29 mars 2012

Chômage, recrutements, heures sup, le terrible bilan de Sarkozy

Cela faisait cinq ans qu'il nous racontait n'importe quoi. En 2007, il allait le réduire. En 2008, la crise était grosse, mais les heures supplémentaires sauvaient tout. En 2009, il fallait patienter. En 2010, il fallait encore attendre, le chômage allait baisser.

En 2011, c'était sûr, promis, juré, craché. Le chômage allait baisser.

En 2012, il progressait encore. Nicolas Sarkozy se cachait derrière des formules creuses et des diversions sécuritaires.

La publication des statistiques du chômage, lundi soir par le ministère du Travail, avait confirmé l'ampleur du désastre et l'échec d'un président. Mais ce n'était pas tout. Quelques heures plus tôt, le gouvernement publiait discrètement un bilan des heures supplémentaires. Deux jours plus tard, le même complétait l'information avec un autre rapport, cette fois-ci sur l'évolution des entrées et des sorties à Pôle emploi au dernier trimestre 2011.

Qu'apprenait-on ? Que le recul des recrutements se confirmait ! Un constat à l'exact opposé des déclarations de Nicolas Sarkozy lundi matin.

Chômage en hausse
Sur France Info, le candidat sortant avait évoqué une « une baisse tendancielle de l'augmentation du nombre de chômeurs ». En fait, le nombre d'inscrits à Pôle Emploi avait encore augmenté, malgré un large recours aux contrats aidés pour faire sortir un maximum de chômeurs le temps de l'élection.

Les sans emploi s'élèvaient à 2 867 900 en France métropolitaine fin février 2012. Un nombre en hausse de 6,2 % sur un an et encore 6.200 de trop en février dernier. Il fallait ajouter les chômeurs à activité partielle, soit encore 1.410.700 personnes en France métropolitaine à fin février 2012.  Sur ces trois catégories, il reste 4,56 millions d'inscrits à Pôle emploi, près de 6% de hausse sur un an. Formidable reprise...

Ce bilan négatif ramenait le chômage au coeur de la campagne.

Au passage, la DARES note les ravages d'une autre mesure anachronique de Nicolas Sarkozy : « le relèvement progressif de l’âge minimal d’éligibilité à la dispense de recherche d’emploi (DRE) à compter de l’année 2009 et sa suppression depuis le 1er janvier 2012 ont contribué sensiblement à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi de 55 ans et plus enregistrés sur les listes de Pôle emploi. »

Réforme des retraites et suppression de la DRE, et voici donc la catastrophe; davantage de seniors au chômage. Sur un an, le chômage des plus de 50 ans avait progressé de 15% en un an, et encore de 1,4% sur un seul mois. 

Heures supplémentaires en baisse
Autre bilan, moins commenté. Le 26 mars, la DARES publiait son analyse des heures supplémentaires au quatrième trimestre 2011. Les résultats étaient curieux. Jusqu'alors, le gouvernement Sarkozy se félicitait de la progression des heures supplémentaires. C'était le seul vestige du programme du candidat Sarkozy de 2007, une maigre incarnation du « Travailler plus pour gagner plus ». On savait, depuis, que la mesure était une arnaque: un effet d'aubaine pour les employeurs, un frein à l'embauche en pleine crise de l'emploi, une défiscalisation coûteuse pour les comptes de l'Etat et de la Sécu en pleine crise de recettes. Bref, une aberration totale, une obstination idéologique qui permettait au Président des Riches de penser qu'il pouvait être encore populaire.

Mais si ce volume d'heures supplémentaires fléchissait, c'était tout un édifice idéologique qui s'effondrait.

Certes, leur nombre progressait encore chez les autres: « Le nombre moyen d’heures supplémentaires augmente sur un an dans les entreprises de moins de 100 salariés. L’augmentation est plus forte dans les entreprises de 50 à 99 salariés. Il est en baisse dans les entreprises de 100 salariés et plus et diminue fortement dans celles de 250 à 499 salariés. »

En d'autres termes, plus l'entreprise est importante, moins elle avait recours aux heures supplémentaires. Sur un an, « le nombre moyen d’heures supplémentaires baisse sur un an de 2,2 % dans les entreprises ayant une durée collective du travail supérieure à 35 heures mais s’accroît de 3,2 % dans les entreprises ayant une durée collective du travail de 35 heures.» Pour les premières, les heures sup s'élevaient encore à 29 heures en moyenne trimestrielle par salarié. Pour les autres, paradoxalement, le nombre d'heures sup restaient toujours très bas:7 heures en trois mois!

En Sarkofrance, on appelle cela une catastrophe industrielle: les heures sup' ne progressaient que dans les entreprises aux 35 heures, preuve que le débat sur les RTT ré-alimenté par le candidat sortant était inutile. Mais les heures sup' baissaient pour les autres.

Bref, il n'y avait pas assez d'activité.

Embauches en baisse
La DARES publia un autre bilan, celui des mouvements de main d'oeuvre au cours du dernier trimestre 2011. le constat est sans appel: « le recul des entrées se confirme

Le taux d'entrées diminue pour le deuxième trimestre consécutif, relève la DARES: « -0,2 point au quatrième trimestre 2011, après -0,1 point le trimestre précédent, tout en restant à un niveau élevé au regard de la décennie passée », pour atteindre 12,8% des effectifs des entreprises de plus de 10 salariés. Pour l'essentiel, ces embauches étaient des CDD, et à un niveau record sur l'année: 79% en moyenne, et jusqu'à 82% dans les plus grandes entreprises (> 50 salariés).

Les embauches en CDI, qui repartaient lentement depuis son plus bas (2%) en janvier 2009, diminuent à nouveau (2,7%). C'est une autre mauvaise nouvelle: « Toutes les catégories d’établissements sont concernées par ce recul ».

Pire, la DARES constate un retournement concernant l'industrie: contrairement au trimestre précédent, le taux d'entrées en emplois chute, et lourdement: -0,6 point. Les CDI restent tout aussi rares: les embauches en CDI dans l'industrie ont représenté 1,3% des effectifs moyens du secteur...

Le taux de recrutement en CDD a reculé pour le second trimestre consécutif: -0,1 point. Il reste à un niveau « exceptionnellement élevé sur la décennie » C'est un signe de la précarisation du travail: 10% des emplois créés sont des CDD, contre 7% environ jusqu'en juillet 2006. L'envolée des CDD date d'avant la crise.

On recrute moins, mais on « sort » davantage: le nombre de fin de CDD est en hausse (12,6% des salariés sont partis. Les licenciements restent stables. La DARES note que « le taux de ruptures conventionnelles s’établit à 0,3 % pour les établissements de 10 salariés ou plus, après 0,2 % au troisième trimestre et 0,2 % au quatrième trimestre 2010 ». 

On résume: les heures supplémentaires déclarées auraient atteint un plafond; les embauchent diminuent, le chômage progresse.

Qui a donc parlé de reprise ?
« Le président de la République s'est félicité des signaux de reprise économique qui laissent à penser que le bout du tunnel est proche pour l'économie française", a affirmé Valérie Pécresse, en rendant compte du conseil des ministres devant la presse. "En effet, l'Insee vient de confirmer la croissance de 1,7% pour 2011, une croissance de 1,7% conforme à nos prévisions, qui montrent ainsi leur justesse»
Source: Le Figaro.
Ami sarkozyste, reste avec nous.

Mais tais-toi.


53 commentaires:

  1. Ami sarkozyste, reste avec nous.

    tu as raison, ils sont trop drôles, leurs trolls

    bob

    RépondreSupprimer
  2. Je m'insurge ! Oui la crise. Vous voulez une autre crise comme en 1929 ? C'est ça que vous voulez ? Les chiffres sont mauvais, certes, mais les fondamentaux sont bons. Et les 500 000 emplois que les chômeurs s'obstinent à refuser ? Un emploi, c'est pas mieux que le chômage...?

    Et la catasttrophe des 35 h ? Et le manque de courage sur les retraites ?

    Le monde a changé et il faudrait qu'on soit les seuls à ne pas changer ?

    J'ai pas été élu pour ça.

    Andy....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les 500 000 emplois que les chômeurs s'obstinent à refuser ? Un emploi, c'est pas mieux que le chômage

      savez vous ce que sont ces soit disant emplois????
      des missions de faible durée, quelques fois juste quelques heures, quand vous les acceptez ,vous perdez vos indemnités chomage ,parce qu'il faut refaire vos papiers,et le temps que les papiers se refassent vous ne touchez rien

      Supprimer
    2. Ne perdez pas de vue que ce que les gens recherchent le plus souvent, ce ne sont pas des emplois mais des SALAIRES! Les emplois sont un moyen d'en obtenir. Reste à voir à quoi ressemblent les 500 000 offres en question (si elles existent autrement que dans les propos mensongers de l'UMP). Si ce sont des emplois à la chinoise, il n'est pas étonnant que personne n'en veuille.

      Supprimer
    3. t'as déja vu un chomeur qui refusait un bon emploi bien rémunéré? va te mettre à sa place et tu vera bien, rigolo!!!

      Supprimer
  3. Amis Sarkozyste c'est pour Toi!!!

    Claude Dubois le Blues du businessman Paroles: Luc Plamondon. Musique: Michel berger
    Texte Eric Claxon

    J'ai pas d’succès dans mes affaires♫
    J'ai pas de bol dans mes amours
    Je change souvent de biosphère♪
    J'ai mon bureau a coté de Tours
    D'où je vois la ville en travers
    La où je bois mon petit verre♪♪

    J'passe la moitié de ma vie parterre
    Entre Paris et la ville de Tours♫
    Je voyage toujours en fourgonnette
    J'ai ma résidence en l’air
    Dans toutes les chambres , la misère♫♫♪
    J'peux plus supporter la grand-mère

    Le gouvernement !
    Au moins es-tu heureux?♫

    J'suis pas heureux et c’est l’enfer
    J'ai perdu au centre Carrefour
    Les courses , le lait , mes affaires♫
    J'ai bien menti et j'suis pas fier
    Au fond je n'ai qu'un seul regret
    J'fais pas ce que j'aurais voulu faire♪♪♪

    les Ministres !
    Qu'est-ce que tu veux mon vieux ?
    Dans la vie on fait ce qu'on peut
    Pas ce qu'on veut♫

    J'aurais voulu être Sarkozyste♪♪♪♪♪♪
    Pour pouvoir toucher le gros lot
    Quand on me traite d’anarchiste♫
    Regardez Jean louis Borloo
    J'aurais voulu être arnaqueur
    Pour pouvoir crier qui je suis
    J'aurais voulu être armateur♫
    Pour pouvoir inventer ma vie
    Pour pouvoir inventer ma vie♪

    Pour avoir le monde à refaire
    Pour bouffer les socialistes
    Et vivre au ministère
    Et vivre comme ... un millionnaire♪♪♪♪

    La complainte de Eric Claxon vu par un UMPISTE dit ' Sarkozyste' pour eux le meilleur,pour le peuple le Pire !!

    RépondreSupprimer
  4. encore des vérités dans le pif de ns .En passant j admir,e le courage de tous les chomeurs, de tous ages qui subissent et continuent d essayer à assumer malgré l argent qui ne rentre plus et le peu de chance de retrouver un emploi
    et Juan ,j 'aime surtout la dernière phrase ,qu ils se taisent enfin nous ferait le plus grand bien

    RépondreSupprimer
  5. Terrible bilant de sarkosy mais les french continue de voiloir voter pour lui.
    Faut croire que les français aime bien se faire encu...... a sec et sans vaseline.
    Bref moi quand je vois tout ça j'ai presque de la ompassion pour ce pays.
    Tous des faut cul prêt du jour au lendemain a changer de chemise.

    Et bien revoté pour lui mais après faudra pas venir pleurnicher faudra se taire , baissé la tête et faire profil bas.

    Voila

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sans vaseline, mais avec des gravillons.

      Supprimer
    2. au moins... ;-)

      Supprimer
  6. Pour le dernier sondage en date:
    Méthodologie: sondage realisé par téléphone les 26 et 27 mars auprès d'un échantillon national representatif de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus, dont ont été extraites 876 personnes inscrites sur les listes electorales. Méthode des quotas. Marge d'erreur de 2 à 3 points au plus pour un échantillon de 1.000 répondants. Notice consultable à la commission des sondages.
    La commission des sondages insiste pourtant sur le fait qu'il faut un minimum de 1000 personnes pour que le sondage puisse s'appeler ainsi, en-dessous il y a trop de marges d'erreur.
    Attention donc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les sondages sont une chose, la réalité en est une autre. Regardez ce qui se passe là où les gens risquent leur argent et où la manipulation franco-française n'a plus cours:
      http://sports.ladbrokes.com/en-gb/politics/french-politics/2012-french-presidential-election-e215023201

      Le seul à avoir une cote < 1 est François Hollande. Personne ne croit en la victoire de Sarkozy, bien que jugé probablement en tête au premier tour. En fait, le recul de Hollande est surtout dû à l'effet Mélanchon, ce qui, de toute façon n'arrangera pas les affaires de Sarkozy. Il sera, n'en doutons pas, sévèrement battu avec un score jamais vu sous la V-ème, hormis l'accident électoral (merci le Ché!) de 2002.

      Supprimer
  7. Allez voir sur Médiapart il y a une autre bombe qui concerne une banque suisse, plus j'en sais et plus je me demande comment il peut malgré tout monté dans les sondages. solange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le titre "fraudes fiscales" la banque UBS L'état laisse faire. solange

      Supprimer
  8. Cet article est une escroquerie car il oublie totalement les trois violentes crises économiques que nous venons de subir.

    Je vous suggère d'aller passer vos vacances en Espagne pour voir ce qu'est une catastrophe économique.

    La question est de savoir ce qui se serait passé si le président n'avait pas été la.

    Quand à la gauche elle ne propose rien en matière d'emploi si ce n'est embaucher des fonctionnaires.

    Hollande est le candidat des énarques, des fonctionnaires et des assistés. C'est pas avec cette clique que l'on créé des emplois.

    C'est avec les entrepreneurs et les entreprises privés que Hollande veut matraquer d’impôt pour payer la clique du dessus.

    Enfin, je suggère à Juan d'aller faire un tour sur les chantiers de BTP à coté de chez lui pour voir les difficultés à trouver des salariés.

    500 000 emplois non pourvus en France.

    Plus pour longtemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En partie d'accord avec vous, sauf que Hollande n'est pas que le candidat des énarques (je n'en suis pas), des fonctionnaires (caramba, encore raté), et des assistés (zut).
      N'oubliez pas de respecter vos adversaires, partout et tout le temps, car avant comme après l'élection il nous faudra vivre et/ou travailler ensemble au redressement du pays.
      Pour l'Espagne aussi c'est la crise et pas seulement la faute aux socialistes. Désormais Rajoy qui impose l'austérité, affronte la rue. Nous verrons comment il s'en sort.
      Vous devriez faire preuve d'un peu de retenue, le marché du travail n'est pas homogène, les offres ne correspondent pas toujours à la demande. Ainsi contraindre les chômeurs à accepter n'importe quel job, n'importe où, à n'importe quel salaire, peut complaire au libéral qui préférera toujours le travailleur pauvre au chômeur paresseux et gras des larges indemnités que lui consent le système.
      En résumé ne vendez pas prématurément la peau de l'ours. Et gardez vous d'humilier vos "adversaires".

      Supprimer
    2. Le problème n'est pas dans l'affrontement droite/gauche.
      Il est beaucoup plus haut.
      Car soyons réalistes un peu.
      Jospin avait redressé les comptes de la France.
      Villepin aussi.
      Le chômage en 2002 avait régressé.
      Il me semble que il y avait un mieux aussi sous Villepin.
      Si la France résiste encore, c'est grâce à son talent et la solidité de ce pays et malgré Sarkosy.
      Est-ce qu'on veut encore être fichés, avoir ses libertés réduites, repayer pour les dividendes des banques, supporter les discours pétainistes et racistes, se faire traiter de tous les noms par les autres pays, dévoyer nos racines républicaines...
      Passer du discours de Villepin à l'ONU à celui de Villepinte( droit prolongement de celui de Dakar, Grenoble)...les propos haineux de Guéant, Hortefeux etc...les affaires...
      J'étais fière de Chirac et de Villepin, au moins pour leur aura à l'étranger, j'étais fière de mon pays.
      Et maintenant?

      Supprimer
    3. Entretien avec mon fleuriste: gars sympathique, vieille famille du coin, pas franchement côté à gauche.
      Il en peut plus, mon fleuriste, il se demande comment il va faire, avec l'augmentation de la TVA...
      Il en peut plus de Sarkosy...Il ne peut plus le voir en peinture...

      Supprimer
    4. Sarkosy obéit aux américains: il est rentré dans l'OTAN
      Sarkosy obéit à Merkel: c'est elle qui impose le pacte budgétaire. Monti accuse l'Allemagne et la France des désastres économiques en Europe.
      Sarkosy se couche devant Netanyaouh:le miracle de démocratie...
      Sarkosy doit son élection en 2007 vraisemblablement à l'argent de Khadafi.
      Les anglais songent à envahir la Libye en novembre 2010: Sarkosy le fait...histoire de régler des comptes? (ironie)

      C'est quoi ce slogan, la France Forte?
      On n'a jamais été aussi nuls en politique internationale

      Supprimer
    5. Jacky: je vous conseille de regarder l'affiche du lien ci-dessous
      http://www.paris-normandie.fr/blog/la-france-forte-ou-la-france-plus-forte
      edifiant...
      étonnant non?
      Faites circuler

      Supprimer
    6. @Anonyme de 12h31: j'ai du rater une étape. 1/ Sarkozy est président depuis 5 ans. Je ne vois pas pourquoi il n'a pu se saisir du problème des prétendus 500.000 postes non pourvus (chiffre d'ailleurs non sourcé). 2/ Sarkozy s'est planté dans ses annonces en 2010, puis en 2011n et maintenant en 2012. Au mieux, c'est donc un incompétent. 3/ Vos propos sur Hollande sont caricaturaux et ne méritent que mon mépris.

      Supprimer
    7. Réponse à Anonyme (message du 29 mars à 02:06 AM)

      Il a l'air sympa, ce fleuriste qui n'en peut plus de Sarkozy, de l'augmentation de la TVA et du reste... Malheureusement, ces électeurs traditionnels de la droite ont une fâcheuse tendance à voter malgré tout, au dernier moment, pour les candidats de droite après en avoir dis pis que pendre tout au long de la campagne...

      Enfin, espérons quand même que, cette fois-ci, ils seront un peu plus nombreux que d'habitude à franchir le pas et à voter pour le candidat de l'opposition, même s'il est un peu trop rouge (ou rose) à leurs yeux...

      Courage Juan, encore trente-huit jours à tenir, en espérant que Hollande ne s'effondre pas d'ici là!

      Stef

      Supprimer
    8. "Vos propos sur Hollande sont caricaturaux et ne méritent que mon mépris."

      Pourtant c'est la réalité.

      Les fonctionnaires et les assistés votent massivement à gauche.

      Quand aux énarques et autre hauts fonctionnaires, ce sont eux qui dirigent le pays. I

      Tous ces gens ne souhaitent qu'une chose : le conservatisme.

      Ce sont les entrepreneurs qui sont caricaturés dans ce pays.

      Ils sont juste bon à payer pour les autres.

      Rappel : dans l'Allemagne ou les ouvriers prennent 8000 euros de prime, il y a deux fois moins de fonctionnaires par habitants qu'en France.

      Le vrai débat est la : que faire des deux millions de fonctionnaires inutile ?

      Tout le reste c'est du bla bla.

      Supprimer
    9. "que faire des deux millions de fonctionnaires inutile ?"
      Des chômeurs indemnisés !!!

      Supprimer
    10. Stef, je vous rassure, c'est une forte tête et il va pas voter pour des politiques qui risquent de couler son affaire.
      Les entrepreneurs ne sont pas tous pour Sarkosy, c'est une belle caricature propagée par de pauvres esprits faibles.
      Sinon pourquoi Xavier Bertrand se serait énervé devant Bourdin ce matin?

      Supprimer
    11. Enarques de l'UMP:
      Laurent Wauquier promotion Mandela 2001.
      Chantal Jouhanno promotion cyrano de bergerac 1999.
      Bruno Le Maire, promotion Valmy, 1998.
      Emmanuelle Mignon, conseiller de Nicolas Sarkosy promotion René Char 1995.
      etc...
      ben,zut alors, je savais pas qu'ils votaient à gauche...
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27%C3%A9narques_par_promotion
      ouarf, ouarf....
      troll, quand tu nous tiens

      Supprimer
    12. Ah, et un petit dernier pour la route!
      Florian Philippot, directeur de campagne de MLP...diplômé HEC et ENA
      ouarf, ouarf...
      Continue, c'est trop bon...

      Supprimer
    13. @ Anonyme 12:31 AM
      ==================
      "500 000 emplois non pourvus en France.

      Plus pour longtemps."

      Je ne m'arrête pas sur les autre âneries dans votre message. La citation ci-dessus concerne une situation, vous êtes d'accord, après 5 ans de pouvoir de sarkozy (il ne mérite pas la majuscule). Donc, de deux choses l'une: soit vous croyez en la victoire de François Hollande qui va mettre en oeuvre une autre politique, soit vous croyez que sarkozy réélu fera venir des étrangers des pays pauvres, comme l'a fait le patronat il y a 40-50 ans pour combattre les syndicats et faire échec aux revendications salariales. Les électeurs de Le Pen seront informés pour le second tour.

      Supprimer
    14. on ne peut pas trouver d'employés si on ne les paie pas ok ! croyez vous que sous sarkozy il y a eu de l'embauche? vous devriez vous poser des questions!! Assez de rabaisser les gens! Vous ne pouvez pas acheter leurs vies!!! Ils travaillent pour vous, alors payez les comme ils le méritent! soyez digne, sinon taisez-vous!!

      Supprimer
    15. Si on n'étais pas pillé par les charges sociales, les salariés seraient mieux payés, et les entreprises embaucheraient d'avantage.

      Ras le bol du racket pour payer les fonctionnaires et les assistés.

      Ca ne peut plus durer.

      Supprimer
  9. Pour AnonymeMar 29, 2012 12:31 AM

    Tu devrait te taire car sarkosy lui même a dit qu'il ne se disculperait pas avec des excuses du genre la crise dans le monde etc... si le chômage venait a grimper en france .

    Il a dit que ce serait tout simplement un constat déchec !
    C'est lui même qui la dit et personne d'autre dans un interview lors de sa 2e année de mandat il me semble .

    Donc remballe avec tom blabla a 10 centimes !
    C'est le crise pour tout le monde hors ont constate que l'allemagne s'en sort .

    C'est maintenant l'espagne qui va mal et croyez moi ont épongera pas la dette espagnole d'un revers de main comme la grèce c'est pas la même chose . bref ça sent la supression d'emploi , la baisse des salaires des fonctionnaires etc ... etc... comme en grèce ! l'europe est au bord du gouffre et c'est a 2 doigt d'explosé .

    Si en plus de ça ont doit nous ficher a tout va et nous couper nos libertés comme le préconise le nouvel ordre mondial et bien ça va être jolie.

    Sarko est un mafieux et rien d'autre même ziad takiédine qui en fait partie le dit lui même c'est pas rien.

    RépondreSupprimer
  10. Sans compter tout ce que le gouvernement a bloqué pour les élections et qu'on va se prendre dans les dents s"il" repasse!(délocalisations,fermetures,TVA,70 milliards "d'économies" et 40 milliards de "recettes" nouvelles.Ou va t-il les prendre à votre avis?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jeudi 29 mars 2012 :

      Affaire Bettencourt : à qui étaient destinés les 4 millions d'euros ?

      Patrice de Maistre, l'ancien gestionnaire de fortune de la milliardaire, demande sa mise en liberté mais ne dit rien sur la destination des espèces retirées en Suisse.

      Les avocats de Patrice de Maistre plaideront cet après-midi, devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Bordeaux, la remise en liberté de leur client. La comparution de l'ancien gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, incarcéré depuis cinq jours à la maison d'arrêt de Gradignan (33), suscite une forte effervescence médiatique. Cet orfèvre en gestion de patrimoine, soupçonné sans aucune preuve irréfutable d'avoir financé illicitement la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, serait-il sur le point de se libérer de ses secrets ?

      Si d'aventure il se laissait aller à quelques confessions, il n'est pas certain que celles-ci bénéficieraient d'un large auditoire. En matière de contentieux de la détention, la publicité des débats est la règle. Toutefois, le ministère public ou le prévenu peuvent demander que l'audience se tienne à huis clos, au nom de la confidentialité des investigations à venir ou de la nécessité de ne pas porter atteinte à la présomption d'innocence. Un scénario qui a de fortes chances de se produire aujourd'hui.

      4 millions d'euros.

      Le placement en détention de Patrice de Maistre a pu surprendre, mais il répond à une certaine logique. Selon nos informations, lors de ses auditions précédentes, l'ancien gestionnaire de fortune aurait menti au juge Jean-Michel Gentil, l'un des trois magistrats chargés de l'instruction des affaires Bettencourt. Il lui avait affirmé n'avoir jamais fait procéder à des retraits de fonds en Suisse, où Liliane Bettencourt disposait de plus de 100 millions d'euros dispersés sur 10 comptes non déclarés au fisc.

      À l'époque, Patrice de Maistre s'était justifié en soutenant notamment que, s'il avait renoncé à l'idée de se faire payer un bateau par la milliardaire, c'était justement parce que l'argent permettant de l'acheter devait venir de Suisse. À ses dires, il ne le souhaitait pas. Les commissions rogatoires lancées par les juges d'instruction bordelais ont mis littéralement en pièces ces explications.

      Via un mécanisme sophistiqué reposant sur des compensations entre différents établissements financiers des deux pays, l'homme de confiance de la milliardaire a fait revenir en France 4 millions d'euros en espèces. Ils ont été acheminés par des coursiers lors de sept voyages. Deux fois 400 000 euros en 2007, au moment de la campagne présidentielle, deux fois 1 million d'euros en 2008, et trois fois 400 000 euros en 2009.

      Patrice de Maistre n'a laissé, semble-t-il, à personne le soin de réceptionner ces capitaux. 1,2 million d'euros auraient même été apportés directement à son domicile.

      Aucune explication.

      Le travail des enquêteurs prête difficilement le flanc à la critique. L'argent a été tracé, les circuits identifiés, les convoyeurs entendus, les reçus attestant la remise des fonds saisis. Le 22 mars dernier, lorsqu'il a été interrogé par le juge Jean-Michel Gentil, Patrice de Maistre s'est borné à dire que ces sommes revenaient aux Bettencourt. Bien que gestionnaire de ces espèces, il n'a pas véritablement répondu aux questions du magistrat, ne fournissant aucune explication crédible quant à leur destination.

      http://www.sudouest.fr/2012/03/29/a-qui-etaient-destines-les-4-millions-d-euros-673054-7.php

      Supprimer
    2. http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/bettencourt-fillon-s-etonne-de-la-detention-de-m-de-maistre-puis-retire-sa-phrase-29-03-2012-1929502.php

      "Ce que je peux remarquer, c'est qu'il y a quand même des coïncidences: à chaque fois que François Hollande est un peu en difficulté dans les sondages, on trouve de nouvelles affaires qui naissent ou réapparaissent", a dit le Premier ministre."

      Fillon a raison : Cette élection est une escroquerie. Les juges sont des voyous. Ils feraient mieux de s’occuper des assassins.

      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/03/28/01016-20120328ARTFIG00676-quatre-mineurs-soupconnes-d-avoir-execute-leur-camarade.php

      http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=39073

      Supprimer
    3. "les juges sont des voyous?" je vous cite.
      je vous conseille de mesurer vos paroles: ça s'appelle outrage à magistrat et ç'est pénalement puni par la loi d'amende et même de prison.

      Contenue dans l’article 433-5 du code pénal

      les paroles, gestes ou menaces, les écrits ou images de toute nature non rendus publics ou l'envoi d'objets quelconques adressés à une personne chargée d'une mission de service public, dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de sa mission, et de nature à porter atteinte à sa dignité ou au respect dû à la fonction dont elle est investie.
      Nul ne peut critiquer ou insulter un juge de la République.
      Quand à Fillon, il s'est rétracté.
      Anonyme 6:49 AM, c'est vous qui avez commis un délit, là. Et franchement, ça en dit long sur vous.

      Supprimer
    4. Je corrige : certains juges sont des racailles.

      Quand à votre code pénal il vaut que dalle face à la liberté d'expression, article 19 déclaration des droits de l'homme

      "Article 19
      Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."

      vous êtes bien un socialiste : mettre en prison des gens qui s'exprime mais laisser en liberté les violeurs et les pédopohiles.

      Supprimer
    5. Quand on insulte un juge, on ne peut se prévaloir de la liberté d'expression: on n'est pas en Amerique.
      Mais on aura tout vu, un troll umpiste qui défend la déclaration des droits de l'Homme.
      Il y a une sacré différence entre affirmer un mensonge et défendre la liberté d'expression.
      PS: les droits de l'homme ne défendent pas le racisme anti-juge.
      Ah, au fait, c'est bien Sarkosy qui a mis en place le bracelet électronique pour les violeurs et pédophiles et pas pour les droits communs?
      Toujours aussi peu intelligent dans votre argumentaire: c'est mon opinion.
      Vous auriez du aller un peu plus à l'école en étant assidu et attentif....Cela vous aurait profité.
      On y apprend aussi d'argumenter rationnellement son jugement.
      je suis sûr qu'il va être très très fâché...

      Supprimer
    6. Va dire à la Justice que le code pénal il vaut rien
      de Maistre, il en pleure le pauvre.
      Tu connais pas non plus l'intime conviction?
      Petit joueur va

      Supprimer
    7. La justice est aux ordres du peuple. Et le peuple il s'en fout de Maistre.

      Ce qu'il veut c'est que les tueurs d'enfants et autre criminels soient mis sous les barreaux.

      Et les juges ont intérêt à obéir. Point barre.

      Supprimer
  11. et une couche de plus sur l'ump.... hé les militants de l'impossible...
    le moral ?

    http://alternatives-economiques.fr/blogs/chavagneux/2012/03/22/comment-ubs-organise-une-fraude-fiscale-massive-a-partir-de-la-france/

    jpd

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour,

    Au delà de la défaite promise au "champion", il y a le déshonneur,à commencer par celui de la droite dite " classique" ou supposée " fréquentable". Force est de constater qu'elle est pire que le FN, sauf qu'elle n'a pas à son actif le boulet de l'antisémitisme. C'est là toute la différence, ce qui permet à l'UMP et son chef de propager tranquillement le venin de la haine et de la division. Vivement la chute du 6 mai !

    A2N

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, A2N, d'accord avec vous, mais je crains le pire, sarko remonte dans les sondages, les médias le soutiennent et bayrou, en baisse, sera t-il prêt à s'associer avec le naimpérial pour rester dans la politique (poste de ministre, voire 1er ministre)?..
      Rien n'est fait. Sarko est prêt à tout pour rester en poste et ses alliés sont ceux là même qui décident de l'opinion d'un peuple via la presse ou la télé.
      L'abstention jouera un rôle important..
      Rien n'est fait. Hollande piétine, loin de la politique showbiz, çà passe pas pour le moment. Trop normal, trop intello, trop respectueux, trop intelligent, trop sage, sans doute. Mélenchon fait un carton décidé par les médias qui le casseront quand le temps sera décidé de le casser. Bref, tout est réglé pour la reélection du naimpérial et la moindre faute d'hollande (qui n'en a fait aucune jusqu'à présent malgré une conjoncture vraiment pas favorable), nul doute, sera accentuée, décortiquée par les médias afin de favoriser son adversaire.
      Rien n'est fait.

      Supprimer
    2. Les journalistes veulent vendre du papier.
      restez mobilisés et votez!!!!
      Que cesse ce simulacre de monarchie

      Supprimer
  13. Jeudi 29 mars 2012 :

    Depuis 2004, le nombre de pauvres ne cesse de croître.

    La France a 13,5 % de sa population qui vit en dessous du seuil de pauvreté monétaire (c'est-à-dire moins de 950 euros par mois pour une personne seule). Ce chiffre, qui représentait 8,2 millions de personnes en 2009 (dernières statistiques disponibles), n'a fait que se détériorer depuis 2004 (12,6 % à l'époque).

    Plus inquiétant, la très grande pauvreté est elle aussi en augmentation : depuis 2004, le nombre de personne vivant en dessous du seuil de 40 % du niveau de vie médian (640 euros pour une personne seule) est passé de 2,5 % à 3,3 % de la population totale, soit 2 millions de personnes. Or à ce niveau d'exclusion, les chances de sortir de la pauvreté deviennent très minces.

    Samedi 24 mars 2012 :


    La fortune de Nicolas Sarkozy a progressé de 30 % depuis son élection en 2007.

    Le Président-candidat évalue son patrimoine personnel à un peu plus de 2,7 millions d'euros, contre 2,1 millions au début de son quinquennat.

    Presque 650.000 euros de plus qu'en 2007. En cinq ans, le patrimoine personnel du chef de l'Etat aura progressé de près de 30 %. Comme l'indique l'édition de ce samedi 24 mars du Journal Officiel, Nicolas Sarkozy dispose désormais d'un patrimoine d'un peu plus de 2,7 millions d'euros. Une fortune qui se décompose de la façon suivante : contrats d'assurance-vie (2,58 millions dont 2,3 auprès de la banque HSBC France), diverses collections (autographes, montres, statuettes) estimées à 100.000 euros, ainsi que 56.919 euros crédités sur le compte courant ouvert au nom du couple, toujours auprès de HSBC France.

    http://www.challenges.fr/elections-2012/20120324.CHA4646/la-fortune-de-nicolas-sarkozy-a-progresse-de-30-depuis-son-election-en-2007.html?google_editors_picks=true

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très juste, BA!
      je conseille à tous l'excellent article du Canard Enchainé sur l'opacité de la déclaration de fortune de notre Président sortant: ça vaut le détour...
      Par exemple, sur la vente de son appartement, d'où proviendrait les 2,2 M qui se seraient transformés en 2,7M...il en a donné la moitié à Cecilia....On n'arrive pas à savoir de combien est sa participation à sa société d'avocat...
      Sarkosy égal à lui-même: flou quand il s'agit de son argent

      Supprimer
    2. Faux

      30 % c'est le score de Nicolas Sarkozy d'après BFM TV. Hollande continue à dévisser. Hollande serait à 21 % d'après les médias étrangers.

      Supprimer
    3. http://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Lévy_(publicitaire)

      "Dirigeant multi-millionnaire d'un des fleurons des entreprises françaises, Maurice Lévy, au look de banquier de la City, est une des personnalités les plus influentes de Paris bien que relativement discrète. Il est membre du club Le Siècle et du conseil de la fondation du Forum économique mondial. Il est aussi président de l'Association française des entreprises privées (Afep) et co-fondateur du Cercle de l'Industrie, avec Dominique Strauss Kahn. Il a participé à la conférence Bilderberg de 20117."

      Maurice Levy s'est donné un bonus de 16 millions d'euros.

      Maurice Levy est de gauche et un soutien de Hollande.

      Maurice levy est un patron voyou, gauche caviar amis des socialistes.

      http://www.maville.com/actu/actudet_-Bonus-Levy-Sarkozy-met-en-cause-les-actionnaires-qui-ont-le-coeur-a-gauche_fil-2128664_actu.Htm

      Supprimer
    4. ouarf, ouarf, les trolls29 mars 2012 à 20:42

      Pour sûr!
      Maurice Levy est furieux des 75%...
      D'ailleurs, c'est Hollande qui a parlé de son bonus en premier, non?
      mais suis-je bête....
      C'était bien Hollande, le président?
      ouarf...ouarf...
      Le Siècle...je crois que Sarko y est aussi...
      ouarf, ouarf...

      Supprimer
  14. Je déteste ce blog! Pourvu que Sarközy se fasse éjecter en avril ou en mai prochain. Trop fatigué de lire quotidiennement un billet et tous ses commentaires. Alors s'il faudra le faire pour 5 ans encore c'est NON NON NON!
    Amicalement :-)

    RépondreSupprimer
  15. Jeudi 29 mars 2012 :

    Le "système" Bettencourt évoqué par son ex-homme de confiance Patrice de Maistre.

    Patrice de Maistre, ex-homme de confiance de l'héritière de L'Oréal Liliane Bettencourt, a évoqué en sanglots jeudi un "système" de retraits massifs d'espèces pour demander sa remise en liberté à la cour d'appel de Bordeaux.

    La décision, mise en délibéré à vendredi matin, est très attendue car la tension est vive dans ce dossier à moins d'un mois du premier tour de la présidentielle, Nicolas Sarkozy étant désormais explicitement mis en cause dans ce dossier. Le parquet général requiert un maintien en détention.

    Patrice de Maistre a été placé en détention à la demande d'un juge d'instruction qui a évoqué deux retraits de 400.000 euros chacun sur la fortune Bettencourt au premier semestre de 2007. L'argent, soupçonne le juge dans son ordonnance, pourrait avoir financé frauduleusement la campagne présidentielle victorieuse de Nicolas Sarkozy.

    Lors d'une audience publique où les juges ont refusé le huis clos demandé par le parquet, Patrice de Maistre est apparu fatigué. C'est en sanglots qu'il s'est exprimé sur ces retraits.

    "Je n'ai rien fait de ce qui m'est reproché. Ce que je n'ai pas fait, c'est d'arrêter un système qui existait depuis quarante ans", a-t-il dit.

    "Je ne comprends pas, ni de près ni de loin, pourquoi je dois être incarcéré", a-t-il ajouté, évoquant ensuite longuement la souffrance ressentie dans sa cellule de Gradignan (Gironde).

    Me Pierre Haïk, son avocat, a abondé dans son sens dans sa plaidoirie, suggérant aux magistrats de s'adresser ailleurs pour savoir où était allé l'argent. "La destination des fonds retirés c'était M et Mme Bettencourt ou Mme Bettencourt seule. Ce qu'ils en ont fait, ce n'est pas à Patrice de Maistre qu'il faut le demander", a-t-il dit.

    WOERTH DÉJÀ MIS EN EXAMEN.

    Patrice de Maistre est mis en examen pour "abus de faiblesse" notamment car Liliane Bettencourt, 89 ans aujourd'hui, 15e fortune mondiale et placée sous tutelle depuis octobre dernier, souffrait de démence depuis 2006 au moins selon une expertise médicale versée au dossier.

    Les trois juges bordelais chargés de l'affaire depuis début 2011 soupçonnent une ponction de sa fortune à usage privé, notamment pour le photographe François-Marie Banier, mais aussi à usage politique.

    L'ancien trésorier de l'UMP et de la campagne Sarkozy 2007, Eric Woerth, est ainsi déjà mis en examen pour recel d'une autre somme de 150.000 euros, dont il nie l'existence.

    Membre à l'époque des faits de l'association du "Premier cercle" regroupant les donateurs fortunés de l'UMP, Patrice de Maistre a été écroué après le retour d'une "commission rogatoire" (demande d'aide) du juge Gentil à Genève.

    Elle a fait apparaître des retraits en espèces ordonnés par Patrice de Maistre sur la fortune Bettencourt en Suisse de quatre millions d'euros au total entre 2007 et 2009, dont deux retraits de 400.000 euros chacun au premier semestre de 2007, le 5 février et le 26 avril, donc très près du scrutin.

    Le premier retrait précède de deux jours une rencontre Maistre-Woerth, remarque le juge.

    Par ailleurs, dans un carnet saisi par la police, François-Marie Banier rapporte à l'autre date du 26 avril une phrase de la milliardaire : "De Maistre m'a dit que Sarkozy avait encore demandé de l'argent. J'ai dit oui".

    http://www.latribune.fr/depeches/reuters/le-systeme-bettencourt-evoque-par-son-ex-homme-de-confiance.html

    RépondreSupprimer
  16. L'île de la Jatte. Un paradis fiscal aux pieds de l'EPAD. Un paradis artificiel ? Un petit caillou posé sur le fil de l'eau entre deux méandres de la Seine. On pouvait y croiser Monet, Van Gogh et avec un peu de chance, Sisley.

    C'était avant la rupture

    L'île de la Jatte à propos de laquelle on parle à nouveau d'appartement, de patrimoine, de prêt de l'Assemblée nationale, d'acte de vente non publié.

    Bref, un malaise nous prend à nouveau, toute nostalgie mise à part,entre une France immobile, et une France irrespirable, une France irréprochable et une France défigurée, voici venu le moment de choisir.

    22 jours. Et n'oubliez pas le vote par procuration, si besoin.

    Andy....

    RépondreSupprimer
  17. Si, si, je vais oublier la procuration, et j'espère bien l'oublier 2 fois. Normalement, ces Week-ends là, je devrais être ailleurs, mais je vais rester chez moi tout le WE. Parce que je TIENS à mettre MOI MÊME dans l'urne mon bulletin contre le maudit nain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand le candidat socialiste appelle les abstentionnistes, ca en dit long sur l'état de sa campagne.

      Supprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.