13 février 2012

Pourquoi Nicolas Sarkozy a raté sa campagne.

Comment comprendre cette agitation soudaine ? Il n'y a qu'une seule explication: Nicolas Sarkozy a enfin conscience qu'il a raté sa campagne.

Dimanche, Nicolas Sarkozy était au Palais. Il n'a sans doute pu faire son jogging dans le jardin. Il n'est pas allé au Château de la Lanterne, à Versailles. Il adore pourtant ces moments de luxure pseudo-républicaine.

Cette semaine, il a presque promis d'officialiser qu'il serait candidat. Il y a quelques jours à peine, la démarche n'était pas urgente. Le Monarque voulait attirer l'attention sur lui en faisant durer ce faux suspense. Mais il n'y arrive pas. Ses annonces n'intéressent que très peu. Il coagule toujours contre lui quelque 75% des sondés à chaque enquête. Pourtant, il dépense beaucoup et depuis longtemps en sondages.

Quel gâchis.

A l'Elysée, les soutiers ont déjà préparé leur CV.

Sarkozy panique, ou bien ?
Ce devrait être donc sa semaine. Mercredi, il devrait officialiser ce que l'on sait tous depuis mai 2007, il est candidat à sa réélection. Il en a bien profité de cette première mandature qu'une majorité sondagière espère la dernière. Lundi, il a prévu une inauguration, tel un Jacques Chirac des années 2007, le siège d'une gendarmerie à Issy-les-Moulineaux chez son ami André Santini, ancien ministre mais toujours inculpé. Mardi, il ira dans une PME, se montrer au milieu des employés de Photowatt à Bourgoin-Jaillieu. Jeudi, on annonce un déplacement à Lyon. Vendredi, il a un sommet franco-britannique à Paris, avec lepremier ministre David Cameron.

Sarkozy a décidé de placer sa campagne sur les valeurs car il n'a plus de programme à défendre, aucune proposition à argumenter, aucun bilan à assumer. On espère que le Figaro Magazine s'est bien vendu, ce samedi. Quelle interview ! En coulisses, toujours en coulisses, Sarkozy a promis: « Je ne vais pas les laisser respirer. Les amis, ça ne va plus s’arrêter ». Pourtant, on ne sait pas de quoi il parle. Ses déclarations du weekend ont assez rapidement fait pschitt.

Sarkozy a commis une grosse erreur: en 2007, il « triangulait » et donc troublait ses opposants. En 2012, il se ghettoïse et renforce du coup ses oppositions. Même François Bayrou a appelé, dimanche, les centristes de l'UMP à venir le rejoindre après les provocations de Sarkozy sur le chômage ou l'immigration.

Mercredi soir, Nicolas Sarkozy devrait être à la télévision, pour annoncer qu'il est urgent qu'il soit candidat. Entre le 29 janvier dernier et ce 15 février, que s'est-il donc passé ? Il y a 10 jours, Nicolas Sarkozy ne pouvait pas être candidat. Il avait des urgences. Lesquelles ? Une augmentation de la TVA qui ne sera donc pas applicable avant octobre, un projet de traité européen (décidé en décembre) qui ne pourra être voté, un déplacement à Fessenheim et un autre dans une crèche avec des enfants-figurants pour tacler François Hollande. Telles étaient les urgences présidentielles qui empêchaient Nicolas Sarkozy d'officialisation une décision prise depuis longtemps.

La réalité était évidemment bien différente.

Le 19 février, Nicolas Sarkozy sera en terrain ami, à Marseille. Les militants UMP ont déjà  reçu leur invitation de Renault Muselier, premier adjoint, « pour venir soutenir le Président », c'est-à-dire le candidat , le 19 février au Parc Chanot. C'était curieux. Le même jour, au même endroit, se tiendra le Salon de l'érotisme.


Ses proches paniquent, ou bien ?
A Nogent-sur-Marne, un maire UMP a décidé d'ériger une statue à la gloire de Carla Bruni-Sarkozy, l'épouse du chef de l'Etat qui intrigue par l'ampleur des manipulations esthétiques qu'elle fait si régulièrement subir à son visage. Il veut représenter « les ouvrières ». On croit rêver. Le désarroi à droite est plus profond.

Eric Besson, l'ancien débauché devenu ministre et sarkozyste zélote, a réfuté que Nicolas Sarkozy ait filé à droite toutes. Il s'est agacé que certains de ses collègues ministres confient leurs inquiétudes en coulisses et en off à la presse.

Son ami David Douillet, devenu ministre des Sports il y a quelques mois, en a rajouté: François Hollande, « c’est l’explosion du sport français! ». Qu'avait donc fait François Hollande pour mériter une telle caricature ? Le candidat socialiste avait simplement annoncé ses propositions, une « nouvelle loi-cadre sur le sport », avec « un plan national des infrastructures sportives, une lutte antidopage renforcée, un changement de la législation sur les paris en ligne ou encore un meilleur accès des Français au sport ». Quelle horreur !

Brice Hortefeux, l'ancien ministre de l'identité nationale, sur France 5, a prêché la bonne parole avec l'énergie du désespoir: « Tout tourne autour des idées, autour des propositions, autour des suggestions, autour des initiatives de Nicolas Sarkozy, et ce qui est vrai, ce qui se dessine, ce qui se comprend, ce qui apparaît chaque jour davantage, est que finalement, aujourd'hui Nicolas Sarkozy est le candidat du mouvement, tandis que François Hollande est de plus en plus le candidat de l'immobilisme. » Sarkozy, candidat ? Ben oui. La journaliste de France 5 rigolait presque.

De quoi parlait-il ? Personne ne connaît le programme de Nicolas Sarkozy.

Le weekend dernier, Marine Le Pen a réagi aux propos tenus dans le Figaro Magazine: « le lien entre immigration et insécurité est prouvé ».

Ami sarkozyste, ne pars pas.

La campagne ne fait que commencer.


40 commentaires:

  1. Tu as l'air en grande forme Juan, si toi tu peux te moquer de notre nabot, nous on peut se rassurer. Merci! solange

    RépondreSupprimer
  2. Eric Besson a droit à sa trombine dans le FAZ, Frankfurter Allgemeine Zeitung - " La France veut garder ses centrales atomiques distinctement plus longtemps au réseau. Le président Nicolas Sarkozy a décidé à prolonger au delà des délais la validité des réacteurs à plus de 40 ans, disait le ministre de l'industrie ,Eric Besson dimanche. ...Ainsi l'économie peut profiter plus longtemps de l'énergie favorable....En tout il y a dans le pays 58 réacteurs. La centrale atomique française la plus âgée, Fessenheim se trouve directement à la frontière allemande à proximité de Fribourg..."

    http://www.faz.net/aktuell/wirtschaft/energiepolitik-frankreich-verlaengert-akw-laufzeiten-11646770.html

    Curieux présent de Sarkozy, à la veille de la St Valentin, à sa Valentine Angela ...

    RépondreSupprimer
  3. douillet , peuchère,il n'est pas futé pour deux sous ; je ne vois pas en quoi le programme de hollande sur le sport soit si catastrophique ; en revanche l'on s'apperçoit que la mauvaise foi, inné chez sarkozy, aura touché toute son équipe ;

    RépondreSupprimer
  4. "Sarkozy le candidat du mouvement," dixit Hortefeux ... Mais dans un périmètre qui va se rétrécissant vers un certain extrême.

    Et puis le mouvement pour le mouvement, avec les yeux hagards d'un cocker déboussolé, ça ne donne pas un cap : en revanche ça file le tournis !

    Finalement, tel est pris qui croyait prendre : à trop vouloir faire tourner les autres en bourrique, on finit par s'y perdre soi-même !

    RépondreSupprimer
  5. La possibilité d'un effondrement de Nicolas Sarkozy à son entrée en campagne est réelle.

    RépondreSupprimer
  6. Wauquiez a fait fort aussi :
    durant le débat wauquiez a annoncé que l'augmentation de 0,1% de cotisation coûterait 500€ par an pour un salarié percevant 3000€. NUL ARCHI NUL !! et c'est ça qui nous gouverne depuis 5 ans !! Monsieur Wauquiez reprenez des cours de calcul !! 3000 * 0,1/100 * 12 chez moi cela fait 36 € par an .
    Il est ministre de quoi ce monsieur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi on n'est pas sur le même planète avec les politiques :erreur de calcul et prendre en exemple un salaire de 3000€ ! Vous en connaissez bcp qui sont à 3000 ? Moi j en connait plus qui sont à 1150

      Supprimer
  7. Tout le monde sait qu'il veut repiquer pour 5 ans. Il joue à la chochotte en espérant se faire désirer par une majorité de français. C'est de l'hypocrisie manifeste. N'y a t-il personne dans son entourage pour lui faire comprendre que les français ne veulent plus de lui? Nier à ce point la réalité en espérant reconquérir les faveurs des français en.... 2 mois à peine relève de la pathologie. En supposant que la droite traditionnelle le soutiendra encore jusqu'au bout cela ne représente que 23% ou 24%. Or pour gagner il lui faudra 50% + 1 voix. Où ira t-il les chercher tant il est grillé dans le pays? A mon avis c'est mission impossible quoique... ses affidés sont encore capables de nous rejouer le coup de la gare du nord de 2007 d'où est partie la chute de la candidate socialiste. Méfiance donc!

    RépondreSupprimer
  8. AH Juan! si vos analyses que je "déguste" à chaque fois pouvaient me rassurer une fois pour toutes ! mais j'ai peur : autour de moi, je vois certains Français "pur-beurre" ne pas suivre les débats politiques et se laisser encore leurrer par les discours sarkozystes toujours plus menteurs ... et ces gens-là votent , c'est leur droit bien sûr, mais je me rends compte que la bataille n'est pas "forcément" gagnée , hélas !! !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le danger est la pour Hollande ;

      http://lespoir.jimdo.com/2012/01/21/pr%C3%A9sidentielle-pourquoi-les-fran%C3%A7ais-vont-ils-se-tirer-une-balle-dans-le-pied/

      "Alors pourquoi les français qui ressentent parfaitement les ravages de la libéralisation à outrance de nos économies ne prennent pas leurs responsabilités comme ils avaient si bien su le faire lors du référendum sur le traité constitutionnel européen? Comment peuvent-ils supporter de voir le pays se désindustrialiser? Le chômage augmenter? Les inégalités se creuser? La pauvreté s'accroître? Le système de santé se déliter?"

      "Mais alors pourquoi les français victimes d'une dégradation de leurs conditions de travail qui se concrétise notamment par une augmentation du stress ne recherchent pas des solutions sur le plan politique. Nous en revenons au problème des médias et nous bouclons la boucle d'un cercle vicieux qui offre pour le moment une victoire sans appel au néo-libéralisme. Ce dernier est parvenu en trois décennies à supprimer les principales sources de résistance à son expansion qui étaient les syndicats et les politiques c'est à dire l'expression de la volonté des citoyens. Force est de constater que pour le moment les néo-libéraux ont remporté de nombreuses batailles"

      Supprimer
  9. il pourra profiter de ce salon de l'érotisme pour faire mesurer les progrès de son périnée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si un élu de gauche proposait l'érection d'une statue de 30 mètres de haut magnifiant cet Appolon aux 7 cerveaux, à la démarche souple et altière, aux sourires rivalisant de prouesse avec les grimaces d'un bonobo.

      Que le foutage de gueule change de coté aussi, non ?

      Supprimer
  10. qu'il débarrasse le plancher et que hollande si c'est lui le prochain nous fasses voter son projet de fin de tribunal d'exception
    car ces guignols ne sont que des individus comme tout le monde donc ils n'ont pas a voir de traitements particuliers bien au contraire

    RépondreSupprimer
  11. ça s'appelle prendre ses désirs pour la réalité ou vendre la peau de l'ours... . On ne doit pas fréquenter les mêmes gens parceque moi je vois plutôt un frémissement en sa faveur.
    et il n'est pas encore en campagne !

    les gens ont peur, cette fois ils ont peur de la mondialisation, de la situation internationale (et ce qui se passe en Grèce n'est pas franchement rassurant) or sur ce thème Sarkozy va cartonner par rapport à Hollande

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le dernier que j'ai croisé qui a eu un frémissement pour le nabot il est a la pharmacie entrain d'acheter une pommade pour hématome.

      Supprimer
    2. Chère Olympe,

      On rappellera les 5 ou 6 plans dits "de la dernière chance" pour sauver l'Euro et la Grèce.
      C'est en effet un grand succès du Président Sarkozy, qui tous les 2 mois a organisé un grand raout, rameute les dirigeants des pays de la zone Euro pour en arriver à mettre un pays et sa population à genou et exaspérée. Que veut-on à la fin ? le retour des régimes autoritaires ? Ca en prend fichtrement la direction !
      Ce qui m'a fait frémir (de colère) c'est l'annonce de ces maudits référendums. Il n'a jamais cessé en presque 5 ans de diviser la société française à chaque sortie, chaque discours. Cela suffit.

      Supprimer
    3. @ Olympe, la politique de "la peau de l'ours", vois-tu, après 2002 et 2007, le peuple de gauche a pris des distances avec... ceci dit Sarkozy et ses sbires répètent aussi à tout va qu'ils vont gagner, vas-tu dire aussi qu'ils sont arrogants ? après tout c'est de bonne guerre, ça permet de mobiliser les militants, dans chaque camp, mais détrompe-toi, chaque électeur qui rejette la réélection de Sarkozy est vigilant sur tout... et ne sera rassuré que le 6 mai...
      Quant à la mondialisation et aux crises internationales (financières et guerrières) si tu penses que les français ont une bonne opinion de Sarkozy, tu te fourres le doigt dans l'oeil. Ses agitations n'ont jamais rien donné, lui, le chantre libéral, grand admirateur du système anglo-saxon et qui n'a su, ni voulu rien faire contre la désindustrialisation, la mondialisation et son cortège de délocalisations, qui est devenu le caniche des chinois qui l'ont humilié puis de la grosse Bertha qui lui dit 'nein' à tout, rien contre la dérégulation financière, les paradis fiscaux, les spéculateurs, lui qui change d'avis en se rasant le matin, taxe Tobin non, taxa Tobin oui, réforme retraites non, réforme retraites oui, et j'en passe... et je ne parle pas de la crise de l'Euro qui dure depuis deux ans avec une Grèce à l'agonie, la perte du triple A, etc. pfff, ouvre les yeux et vote pour celui qui aura peut-être une chance de sauver la France, pas pour quelqu'un qui a le plus mauvais bilan de la Vème république, avec un accroissement de plus de 40% de la dette en moins de 5 ans, + 700 milliards de l'endettement, un déficit budgétaire énorme, le record de chômeurs, plus de 1 million en plus, le record de déficit commercial - 70 milliards... et la liste est longue... homme de tous les records sinistres, oui. Et le pire c'est qu'en France tout s'est dégradé, sécurité, services publics, éducation, nombre de précaires et de pauvres en hausse vertigineuse... ouvre les yeux ! ne sois pas dogmatique, même si tu es de droite, tu ne peux pas voter pour un incompétent de cet acabit. Ou alors soit tu es criminelle soit tu es idiote.

      Supprimer
  12. Je me souviens de gauchistes critiquant un homme d'état dans les années 60 en le fustigeant, le condamnant...il avait dû même expliquer qu'à son âge il ne commencerait pas une carrière de dictateur !! Aujourd'hui, tous se revendiquent de ce chef d'état y compris ceux qui le combattaient à l'époque...Oui nul n'est parfait..c'est vrai...mais si on retire les oeillères idéologiques et que l'on fait preuve d'un peu d'objectivité, la vision n'est plus la même...ah oui critiquer, critiquer, un mal bien français...mais l'action ??? ah oui surtout ne pas bouger, on risquerait d'être obligé de faire des efforts...non crions cocorico, le français est le meilleur...pendant ce temps, dans le reste du monde......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on a du mal à te suivre et à voir où tu veux en venir, même si le terme "gauchistes" que tu utilises avec une certaine haine permet de te situer un peu... fais donc une pause et reviens nous expliquer ce que tu veux dire tranquillement...

      Supprimer
  13. C'est, hélas et surtout sa "présidence" qu'il a ratée..., majestueusement, si je puis dire !!! L'amour du pouvoir ne fait pas l'amour d'un pays et de son peuple ... il va falloir, à présent, rendre des comptes politiques et humains pour ces cinq années de sabotage haineux, à ce pays qui a su si bien accueillir, de tout temps, l'immigration, y compris hongroise... n'est-ce pas, petit homme ?

    RépondreSupprimer
  14. Quel travail remarquable au jour le jour Juan !
    Quant à notre Président candidat non déclaré à sa réelection, qui usera de sa position jusqu'à l'extrême limite permise me semble t il pour faire campagne aux frais du campagne, comment peut il sombrer ainsi dans le ridicule, parce qu'il est tout simplement ridicule, le fier conquérant de 2007, à la jubilation quasi enfantine, est tombé bien bas, montrant ainsi ses limites. Quant à sa cour, faut il qu'elle prenne les Français pour des sots, pour les "matraquer" au quotidien de propos inconsistants qui desservent à terme leur idole.

    RépondreSupprimer
  15. Oups, lire "aux frais du contribuable" et non "aux frais du campagne" (me voilà ridicule moi aussi)

    RépondreSupprimer
  16. Son entré en campagne, mais s'il y avait que ça qu'il ait raté.

    RépondreSupprimer
  17. Avez-vous entendu parler du projet de statue à la gloire de l'ouvrière plumassière italienne ayant les traits d'un mannequin de luxe? pfff, je pouffe.... Indécent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le mannequin (dites le mot c'est Carla Bruni) et le coût de la statue, 82.000 euros... Juan en a parlé dans l'article, et je rappelle au passage que c'est le même maire de Nogent s/Marne qui avait pris un arrêté pour sanctionner d'une amende de 38 euros le fait de fouiller les poubelles pour y récupérer des aliments..

      Supprimer
  18. Les trois L
    LÉCHER,
    LÂCHER,
    LYNCHER
    Voici ce que représente le quinquennat de ce petit hongroie.

    RépondreSupprimer
  19. Je rappelle au passage que le fameux maire à la statue botoxée à Nogent, dont le coût prévu était de 82.000 euros (!!!), c'est le même qui avait pris un arrêté pour sanctionner d'une amende de 38 euros le fait de fouiller les poubelles pour y récupérer des aliments...
    quand on vous dit après qu'en France, on marche tête à l'envers...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais que fait l'opposition au conseil municipal dans cette ville ? Ils dorment ?

      Supprimer
  20. Sarkozy le candidat de l'agitation, je dirais plutôt, Mr Fritz Hortefeux !

    RépondreSupprimer
  21. "Il adore pourtant ces moments de luxure pseudo-républicaine." Je pense qu'il s'agit de "moments de luxe", mais vu ce qui suit :
    "Le même jour, au même endroit, se tiendra le Salon de l'érotisme." Ça peut finir en partouze… toujours aux frais du contribuables ?

    RépondreSupprimer
  22. Tous au salon de l'érotisme !!!

    RépondreSupprimer
  23. le salon de l'égotisme ???

    jpd83

    RépondreSupprimer
  24. Ce matin aux W.C, grosse surprise, j'ai éxécuté sans le vouloir, mais c'est peut-être mon subconscient, une grosse m...e, mais surprise devinez la ressemblance, j'en suis encore surpris, le plus agréable c'est de ce torcher dessus.

    RépondreSupprimer
  25. Ah, la boutin, c'est du grand art, elle avait une bombe atomique a balancer contre le nabo, eh bien sa bombe atomique mouillée, elle se l'est mis dans la poche, ça risque de lui péter dans les mains, vraiment des sales gens,
    Pour infos, je ne mets pas de majuscule pour des noms de pourris.

    RépondreSupprimer
  26. Mediapart mène l'autopsie du programme du FN qu'il faut malheureusement encore prendre au sérieux. Le journal en présente donc le décryptage ...Autopsie, décryptage, bigre....Voilà une campagne bien funèbre...Si jamais un "pure player" pouvait aussi se pencher sur les référendums sarkophages sur les chômeurs et sur les étrangers en situation irrégulière.. de l'infinitésimal, nano et germano -dingue petit non - candidat « Napoléon le Petit » .. Son Sedan approche...67 jours...C'est bientôt la Kapitulation face à Bismarck ! ...Une page se tourne, la civilisation sarkozy s'éteint...Désormais, sans sarko tout redevient possible...

    Andy..

    RépondreSupprimer
  27. Breaknews !... la candidature de boutin se termine en jus de boutin.L’ex-Ministre du Logement du Gouvernement de Monsieur le Premier Ministre François Fillon fait choix de faire alliance avec sarko. C'est la scoumoune encore pour l'imminent et non éminent candidat. Sarko hérite d'une nouvelle human bomb...

    Andy

    RépondreSupprimer
  28. St Valentin pour sarko.

    Moody's envisage de priver Paris, Londres et Vienne de leur triple A...

    http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20120214.AFP7499/moody-s-envisage-de-priver-paris-londres-et-vienne-de-leur-triple-a.html

    Des perspectives négatives pour le sarko -buisness plan et un massacre comme st Valentin ...

    Andy...

    RépondreSupprimer
  29. Est-ce qu'on doit changer une equipe qui perd ?

    Oui, a 100 % evidemment et sans tarder.

    Depuis combien d'annnees la France n'a pas connu l'alternance?

    Trop longtemps .

    RépondreSupprimer
  30. Franchement !!! ce que Douillet peut dire, c'est vraiment sans intérêt. D'ailleurs on se demande encore ce qu'il fait au gouvernement. Incompétent pour ce rôle là.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.