2007) et pas de "prorogation" par la loi. Bref, le référendum était obligatoire sauf à attendre les élections sénatoriales !

    *Le "pacte budgétaire" ?
    http://bouillaud.wordpress.com/2011/12/09/dehors-les-britanniques/
    http://bouillaud.wordpress.com/2011/12/06/perplexite-europeenne-suite-et-sans-doute-pas-fin/

    Après les "ennuis judiciaires" pourquoi ne pas "écarner" la (encore) bonne image du Président "sur la scène européenne" ? En montrant que non seulement il viole les traités et la Constitution mais vend la France aux bankers ? (S'il reste ainsi quelques "naifs" ils ne diront pas qu'ils n'ont pas été prévenu. De son coté, le brave HOLLANDE devra donner une cohérence à ses discours : être pour l'euro + et dire son refus de l'alignement sur l'Allemagne est incompatible par ex.

    A vous lire...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bonnes réflexions, entièrement d'accord avec vous.

      Supprimer
    2. Bonne analyse technique. Et quid du MES ? Mécanisme européen de stabilité qui aggrave les comptes de l'état mais pas le déficit public mais qui en définitive aggrave la dette... "Dans le projet de loi de finances rectificative pour 2012 présenté mercredi, le gouvernement révise aussi à la hausse le déficit budgétaire de l'Etat prévisionnel pour 2012, désormais attendu à 84,9 milliards d'euros, soit 6,2 milliards de plus que la prévision initiale.Là aussi, Bercy insiste sur le fait que c'est la dotation au fonds européen qui aggrave les comptes de l'Etat, dont le déficit prévisionnel serait au contraire en diminution de 0,3 milliard hors versement au MES.

      Le gouvernement confirme en revanche ses engagements de réduction du déficit public (Etat, Sécurité sociale et collectivités locales): 4,5% du PIB cette année, 3% l'an prochain et un retour à l'équilibre budgétaire prévu pour 2016 "......

      http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20120208.AFP6987/france-la-dette-publique-revisee-a-la-hausse-pour-cette-annee.html

      Sarkozy nous a volé le référendum de 2005, et il s'est ren du en Irlande pour aider les électeurs à bien voter ! Néanmoins qu'il le veuille ou non son duopole Merkozy a du plomb dans l'aile....

      Andy

      Supprimer
  2. Le Karachigate et le Woerthgate sont les deux affaires les plus marquantes de ce dernier mandat de trop, effectivement. C'est simple, Bob Woodward et Carl Bernstein du Washington Post qui n'avaient jamais jusqu'ici entendu parler de ce Sarkozy ( ? ) commencent à être intéressés...." Deep throat " " follow the money "...A l'instar de Richard Nixon, Sarko risque fort désormais d être contraint de sortir par la petite porte ( Small gate ) To be followed....

    RépondreSupprimer
  3. sarkoland ,la republique des mis en examen mais ..ils ont tous la légion d 'honneur ....
    définition:Il faut être irréprochable dans son métier et faire quelque chose en plus, qui sorte de l'ordinaire et nous distingue : être créatif et donner aux autres en général".

    VOLER LE PEUPLE POUR UN ENRICHISSEMENT PERSONNEL C EST CREATIF ET LUCRATIF AUSSI
    tout va bien ,tout va très bien ,république irréprochable on vous dit ,dormez tranquilles ,les bandits veillent sur nous et ils ont la tête haute
    beurk beurk

    RépondreSupprimer
  4. Trafic d'influence passif ! Bigre ! Mais c'est grave, ça ! L'instruction dira peut - être si Woerth a aussi commis une effraction ?...Baroin brûle de savoir...

    Sans préjudice de la présomption d'innocence ...

    Andy

    RépondreSupprimer
  5. ils risquent quoi ?
    de se faire taper sur les doigts , comme des enfants pris la main dans le pot de confiture
    mais avec les appels, les procédures et tout le bazar, ce sera dans 10 ou 15 ans

    alors , on s'emballe pas

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.